Revire Souléou (2717m) - Roche Méane (2651m) - Le Piarra (2633m) par le torrent de la Pisse et le Laus

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1450m
Durée :
1 jour

Une belle traversée de crête à la frontière du Parc National des Écrins. Une boucle principalement hors sentiers balisés sur des sommets peu fréquentés.

Accès

Rejoindre le village de Réallon. Dans le village, passer le 1er pont et prendre la route de droite qui monte dans le haut du village (épingle avant la mairie).

Se garer sur le parking du Fort juste avant le 2ème pont.

Précisions sur la difficulté

  • Orientation : beaucoup de hors sentier.
  • Remontée dans le lit du torrent de la Pisse très caillouteux.
  • Pentes herbeuses très raides.
  • Crête présentant quelques passages plus délicats à l’approche de Roche Méane.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : 3437ET - Orcieres-Merlette/Sirac/Mourre-Froid
  • Altitude minimum : 1410m
  • Altitude maximum : 2717m
  • Distance : environ 14,5 km
  • Horaires : comptez entre 7h et 10h
  • Balisage :
    • GR 50 (rouge et blanc) pour le début et la fin.
    • Jaune sur la deuxième partie du retour au niveau des Gourniers.
    • Beaucoup de hors sentier.
  • Matériel :
    • Bâtons recommandés.
    • Casque dans le lit du torrent (les pierres peuvent partir de très haut....)
  • Période : 2ème partie de l’été conseillée si l’hiver à été riche en neige.
    • Lorsque le turbulent torrent de la Pisse s’est assagi.
    • Des névés persistent longtemps dans le lit du torrent.
    • Bonne météo indispensable la veille et le jour même (risque de crue + glissade en pente raide).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Montée aux 3 sommets

Du parking rejoindre le Fort de Réallon par le sentier balisé (GR50) pour accéder au vallon de Roche Méane.

Quelques dizaines de mètres après le Fort, laisser au niveau d’un cairn le sentier partant à droite. Rester sur la sente montant progressivement sur la gauche (Nord-Ouest).

Au niveau d’un petit belvédère la sente vire brusquement à droite (Est). Continuer sur une bonne sente qui ne fait qu’un avec l’ancien canal du Clot du Fort. Le Vallon de Roche Méane atteint, l’austère canyon du torrent de la Pisse se révèle.

Remonter le lit du Torrent de la Pisse jusqu’à 2100m. L’échappatoire logique est une pente herbeuse main gauche. Sortir par un petit collet bien à gauche par une pente très raide herbeuse/terreuse/détritique.

Rejoindre la crête par une longue et raide remontée Nord-Ouest dans des gradins herbeux et quelques passages en rocher. Attention à ne pas trop virer à l’Ouest, le sommet de Revire Souléou est très discret vu d’en bas, à ne pas confondre avec le point 2707.

Sur la crête rejoindre le Revire Souléou à l’Ouest (toute la crête est balisée avec le drapeau français, les limites du Parc National des Écrins).

Poursuivre vers le Sud-Ouest pour atteindre Roche Méane. Quelques passages demandent un contournement. Quelques dizaines de mètres avant le sommet, un passage nécessite prudence.

J’ai choisi de suivre le fil de l’arête, il y a une fissure comme prise. Une petite désescalade en contournement main droite permet de passer une sorte de brèche exposée puis de rejoindre facilement le sommet. Un contournement main gauche est certainement possible mais plus exposé à la chute de pierres.

Pour quitter Roche Méane, descendre 3 où 4 mètres versant Sud-Ouest de la crête pour rejoindre une large vire d’éboulis raide.

Poursuivre jusqu’à l’antécime du Piarra (cairn) puis quelques dizaines de mètres plus loin jusqu’au sommet.

Descente

Rejoindre le Laus en descendant les pentes herbeuses à l’Ouest jusqu’à un plat (panneau Parc des Écrins).

2 solutions :

  • Prendre le sentier cairné/balisé au Sud vers la cabane du Laus est la solution la plus simple. Cette descente est logique et la fin reprend la description du topo.
  • Continuer vers l’immense cairn : la Quille du Laus 2346m. Voir suite de la description.

Descendre au niveau du lac de fonte souvent asséché puis suivre le torrent (sec également) au Nord puis à l’Ouest jusqu’à une petite barre rocheuse.

Prendre au Sud-Ouest en descendant lentement régulièrement sur une ancienne sente quasiment invisible.

Traverser le Ravin de Pissarotte puis descendre une pente herbeuse au niveau du Ravin d’Entraïgues (on entend le torrent, une source est présente en amont). Au niveau d’un cairn traverser le ravin au Sud et rejoindre la trace qui monte vers le bois en contrebas (ne pas prendre celle qui monte en face du cairn).

Une sente assez visible peut se suivre, assez chaotique puisque non entretenue. Au niveau d’une série de grands cairns on rejoint la "voie normale" pour la montée au Laus. Repérer un peu plus bas le panneau directionnel et prendre le sentier direction "les Gourniers par le Villard" (balisage jaune + cairn + panneaux).

Passer le long d’une ferme en ruine.

À une nouvelle intersection, suivre la direction du "Fort de Réallon" par le GR50.

Retour au parking.

Video

Dernière modification : 24 octobre 2018
Pointe de Serre (2909m) et Mourre Froid (2993m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCJ...

"La montagne nous offre le décor... à nous d'inventer l'histoire qui va avec."

Randonnée réalisée le 20 octobre

Topo publié le 24 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 25 octobre à 11h29

    Ouah ! superbe boucle sur laquelle j’avais réfléchi ! plus la peine maintenant, il n’y a qu’à suivre le guide de l’Embrunnais le P’tit Mick , merci !

  • par Le 25 octobre à 16h26

    Il y a possibilité de faire la boucle par l’autre versant au départ des Gourniers puis direction col de la Regue puis virer main gauche. Les pentes sont caillouteuses, pas d’herbe pour rejoindre la crête. Ca avait l’air de passer plus simplement (à vue).

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !