Roc de Tormery (1135m) et Le Tapin (1202m) par Montgelas

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
400m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Sympathique traversée en sous-bois et forêt au départ de Montgelas, pour déboucher sur le Roc de Tormery et le Tapin, en passant par la Grotte de l'Ermite.

Accès

Direction Curienne et Lac de la Thuile.

  • De Chambéry par D11.
  • De Challes-les Eaux-par D21.

Au village du Boyat, direction La Thuile et Lac de la Thuile.

Dans la deuxième épingle à gauche, prendre la petite route vers Montgelas (voie sans issue). Très peu de place pour se garer dans le hameau.

Itinéraire

Infos pratiques

  • Carte : IGN TOP25 3432 OT Massif des Bauges
  • Lien IGN : Roc de Tormery - Le Tapin
  • Altitude départ : 814m
  • Altitude arrivée : 1202m
  • Dénivelé : 400m
  • Balisage : Jaune et Rouge sur la première partie.
  • Sortie du 14/11/2014

Très peu de dénivelé, mais ne pas s’y fier... il s’agit d’une traversée assez longue, avec une succession de montées et descentes. Même s’il s’agit d’une rando facile, prévoir quand même une bonne paire de chaussures. Certains passages sont assez soutenus, surtout après la Grotte de l’Ermite.

Montée

Le départ se fait sur la route qui descend entre 2 maisons (voir photo).

On remonte ensuite rapidement sur un large chemin en sous-bois.

Continuer sur ce large chemin qui va redescendre au bout d’un moment.

Après une descente assez longue (altitude 1000m), on laisse ce large chemin pour un petit sentier (pas très visible) qui part en forêt sur la gauche (piquet avec balisage).

Ensuite, on ne quitte plus ce petit chemin, jusqu’à trouver la direction "Grotte de l’Ermite" (panneau).

Passage devant la grotte et montée finale vers le Roc de Tormery.

Arrivée sur le Roc de Tormery, une petite descente par les crêtes et prés pour remonter et arriver sur Le Tapin.

Au sommet, vue sur Les Bauges, Belledonne, Chartreuse, et jusqu’au Mont de l’Epine et du Chat.
En bas, vue plongeante sur le bassin Chambérien, le Grésivaudan, Chignin et ses vignes.

  • Petite Curiosité avant de repartir :

Avant d’entamer la descente, on peut trouver un autre petit chemin qui passe sous la falaise du Roc de Tormery (itinéraire de montée par Chignin).

Et là, on va trouver un curieux passage, une cinquantaine d’échelons fixés dans le béton. Passage pour rejoindre le sentier en contrebas.

Descente

Par le même itinéraire.

L’histoire du bétonnage de la falaise de Tormery

Celle-ci est déjà très bien décrite sur un autre TOPO du Roc de Tormery. Mais en résumé :

  • Le vendredi 28 août 1903, un écroulement projette 3 à 400 m3 de rochers du sommet du Roc de Tormery jusque sur le vignoble de Chignin, heureusement sans toucher le petit hameau éponyme qui, à l’époque, abrite les villageois.
  • Pour résoudre définitivement le problème, le département et l’état vont financer une opération de la dernière chance :
    • 22 mai 1913 : dynamitage du Roc de Tormery. Le rocher du Guet sera dynamité, tout au moins les 2 blocs latéraux, la partie centrale devant faire l’objet d’un soutènement de consolidation.
    • La maison Davey, Bickfort, Smith et Cie de Rouen est chargée du minage des blocs : 600 kg de dynamite-gomme sont employés dans les blocs à abattre.
    • 1 500 mètres de cordeaux détonants sont nécessaires afin de réaliser l’explosion simultanée de l’ensemble des charges.

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 16 mai 2018
Rocher de Manettaz (1065m) - Roche du Guet (1209m) - Le Tapin (1202m) - Roc de Tormery (1135m)

La carte du topo « Roc de Tormery (1135m) et Le Tapin (1202m) par Montgelas »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours