Refuge du Fond des Fours (2537m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
570m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un grand moment de non-solitude.

Accès

De Val d’Isère, monter se garer au terminus du Manchet et suivre sans difficulté le bon sentier qui conduit au refuge.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3633 ET Tignes - Val d’Isère
  • Altitude départ : 1970m
  • Altitude arrivée : 2537m
  • Participants prévus  : 2+
  • Participants réels : 4+

Itinéraire

Du parking du Manchet au-dessus de Val d’Isère, suivre les panneaux indicateurs du Parc National de la Vanoise qui indiquent le refuge du Fond des Fours.

Sortie des 11 et 12 novembre 2011

Ou comment l’imprévu peut donner lieu à un séjour qui a fait fureur (führer !!!).

Compte tenu du grand beau temps et de la douceur de ces dernières semaines, nous partions (2+) pour une boucle en Vanoise avec une première nuit au Fond des Fours, une journée de randonnée jusqu’au Col du Pisset et de Méan Martin, une deuxième nuit au refuge de la Femma et un retour par le col de la Rocheure et les lacs sous les pointes des Lorès ...

Que nenni !

Au parking, vers 14 heures, un autre couple de randonneurs ayant également rêvé de charmantes heures de solitude dans ce superbe environnement, prenait le même itinéraire que nous.
Nous nous étions mutuellement posé la même question : "vous allez au Fond des Fours ?" et nous avions obtenu la même réponse : "ben, oui !"

C’était donc raté pour le tête à tête intime dans la douce chaleur du feu de bois !

Comme nous étions chargés à l’extrême (petite brosse à dents mais gros ravitaillement ... comprenne qui pourra !) nous attaquions tout doucement le joli sentier qui, peu à peu, en s’élevant au niveau du chalet des Fours (vers 2300m), commençait à disparaître sous la neige...

Et là, deuxième imprévu, une belle épaisseur de poudreuse nous attendait, s’épaississant lentement mais sûrement, pour nous faire basculer d’un coup dans des conditions quasi hivernales !

Nous avions bien sûr amené tout le gros matériel, piolet, crampons, baudrier, corde, casque etc, etc... sauf skis ou raquettes !

Après de gros brassages et des pas monstrueux dûs à nos chargements, la bonne odeur du feu de bois nous réconfortait à l’approche du refuge. Nos compagnons de soirée étaient déjà arrivés et nous concoctaient un chaleureux accueil.

Les présentations faites (Carine, François, Jean-Louis, Christine+), nous nous étonnions mutuellement de la quantité de neige (pourtant il y a quelqu’un qui connaît bien le coin !), et pour notre part renoncions au périple prévu (pas d’arva, pas de matos pour la neige, moins de motivation...) et nous préparions à passer une très très sympatique soirée.

Nous partagions le pain (et il y en avait vraiment beaucoup !), nous échangions sur nos vies différentes et nos façons de voir communes, nous refaisions le monde, nous philosophions (et François nous lisait de belles pages), nous inventions des énigmes et des jeux de mots à faire fureur (voir la 1ère page du livre d’or du refuge), aidés par la chaleur ambiante (la bouteille de rouge et celle ... de jus d’ananas) etc, etc.
Nous nous émerveillions ensemble de la beauté de la nuit étoilée, de la bise qui faisait encore chuter la température et nous essayions de faire quand même un peu dodo (les uns au chaud, les autres au frais !).
Le lendemain matin, nous assistions ensemble à l’arrivée du jour puis du soleil, nous faisions une petite sortie de reconnaissance des alentours et imortalisions en photos notre séjour.

Moralité : quelquefois, rien ne se passe vraiment comme on l’a pensé et d’agréables imprévus surviennent. Cette sortie n’aura pas été une grande course d’alpinisme, mais un très bon moment de convivialité et de partage.

Ce topo est donc naturellement dédié à Carine et François et aux belles rencontres qu’une passion commune peut provoquer.
Quelques petits secrets resteront entre eux et nous, lorsqu’ils liront cet article ils en souriront certainement.
Gros bisous à vous deux, restez tels que vous êtes (nous aussi d’ailleurs... très originaux paraît-il !!!) et la prochaine fois que nous aurons envie d’un week-end de solitude, promis... on vous appelle !!!

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Refuge du Fond des Fours (2537m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Refuge du Fond des Fours (2537m) »

Le soir arrive aux abords du refuge Suprenante épaisseur de neige Le refuge va (presque) s'endormir Lever du jour Au grand soleil, le refuge du Fond des Fours Ambiance hivernale Les 3 chalets qui composent le refuge D'un peu plus loin, avec la Grande Sassière en arrière-plan Normalement, solitude assurée en cette saison Traces d'animaux dans les rochers Traces d'homo sapiens Traces du froid qui s'installe peu à peu