Roc d’Arguille (1768m) et Pravouta (1760m) par Plat Ferrier

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
910m
Durée :
1 jour

Itinéraire peu fréquenté, dans cette belle et dense forêt de l'Océpé, pour gagner ces deux cimes proches de la Dent de Crolles. – Auteur :

Accès

Depuis le col de Porte ou Saint-Pierre-de-Chartreuse, rejoindre Saint-Hugues-de-Chartreuse par la D57b. Traverser le ruisseau de l’Herbetan pour ensuite monter la route du col du Coq. Arrivé près du hameau de la Pérelle, après avoir traversé celui de Brevardière, se garer sur une petite aire de stationnement (3-4 places maxi) (951m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Durée : 5 à 6h.
  • Difficulté : Portion hors-sentier entre 1450m et le sommet du Roc d’Arguille à 1768m, nécessitant de petites recherches d’itinéraire.
  • Balisage :
  • Jaune, avec poteaux et panneaux indicateurs, de la Pérelle à Lentillère, du col au sommet de Pravouta et durant toute la descente.
  • Quelques cairns de Lentillère à la piste de l’Océpé.
  • Aucun de la piste de l’Océpé au col de Pravouta, en passant par le Roc d’Arguille.
  • Carte : IGN TOP 25 3334 OT Chartreuse Sud.
  • Espace naturel sensible du col du Coq.

Descriptif

Au-dessus de la route, un carrefour de trois chemins se présentent rapidement. Prendre celui le plus à gauche et le plus raide. Arrivé à proximité des maisons de la Pérelle, il tourne brusquement à gauche et devient bien plus agréable.
Le quitter quand il tourne sur la droite pour un sentier qui finit par en rejoindre un autre issu de Brevardière. Le remonter où il devient chemin après avoir coupé une piste de débardage. Il traverse alors le beau pré de Lentillère.

Dès qu’il pénètre de nouveau en forêt (1110m), le quitter pour un nouveau chemin à droite indiqué par un cairn. Le grimper en laissant sur la gauche une piste de débardage. Puis, quelques mètres après un coude sur la gauche, on retrouve la sente forestière d’origine. Après avoir traversé une courte zone rocheuse, ne pas continuer à suivre tout droit une trace (arbre marqué d’un "4" en vert à son début) mais bien tourner à gauche. Encore quelques lacets et elle débouche sur la piste de l’Océpé.

La remonter à droite, traversant le pré reposant de Plat Ferrier. Au dessus, à une bifurcation à 1380m, laisser la branche de gauche filant au nord pour la principale continuant dans la direction opposée.
50m plus loin démarre à gauche un vieux chemin. Le suivre en ignorant deux autres montant sur la droite. Peu après un coude sur la droite à proximité de l’arête boisée de Feytelet, il s’arrête brutalement. Remonter alors au mieux mais facilement au plus près de la crête, certains obstacles comme des troncs morts nous obligeant quelques contournements.
Dès 1570m, la forêt devient plus clairsemée. Repérer 50m plus haut le départ d’un couloir délimité par un éperon rocheux à sa gauche. Le remonter, en limite d’une zone de tranquillité du Tétras lyre (interdite donc au public) matérialisée par une corde et des fanions.
Puis, après avoir traversé une courte zone rocheuse chaotique, tirer sur la gauche (est) pour gagner rapidement la crête sommitale du Roc d’Arguille. Le sommet, peu individualisé, n’est alors plus très loin.
Panorama à 360° sur tout le massif de la Chartreuse, où la Dent de Crolles se distingue par son écrasante présence.

Continuer à suivre la crête puis descendre la prairie sommitale vers l’ouest en lisière de quelques arbres. Découvrir alors des traces vers 1730m qui nous amènent plein sud au col de Pravouta.
Pour profiter du panorama au sommet du même nom, remonter sa croupe nord par un bon sentier.

De retour au col, suivre vers l’ouest de bonnes traces qui rejoignent un chemin issu du habert de Pravouta tout proche. Il se descend tranquillement, se dessinant dans une large bande de pâturage. Puis le quitter à 1550m pour un sentier peu marqué sur la droite, toujours dans cette entaille herbeuse se rétrécissant.
On retrouve alors à 1457m la piste de l’Océpé. L’emprunter à droite sur 150m pour découvrir le départ d’un nouveau sentier. Il descend en larges lacets dans une pente raide avant de retrouver un large chemin à 1210m. Il suffit de le dévaler pour retrouver notre point de départ.

Dernière modification : 16 mai 2018
Dent de Crolles (2062m), Roc d’Arguille (1768m) et Pravouta (1760m) par le col du Coq.

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 25 avril 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 26 avril 2017 à 07h18

    Bonjour Eric,
    Si j’en crois tes images, tu aurais donc passer une nuit là-haut ? Encore une sortie avec un itinéraire plutôt original que je me promets de reprendre. À bientôt…

  • par Le 26 avril 2017 à 09h06

    Bonjour Gérard,
    Oui j’ai dû dormir à la belle étoile près du sommet du Roc d’Arguille après m’être rendu compte que j’avais oublié les arceaux et les sardines de ma tente. Il faisait un poil frisquet mais heureusement il n’y avait pas de vent et j’avais la couverture de survie.
    Se réveiller avec le chant des Tétras lyres est toujours un vrai bonheur. A bientôt...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !