Roc Cornafion (2049m) par Villard de Lans et le Col Vert

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
980m
Durée
1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Avertissements et Droits d'auteur

Montagne bien visible depuis Villard dont l’accès se fait par la balade bien connue du Col Vert puis en basculant sur l'autre versant. Sur ce dernier, vous emprunterez quelques sentiers un peu aériens et mettrez les mains dans la cheminée finale donnant accès à la crête.

Accès

Villard de Lans.
Du centre ville, aller aux Cochettes puis continuer sur une petite route à droite donnant accès au lieu-dit "La Conversaria".
Grand parking sur d’anciens cours de tennis.

Précisions sur la difficulté

Bonnes pistes et sentiers balisés jusqu’au Col Vert.
Ensuite sentiers parfois aériens, sujets aux chutes de pierres.
Cheminée finale sans difficulté pour l’accès à la crête.
Passage un peu exposé entre les deux sommets.
Déconseillé aux personnes sujettes au vertige.

Les infos essentielles

  • Carte IGN TOP 25 - 3236 OT "Villard de Lans"
  • Cotation Suisse : T3
  • Altitude minimum : 1180m
  • Altitude maximum : 2049m
  • Dénivelé réel : 1030m
  • Distance : environ 13km
  • Horaires : comptez entre 5 et 6h
  • Balisage : GTV / GR jusqu’au Col Vert - Quelques marques défraichies rouge, bleues, jaune sur le versant est.

Itinéraire

Du parking, reprendre la route qui descend vers Villard de Lans et repérer au bout de 200 mètres environ une large piste à gauche (balisage GTV jaune/vert).

Elle monte en sous-bois en passant par la Croix des Plâtres (Poteau indicateur) jusqu’au Refuge non gardé de Roybon.

Continuer ensuite vers l’est et de façon évidente vers le Col Vert, d’abord en sous bois, puis en alpage, la montée est plus marquée et on termine par quelques lacets sous les falaises entourant le Col Vert.

À partir de là, cela devient un peu plus difficile.

Repérer à gauche du banc installé au Col Vert une sente qui part vers le nord (ne pas emprunter le sentier qui descend vers le sud !).
Celle-ci est assez marquée mais est aérienne par endroits et finit par rejoindre en descendant le sentier du balcon est.

  • Un panneau un peu décati annonce que poursuivre ce sentier expose à certains dangers (chutes de pierres, passages aériens et escarpés) et de ne pas le prendre par mauvais temps.

Poursuivre donc sur ce sentier vers le nord, il recèle quelques passages assez aériens et monte en lacets jusqu’à la bifurcation vers le Cornafion signalée par une pancarte en bois (quelques balises rouges ou jaunes défraichies).

Suivre le sentier qui monte en lacets vers la cheminée terminale garnie de bonnes prises et qui permet l’accès à la crête entre les Rochers de l’Ours et le Cornafion.

Prendre ensuite à gauche et suivre la crête vers le sud jusqu’au passage un peu exposé entre les deux sommets du Cornafion permettant l’accès au vrai sommet (Croix).

Profiter de la vue et redescendre par le même itinéraire en prenant soin, après être repassé devant le panneau indiquant les dangers, de bien prendre le sentier de droite qui remonte au Col Vert.

Contexte

Troisième visite à ce sommet où cette fois-ci des brumes de pente tenaces rendront l’atmosphère du versant est un peu glauque mais permettant d’évoluer dans une belle ambiance même si la visibilité coté Grenoble ne fut quasiment jamais au rendez- vous.

Une heure passée au sommet en attendant que cela se découvre mais sans succès.

En revanche, la vue du sommet des crêtes du Gerbier complètement ennuagées à l’est et dégagées à l’ouest était superbe. Les pointes "fumaient" par moment (un bel effet de foehn inversé).

Et comme bien souvent dans ces cas là, une fois rendu à la voiture, les crêtes étaient en train de se dégager complètement en fin d’après-midi (le soleil ayant basculé en versant ouest).

Deux personnes croisées au niveau du Col Vert (autant dire personne vu la fréquentation habituelle de ce lieu).

Dernière modification : 17 octobre 2017

Photos « Roc Cornafion (2049m) par Villard de Lans et le Col Vert »