Refuge du Mont Pourri (2370m) par les Lanches.

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
850m
Durée :
1 jour

Une petite rando danc le Parc de la Vanoise, au pied du Mont Pourri et du Mont Turia. De très beaux panoramas...dont la Grande Casse. Les refuges du Mont Pourri, de la Martin et de Turia sont 3 refuges du parc de la Vanoise à proximité du mont Pourri. – Auteur :

Accès

De Bourg-Saint-Maurice ou d’Aime (N90), direction Peisey-Nancroix (D87).

A Peisey-Nancroix, direction Refuge de Rosuel, Les Lanches, puis à gauche dans le Village de Beaupraz (parking sous le village de Beaupraz).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Infos Pratiques

  • Carte : IGN TOP25 3532 ET Les Arcs - La Plagne
  • Lien IGN : Refuge du Mont Pourri
  • Altitude départ :1520m
  • Altitude arrivée : 2370m
  • Dénivelé : 850m

Sortie du 10/09/2004

Rando pour tous, sans difficulté, quelques passages raides et surplombants quand même.

Montée

Au départ de Beaupraz, le sentier traverse le village, avant de passer a proximité d’un réservoir d’eau.

Chemin bien présent sur toute la montée.

Peu après le résevoir, prendre le chemin sur la droite, direction Refuge du Mont Pourri.

On surplombe ensuite le Vallon des Lanches, avec un passage un peu aérien au dessus des Rochers des Setives.

Arrivée en suite sur le Chalet d’Alpage de la Sévolière, avant la montée finale, sur le Refuge du Mont Pourri.

Descente

On continue le chemin en direction de l’ancien refuge (Refuge Regaud, 2460m).

Le chemin descend ensuite en lacets pour rejoindre une cascade et une prise d’eau EDF.

Passage aux chalets de la Gurraz et aux chalets des Bettières, en longeant le torrent du Ponthurin, avant de regagner le village de Beaupraz.

Retour sur l’ascension du Mont Pourri

C’est William Mathews qui sera à l’origine de la première ascension du Mont Pourri.

Après l’avoir étudié depuis la Grande Sassière puis depuis la Grande Casse en 1860, il retourne en Savoie avec F.W. Jacomb et les guides chamoniards Jean-Baptiste et Michel Croz l’année suivante.

Ils font alors l’ascension de la Tête du Ruitor d’où ils ont un beau panorama sur le Mont Pourri.

Ils essayent tout d’abord de faire l’ascension par le Lac de Tignes mais arrivent au Dôme de la Sache, 2 km trop au sud.

Ils décident alors de tenter l’ascension en partant par Peisey. L’expédition se décourage et seuls William Mathews et Michel Croz décident de continuer.

Ils font ensemble l’ascension du Dôme de Polset d’où ils observent attentivement la face qui se dresse au-dessus de Peisey.

Mathews se rend à Londres et demande à Croz d’aller voir s’il est possible d’accéder au sommet par le vallon de Peisey.

Croz dort à proximité du col de la Chal, et part à 4 h du matin pour le sommet. Après « un trajet bien difficile », il arrive au sommet à midi, le 4 octobre 1861.

Le trajet qu’il fit est donc Grand Col, le Col des Roches, le haut du Glacier du Geay, l’Épaule et la crête Ouest puis le sommet.

W. Mathews reviendra l’année suivante pour faire le sommet, accompagné de Jean-Baptiste et Michel Croz, ainsi que du géologue et révérend T.G. Bonney.

Une fois arrivé, il constate avec ses appareils que la Grande Casse est le point culminant des sommets environnants. Il attribue au Mont Pourri une altitude de 3797m, ce qui est remarquable de précision pour l’époque.

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 16 mai 2018
Lac de la Plagne (2144m) par Les Lanches

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Topo publié le 3 décembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !