Roc Mazilier (1949m) par le Pas des Bachassons

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
850m
Durée :
demi-journée

Petit belvédère situé au nord-est de l’Arbre Taillé, dans la Plaine de la Queyrie. La visite des Carrières Romaines avant le retour, valent le détour. Site remarquable dans la plaine de la Queyrie, les Carrières Romaines ont permis l'exploitation d'un calcaire très dur jusque 275 ans après Jésus-Christ. Ses blocs de calcaire ont servi à la construction d'églises, de monuments et ponts, en particulier dans le Diois. Il reste des vestiges sur place. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau les Pellas, Route Forestière de Font Rousse.
  • A Monestier-de-Clermont en venant de Grenoble, continuer en direction du Col de la Croix Haute. Faire attention après un virage, prendre à droite la D.247 pour la direction de St-Michel-les-Portes. Traverser le village et continuer jusqu’au hameau les Pellas. Prendre en face la Route Forestière de Font Rousse. Se garer à la barrière.

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté pour atteindre le Pas des Bachassons, par le Ravin des Seyres et du Maupas.
  • La montée se réalise sur un sentier bien marqué jusqu’au Pas des Bachassons.
  • Le reste de la randonnée se réalise à vue, pour le Roc Mazilier.
  • Il est évident de choisir une journée claire, le brouillard est à éviter si l’on ne connaît pas le secteur.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 09/09/2013.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3236 OT Villard de Lans - Mont Aiguille
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1110m
  • Altitude atteinte : 1949m
  • Horaire : 4/5 h00
  • Distance : 10,5km
  • Dénivelé : environ 850m
  • Positions GPS : du Roc Mazilier
    • Longitude : 5.511°
    • Latitude : 44.844°
  • Balisage :
    • jaune/vert jusqu’à la Fontaine des Bachassons,
    • aucun pour la suite.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LE PAS DES BACHASSONS

Franchir la barrière, et s’engager sur la Route Forestière de Font Rousse. On passe quelques minutes après, devant le Parc Aventure.

Peu après, au lieu-dit Les Granges, prendre à droite la direction du Pas des Bachassons (panneau).

Un bon sentier pénètre en forêt, il arrive bientôt au lieu-dit Plan Giraud Vert. Il suit la rive droite du Ruisseau du Maupas qu’il traverse à gué.

Il poursuit son ascension le long du Ravin de Chauvines et effectue quelques lacets, avant d’arriver à un croisement au lieu-dit Chauvines à l’altitude de 1385m.

Prendre en face, c’est la direction du Pas des Bachassons.

Le chemin sort du bois, et remonte la Combe du Maupas en rive gauche du ruisseau. Devant un éboulement, laisser partir à droite : ouest, une trace dans le pierrier qui va desservir le Pas du Fouillet.

Traverser ici le ruisseau en repérant le balisage jaune/vert qui nous dirige sur l’autre rive (rive droite). Il remonte le Ravin des Seyres pour prendre pied au Pas des Bachassons, proche de sa fontaine.

LE ROC MAZILIER

Continuer dans le Ravin des Seyres un instant. En sortir par la droite pour remonter sur le plateau.

  • Le Roc Mazilier devient alors visible.

Se diriger sud-ouest jusqu’au col dominant la Plaine de la Queyrie. Ne pas y descendre, effectuer plutôt une traversée ouest vers le roc.

Choisir une bande herbeuse, puis au travers de pins à crochets, gagner le sommet.

  • La crête est facile du nord au sud. Au nord elle nous offre une vue remarquable sur le Grand Veymont. Au sud, emplacement d’une borne, elle nous offre une vue sur la Plaine de la Queyrie. Bien sûr, la vue s’étend sur les hauts plateaux.

DESCENTE

Elle s’effectue par le même itinéraire.

A la recherche des Sources et Fontaines du sud du plateau.

Le 09 septembre 2013

Depuis le sommet, je redescends un instant par le même itinéraire. Vers 1900m, je contourne par le sud mon roc. J’atteins un replat, et fouine dans ce secteur à la recherche des sources Mazilier. Je ne devrais pas avoir trop de difficulté à les trouver avec la pluie tombée la veille.

Je descends sur la lignée avec la Grande Cabane, en cherchant de droite à gauche et m’aperçois que je suis descendu trop bas. Je sors ma carte, et me rends compte de mon erreur, j’ai encore pris la mauvaise, j’ai la carte du nord Vercors. Il me semblait qu’elle se trouvait à l’altitude de 1820m. Aucune trace d’humidité, je remonte en zigzagant jusque sous le sommet à l’altitude de 1870m environ.

Je longe sous le sommet vers le nord. Incroyable le nombre de restes d’obus dans ce secteur. Finalement, je tombe sur une résurgence, marquée d’un petit cairn que je finirai de confectionner. Je reviens sur mes pas, et tombe sur une deuxième résurgence sous le sommet cette fois-ci, que je n’avais pas vue. Je suis vers l’ouest nord-ouest une ligne de cairns d’obus dans la pente mais pas longtemps.

Je garde le cap, et me souviens de l’altitude de ma prochaine visite, j’ai envie d’aller voir ce fameux Trou du Diable à la cote 1655m. Vers 1670m, je commence à traverser vers le nord, j’erre un moment, mon altimètre m’indique 1660m, je ne dois plus être très loin. Je repère le Trou du Diable, content de ma trouvaille, encore plus content quand je m’aperçois qu’il y a une fontaine captée.

Cette fontaine, sur le rebord de l’impressionnant Trou du Diable est très alimentée par les pluies de la veille. Je continue en gardant le cap, et finis par sortir dans les grandes plaines de la bergerie de la Grande Cabane.

J’accompagnerai un couple de Nantais, venu passer quelques nuits sur le plateau. Ils se rendent pour la nuit à la Cabane des Aiguillettes et effectueront l’ascension du Grand Veymont le lendemain. Une petite visite à la Fontaine de Bonnevau, où je trouverai aujourd’hui suffisamment d’eau dans la cuvette. Je redescends par le Pas du Fouillet et le sentier de montée.

Peu de monde aujourd’hui, un couple me suivait dans la montée des Bachassons, personne ensuite jusqu’à la Grande Cabane où j’accompagnerai le couple de Nantais.

Après la Fontaine de Bonnevau, celle de Colombette, du Marichaume, la Fontaine Pourrie, celle de Gravianelle et la Source de Grailler, je remarque sur la carte cette goutte bleue, sous le Roc Mazilier. La Fontaine du Diable restera une grande surprise, et est certainement la plus belle fontaine du Vercors.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Grand Veymont (2341m) du Pas de la Selle à la Côte de Quinquambaye

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 6 octobre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (29).
  • par heremeLe 31 octobre 2013 à 23h37

    Bonsoir Patrice. A quand une image GoogleEarth avec l’emplacement de tes sources et autres lieux perdus du Vercors ?

  • par le forezienLe 1er novembre 2013 à 10h14

    vous pourriez aussi vous y atteler et prendre une part effective au "travail" n’est-ce pas !

  • par heremeLe 1er novembre 2013 à 11h16

    n’étant pas auteur en réalité je ne peux rien faire.

  • par Le 1er novembre 2013 à 16h04

    Je te comprends bien hereme, et je vous salue avec foresien mais je ne suis pas trop familiariser avec tous ces outils (GoogleEart GPS Smartphone et compagnie). Cela dit, ces sources ne font pas parties de l’itinéraire, du moins pour ce topo, je l’ai relatent sous forme de sortie.

    Là, j’arrive des hauts plateaux du Vercors avec Jonathan (wanajo38). J’ai encore un topo et un autre itinéraire passionnant et sauvage à raconter. Mais, chaque chose à son temps.

  • par heremeLe 1er novembre 2013 à 19h06

    1. J’aimerais savoir qui a donné une réponse à 11h16 en utilisant mon pseudo !!!
    2. Si je connaissais les coordonnées précises des lieux précités, je serais prêt à fournir des kmlz/kml. Il s’agissait là en fait d’un complément au bref commentaire que j’avais émis le le 25 septembre à 15h02 relativement à la sortie "Rocher du Playnet (1994 m) par la Cabane de Carette et le Grand Pot" effectuée par notre ami Patrice le 29 août : "J’aime bien tes recherches de lieux perdus". Et Valverco est le seul à ma connaissance qui raconte ses recherches des dits "lieux perdus" avec un parfum de chasse aux légendes et aux trésors.
    3. Je n’ai pas pour habitude de donner des commentaires ou réponses stériles ou négatifs aux échanges sur le forum.

  • par Le 1er novembre 2013 à 20h10

    Hereme, je peux effacer le commentaire "frauduleux" et sa réponse.
    Merci de me le dire ici.
    alain

  • par heremeLe 1er novembre 2013 à 21h21

    Merci Alain, mais la phrase étant exacte dans l’absolu, on laisse tomber. Mais je croyais que le mot de passe était indispensable pour pouvoir poster un commentaire ?

  • par Le 2 novembre 2013 à 00h15

    Non, pas de mot de passe. Mais son adresse IP est enregistrée. Il suffit de contacter Vincent pour envoyer un rappel à l’ordre à ce "pirate" d’un nouveau genre.

  • par Le 2 novembre 2013 à 08h04

    Rappel :

    Altituderando est un site participatif qui vit, se développe et perdure grâce au travail des auteurs qui déposent des topos et des sorties.
    Ces mêmes auteurs peuvent être interpellés par des internautes ou voir leurs topos soumis à critiques, compléments ou avis divers pas toujours « agréables » grâce à la rubrique « Commentaires » .
    Afin d’éviter que cette rubrique soit dévoyée à nouveau par un autre acte mineur « de piraterie » et ne se reproduise sur un autre « pseudo », il serait bon que les rédacteurs de commentaires sortent de leur « anonymat » en s’identifiant par une adresse mail, ce qui permettrait de leur répondre individuellement ou éventuellement en s’inscrivant comme auteur et la faille sera ainsi fermée.

  • par Le 2 novembre 2013 à 11h23

    Pour Hereme

    Pourquoi s’identifier avant de laisser un commentaire ?
    Cela permet avant tout au « système » de savoir que le commentaire vous appartient !
    · Vous serez automatiquement notifié par e-mail si un autre internaute laisse un commentaire.
    · Vous aurez un lien sur votre nom vers votre page personnelle. Cela permet aux internautes de découvrir vos topos/sorties.
    · Si vous décidez un jour de changer votre pseudo ou de mettre votre vrai nom, ce changement sera visible automatiquement sur tous les commentaires que vous aviez déposés de manière authentifiée. Pour vos autres commentaires, c’est râpé ! Car le système ne sait pas que ce sont les votres...
    · De nouvelles fonctionnalités pourraient voir le jour, vous permettant de gérer vos commentaires...
    Notez bien qu’Altituderando, ni ne collecte, ni ne revend d’informations vous concernant.
    Vous identifier : cela nous permet de vous offrir de meilleurs services.

  • par heremeLe 2 novembre 2013 à 18h47

    JMT : c’est bien ce que je disais, il convient de s’identifier avec le pseudo ET le mot de passe. La question est bien de savoir si l’on peut émettre un commentaire SANS s’identifier ou sans utiliser un mot passe en utilisant le pseudo d’une TIERCE personne. Auquel cas il y a une faille dans le système.
    Et quant au problème initial, il s’agissait d’une simple demande à notre ami Valverco et qui n’intéressait que lui, et qui a répondu dans ce sens.

    Pourquoi cette avalanche de commentaires inutiles, voire hors de propos, pour un problème inexistant à la base ? Et s’il y a un fautif, c’est celui qui a "piraté". Il ne me souvient point d’avoir commis une seule fois un commentaire "désagréable" pour quelque auteur de topo ou sortie.

    POUR MOI L’INCIDENT EST CLOS, JE NE REPONDRAI PAS A TOUT COMMENTAIRE SUR LE SUJET.

  • par Le 2 novembre 2013 à 20h21

    Hereme :
    Oui l’on peut émettre un commentaire sans s’identifier et sans mot de passe ( tu en as écrit des dizaines en utilisant ton pseudo ). La faille est bien réelle et sera corrigée bientôt je l’espère.

    Si le problème était inexistant je ne vois pas pourquoi tu as écrit « Pourquoi cette avalanche de commentaires inutiles, voire hors de propos, pour un problème inexistant à la base » alors que ce ne sont que des rappels de la rubrique « Poster un nouveau commentaire : S’identifier et Pourquoi » rédigée par le Webmaster qui insiste sur le sujet.

    Je n’ai pas moi non plus comme toi pour habitude de donner des commentaires ou réponses stériles ou négatifs aux échanges sur le forum.

    L’anonymat est une faiblesse qui engendre bien des vicissitudes.

    Jean Marie THOMAS
    Administrateur.

    POUR MOI AUSSI L’INCIDENT EST CLOS, ET JE NE REPONDRAI PAS COMME TOI A TOUT COMMENTAIRE SUR LE SUJET.

  • par Le 9 novembre 2013 à 13h32

    Voilà hereme un tracé Google, désolé, il apparaît parfois en orange. Ce n’est pas grave tant qu’il y a un tracé, j’essaierais de faire mieux la prochaine fois .

    patrice

  • par Le 9 novembre 2013 à 18h44

    Bonsoir Patrice.
    Oudonkilé le tracé (ou alors il faut que je change mes lunettes) ?

    Par ailleurs le cairn de l’avion, ça te dit quelque chose ?

    Refuges.info donne aussi des localisations de points d’eau. Par exemple :
    http://www.refuges.info/point/1192/point-d-eau/Vercors/Fontaine-de-Gerland/
    http://www.refuges.info/point/1831/point-de-passage/Vercors/Cairn-de-l-avion/

    Est-ce intéressant ?

  • par Le 9 novembre 2013 à 19h06

    Bonsoir hereme. Le tracé ce n’est pas le "rien de plus simple" annoncé.
    On s’en occupe avec Patrice.

  • par Le 9 novembre 2013 à 19h39

    Bonsoir Alain.
    J’ai mal interprété : je croyais que c’était fait.

    J’ai enregistré quelque 2000 traces KMZ sur GE (certaines découpées en A, B, C, ...), issues des topos de AR.

    Je peux te les fournir sans problème, tout au moins celles qui (t’/vous) intéresseraient.
    Il faudrait par contre y ajouter les points remarquables.

  • par Le 9 novembre 2013 à 20h01

    Merci de la proposition. Il faut que ceux qui sont intéressés par l’inserion d’un tracé sachent faire tout seuls. Cela nécessite une mise au point.
    Le petit descriptif donné sur le site est très bien pour visualiser le tracé sur GE et Patrice l’a bien fait pour ce topo.
    Là où cela se complique c’est pour faire une insertion sur carte IGN. Il faut créer un compte Géoportail et ensuite il y a toute une procédure pour réaliser ladite insertion...on va s’en sortir.

  • par Le 9 novembre 2013 à 23h04

    Le cairn de l’Avion n’a rien de vraiment intéressant, c’est un cairn situé sur le GR91 entre la Jasse de la Chau et le Refuge de Pré Peyret. Pour les sources ou fontaine du Vercors, j’en ai rentre plusieurs dont la plus belle la Fontaine du Diable, Mon pseudo sur Refuges Info Cassandre. Très bon site, j’ai également posé plusieurs cabanes sommets lacs etc... T’inquiètes pas pour les tracés, je m’en occupe, c’est pas si évident surtout pour moi.

  • par Le 10 novembre 2013 à 08h35

    Pour hereme. Le tracé y est, il faut déplier la carte sous le bandeau noir. Mais il va peut être disparaître aujourd’hui.

    patrice

  • par Le 10 novembre 2013 à 09h27

    Voilà hereme tu n’as plus besoin de déplier la carte pour avoir le tracé hors sentier vers la Fontaine du Diable.

    patrice

  • par Le 10 novembre 2013 à 16h59

    Thanks Patrice Alain. J’ai ajouté quelques fils à la toile d’araignée multicolore qui tapisse le Vercors, réalisée à partir de tes topos (et peut-être quelques autres).
    A quand des mesures de protection pour "l’arbre du Ténéré" de la plaine de la Queyrie ?

  • par Le 10 novembre 2013 à 17h24

    Ce pin mérite une protection rapprochée.
    Soyons sérieux hereme, as tu vu mon dernier topo sur ma page ? toi qui est friand des sentiers oubliés tu vas être servi.

    patrice

  • par Le 10 novembre 2013 à 21h10

    Et il est visible où, ce tapis multicolore ? hereme.

  • par Le 11 novembre 2013 à 13h42

    Non, je découvre donc ton topo sur le Baconnet que je vais m’empresser de décortiquer.
    Quant à mon "tapis multicolore" il est réalisé uniquement à titre personnel sur Google Earth où je trace tous les topos. Il est hors de question évidemment d’en diffuser le résultat où que ce soit. Par contre si tu utilises toi-même GE je peux t’envoyer mes enregistrements KMZ pour avoir le "tapis" chez toi. D’autant que je trace également les vestiges de sentes, de ruines, ..., ce qui me permet de redécouvrir l’occupation utilitaire de la nature par nos ancêtres, dont on parle parfois dans des documents tels que "Revue de Géographie Alpine" par exemple.

  • par Le 11 novembre 2013 à 14h39

    Très intéressant ton "tapis multicolore" cher hereme. Je serai bien entendu intéressé de le posséder dans mon répertoire. Faudra t’il encore que je puisse ouvrir le fichier KMZ. Je te remercie quand même d’avance.

  • par heremeLe 11 novembre 2013 à 16h48

    Il suffit d’installer GE en version gratuite. Un double-clic sur le fichier KMZ ouvre automatiquement l’application et affiche le tracé sur l’image satellite.
    Le nom du KMZ s’affiche dans un champ "lieux temporaires" et il suffit de faire glisser ce nom dans le champ "mes lieux préférés" pour les conserver dans la mémoire GE.

  • par Le 15 avril 2015 à 11h12

    Merci pour cet article et surtout ces photos magnifiques

  • par WEBMASTERLe 16 mai 2015 à 16h39

    Magique les photos... merci !

    http://julien-webmaster.fr/

  • par TaimiLe 23 juin 2015 à 15h24

    Merci pour ces magnifiques photos et ce gros dépaysement, pas si loin de chez nous au final !

    La région est magnifique ! J’avais déjà entendu parler du trou du diable, maintenant je saurais à quoi il ressemble lol !

    Le plus impressionnant aussi ce sont les obus qu’il reste encore. Certains sur une photo, sont encore posé sur une pierre, comme si le vent ne les avais jamais déplacé ! Impressionnant quand même. Ce sont des obus de 39-45 ?

    continuez comme ça

    Taimi de www.t-aimi.fr

  • par Le 23 juin 2015 à 16h24

    Bonjour et oui Taimi. Le Trou du Diable et sa fontaine sont vraiment à voir, mais c’est du hors sentier bien sur. Pour les Obus, on en trouve un peu de partout et effectivement ils datent de la dernière guerre 39-45..

  • par MargeryLe 14 mars à 13h03

    Bonjour, merci beaucoup pour l’article et les photos. Ils sont tous magnifique. En les voyant sur ce site, on avait bien l’attention d’y aller unjours, pourquoi pas ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !