Roche Chevrière (3276m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ce n'est pas le sommet le plus connu, ni le plus fréquenté, du vaste cirque d'Aussois. Cependant, son altitude élevée, son panorama étendu, la proximité de l'un des glaciers de la calotte de la Vanoise, sa ludique arête sommitale rocheuse en font un but d'ascension très intéressant. Alors, oui, une grande partie se déroule hors sentier. Certains aimeront. D'autres n'aimeront pas. À ces derniers, je recommande vivement la "randoroute" du col d'Aussois...

Accès

D’Aussois, prendre la route des barrages et se garer au terminus de Plan Amont.

Précisions sur la difficulté

  • Recherche d’itinéraire
  • Les pentes sous le sommet peuvent rester enneigées fort tard
    • le sommet se voit de la route de la Maurienne, en amont de Modane, ce qui peut permettre de visualiser les conditions

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3534 OT
  • Altitude de départ : 2050m
  • Distance : 14km AR
  • Horaire montée : 4h00 env.

Balisage

  • Jaune du parking à la chapelle N.-D. des Anges
  • Quelques balises

Matériel

  • Piolet et crampons en début de saison

Itinéraire

Du parking à la chapelle N.-D. des Anges

Du parking, balise, prendre la direction Refuge du Fond d’Aussois.

Le chemin surplombe la rive droite du barrage de Plan d’Amont et atteint le Pont de la Sétéria, balise.

Continuer direction Refuge du Fond d’Aussois.

Dans le Fond d’Aussois le chemin franchit un ruisseau et, de suite, arrive à la chapelle N.-D. des Anges.
Au nord-est, se profilent à gauche la Tête d’Aussois et à droite la Roche Chevrière.

De N.-D. des Anges au sommet

Quitter le sentier balisé et remonter aux mieux, nord-est, les pentes herbeuses surplombant le ruisseau qui vient d’être traversé et atteindre le Plan de la Gorma.
Le sommet étant visible, on monte plus ou moins droit en sa direction.

Traverser plus ou moins de niveau vers la droite, nord-ouest et gagner le Plan du Chardonneret.

Remonter une large échine herbeuse puis rocailleuse, d’orientation nord-est et bordée par une barre rocheuse à droite.

Une sente cairnée monte sous un gros rocher caractéristique et atteint le plan incliné supérieur.

De ce plan incliné, l’arête sommitale semble constituée de trois pointes.

Viser la dépression entre la pointe ouest et la pointe centrale.

On passe près d’un ravin à droite.

Sous l’arête, virer à droite et rejoindre la pointe centrale.

Suivre l’arête faite de gros blocs, plutôt stables, jusqu’à la pointe est, point culminant.

Retour

Descente à l’inverse de l’itinéraire de montée.

  • Bien tirer à droite après avoir longé le ravin, à gauche il y a des barres rocheuses. Sous le plan incliné supérieur, le gros rocher caractéristique devient visible.

Variantes de descente

Du Plan du Chardonneret, deux variantes de descente possibles

  • Itinéraire plus facile
    Partir à gauche, sud-est vers le Plan de la Gorma et continuer à traverser pour rejoindre le sentier du lac du Génépi.
    Rejoindre le refuge de la Dent Parrachée puis Plan d’Amont par le sentier balisé.
  • Itinéraire plus difficile
    Partir à droite et traverser le plateau d’alpage, ouest puis sud-ouest.
    Au bout du plateau, la pente se raidit au-dessus d’un petit cirque.
    Contourner ce cirque par la droite, sente.
    Après le passage, délicat, d’un petit ruisseau, la sente remonte un peu pour rejoindre le sentier du Fond d’Aussois.
    La suite de la descente, par le refuge, est évidente.

Panoramique 360°

  • ICI
  • Cliquez sur l’image qui s’affiche dans votre navigateur et utilisez la barre de défilement horizontal
Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de Bellecôte (3140m)

La carte du topo « Roche Chevrière (3276m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours