Rocher de l’Église (1300m) par Champ Berton

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
820m
Durée :
1 jour

Randonnée particulièrement sauvage et pourtant toute proche de l'agglomération grenobloise, sur d’anciens chemins forestiers dominant le charmant village de Proveysieux. – Auteur :

Accès

Se garer sur une aire de stationnement près de l’église du village de Proveysieux, accessible depuis Saint-Egrève par la D105.
Transport en commun : Bus TAG n°60 arrêt "Proveysieux village". Les horaires sont sur www.tag.fr

Précisions sur la difficulté

  • Recherche d’itinéraire : facile sur une courte section de la sente de Champ Berton, plus délicate pour dénicher la trace sur le flanc boisé gagnant le col entre les deux sommets du Rocher de l’Église.
  • Courte vire exposée après Champ Berton. Brève arête rocheuse aérienne suivie d’un passage en désescalade en direction du Pas du Sappey.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3333 OT "Massif de la Chartreuse sud"
  • Altitude minimum : 516 m (à Proveysieux)
  • Altitude maximum : 1300 m (sur la crête du Rocher de l’Église)
  • Horaires : de 4 à 5h
  • Balisage :
  • Jaune homologué, avec panneaux indicateurs, pour le début (sauf le tout début à Prélenfrey où il n’y en a aucun) et la fin du circuit.
  • Balisage "sauvage" peu fréquent pour le reste, qui risque bien de disparaitre au fil du temps : rares cairns et marques jaunes ou orange pour la sente de Champ Berton, d’anecdotiques ronds roses pour la trace rejoignant la crête du Rocher de l’Église, ou encore de discrets ronds bleus pour la descente au Pas du Sappey.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Grimper une rue à gauche de l’école de Proveysieux. Arrivé près d’une aire de jeux, continuer en pleine pente par une allée suivie d’un chemin pénétrant en sous-bois. Il en gagne rapidement un autre balisé près de la bifurcation des "Champs" (570m - panneau).
De là, prendre à gauche un beau et large sentier en direction du Sialet. Quand il devient horizontal vers 770m, repérer sur la droite le départ de la sente de Champ Berton (balisée par une discrète flèche jaune sur un rocher).

Après une courte montée ouest, elle s’incurve au nord pour une longue traversée en écharpe. Peu après un lacet près d’une des ruines de Champ Berton vers 1000m (pâturage qui par ailleurs n’existe plus depuis un moment), bien repérer un cairn pour continuer cette progression au nord.
La sente devient alors momentanément moins tracée. Mais il ne faut pas à chercher à brusquer les choses : parmi les traces, suivre celle qui continue toujours tranquillement à monter au nord pour arriver à une zone plus rocheuse. Une vire permet alors de franchir aisément une falaise. Puis, la remontée facile mais plutôt escarpée nous amène à l’extrême sud du plateau boisé du Sappey vers 1160m.

  • De là, une courte descente nous amène à un promontoire offrant une magnifique vue sur le Balcon sud de Chartreuse, avec comme ligne de mire le majestueux Néron.

Ensuite, le but est de trouver un vieux sentier (à l’état de traces de nos jours) menant à un collet séparant les deux sommets à l’altitude 1300m du Rocher de l’Église. Ainsi, à la lisière sud du plateau boisé, remonter à l’ouest pour le découvrir (ou plutôt le deviner) vers 1230m. Il devient mieux tracé quand il file au sud en vire entre de modestes barres rocheuses.
Du collet, laisser le sommet sud sans intérêt pour le sommet nord, en franchissant quelques passages rocheux sans difficultés.

  • De la borne IGN, vue saisissante sur le Rocher de Chalves tout proche, tout le balcon sud de Chartreuse, la cluse de Voreppe ainsi que le massif de Belledonne.

Descendre alors l’arête nord. Suffisamment large et facile au début, elle devient brusquement aérienne. On la quitte alors rapidement pour un court ressaut rocheux versant est. Les difficultés passées, il suffit de suivre la crête boisée jusqu’au Pas du Sappey (bien matérialisé par un cairn).
Diverses flèches indiquent de dégringoler le flanc ouest, côté Mont-Saint-Martin, mais pour cette boucle il faut redescendre versant est et hors sentier pour trouver rapidement un vieux chemin sur le plateau boisé du Sappey. Il gagne le départ d’une piste , légèrement en contrebas de la cabane du Petit Sappey.

Elle descend en écharpe en côtoyant une fine et esthétique aiguille rocheuse. Puis elle bascule au sud pour trouver à la cote 663m le départ d’un sentier. Après avoir franchi une barrière en bois, il passe à proximité d’une source captée puis file agréablement en balcon pour retrouver la bifurcation des "Champs".

Sortie du 11 octobre 2017

C’est lors d’une très belle journée de samedi en septembre dernier que l’envie m’a pris de retourner au confidentiel Rocher de l’Église, en m’inspirant (en partie) de ce topo de Patrice. Mais j’avais oublié un détail qui, de nos jours, a son importance : la Pyrale du buis.
Ainsi, c’est un spectacle de désolation que j’ai découvert au-dessus des granges de Brulin, où comment une belle allée verdoyante s’est métamorphosée en un aller simple pour l’enfer. Bref, après une centaine de mètres de galère, j’ai préféré renoncer... pour mieux revenir par un autre itinéraire !

Quelques jours après, je prends donc le bus pour Proveysieux afin de redécouvrir un sentier auquel je me suis attaché, celui de Champ Berton. Il est vieux, encore parcouru par les locaux, et me fait imaginer à chaque parcours comment était ce pâturage avant que la forêt ait repris ses droits.

Du sauvage et étroit plateau du Sappey, je décide de fouler encore un vieux sentier menant à la crête. Je n’y suis pas retourné depuis 14 ans où je me souviens d’un balisage rose particulièrement outrancier. Mais le temps est passé par là : cet horrible marquage a heureusement presque disparu, laissant toutefois cette trace plus difficile à repérer dans le sens de la montée. Avec un peu de persévérance, j’arrive toutefois à retrouver cette vire qui me mène à ce collet proche du belvédère du sommet nord du Rocher de L’Église.

Arrivé à la cime, je me remémore de ce que j’ai pu lire sur de rares blogs qui en parlent, considérant cet objectif sans intérêt. Tiens donc ! Pourtant la vue sur le Rocher de Chalves est des plus sublimes, surtout avec cette parure automnale et multicolore.

La descente par l’arête nord serait presque monotone s’il n’y avait pas ce court escarpement rocheux apportant un tout petit peu d’adrénaline. Puis, du Pas du Sappey, je rejoins rapidement cette vieille piste devenue maintenant une classique pour rejoindre l’arête sud du Rocher de Chalves depuis Proveysieux.

En contrebas d’une fine aiguille rocheuse, une sente sur la gauche attise ma curiosité. Une certaine "Arche Tordue" * se trouve dans le secteur et mon petit doigt (à défaut de GPS) me dit que je suis dans la bonne direction. Ce détour est escarpé sur un terrain instable mais bingo, je la découvre en à peine dix minutes, perdue au pied de belles lames rocheuses.

La fin de ce circuit est évidente, et surtout bien agréable avec ce sentier en balcon m’offrant une admirable perspective sur la Pinéa et l’Aiguille de Quaix.

* Nous devons cette dénomination à Raphaël Rodon, qui a également découvert d’autres arches en Chartreuse et ailleurs.

Dernière modification : 16 mai 2018
Montagne du Sac (1300m) par la Prairie de Brulin et le Pas du Sappey

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 11 octobre 2017

Topo publié le 15 octobre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 16 octobre 2017 à 08h30

    Bonjour Sugar,
    Belle idée cet itinéraire par le Champ Berton. Mais pour le point 1300, parler du Rocher de l’Église serait plus juste, rattachant le point 1283 à la Montagne du Sac. Qu’en penses-tu ?
    Bonne semaine et à bientôt.

  • par Le 16 octobre 2017 à 19h43

    Bonjour Gérard,
    Je ne partage pas ton avis. Pourquoi cette Montagne du Sac aurait pour point culminant le point 1283 alors que cette bosse effilée et bien individualisée présente à proximité les deux sommets du topo de 1300m d’altitude, avant de redescendre au nord au Pas du Sappey. Par contre, elle fait bien partie de la longue crête du Rocher de l’Eglise qui se termine au pied des dalles sud du Rocher de Chalves.
    Il est bien entendu que je peux me gourer complètement et qu’avec un peu de chance, un grand connaisseur des lieux peut se manifester pour apporter la solution.
    A bientôt !

  • par Le 16 octobre 2017 à 21h17

    Bonjour Sugar.
    J’aime beaucoup ta photo du Néron (#5).
    Sous un autre profil, je l’aimais déjà bien sur la photo #9 de ton topo sur le Tour de la Pinea. Mais là je trouve qu’il se présente sous un profil beaucoup plus avantageux depuis ce belvédère au sud du Plateau du Sappey.

  • par Le 16 octobre 2017 à 23h22

    L’article de Maurice Gidon, peut-il vous aider ?
    http://www.geol-alp.com/chartreuse/6_sites_ch/cornillon_eglise.html

  • par Le 17 octobre 2017 à 06h57

    Bonjour,

    Merci Alain pour le lien du site de Maurice Gidon. Il semblerait confirmer ma façon de voir les choses. La Montagne du Sac serait alors le versant qui domine la Tenaison au-dessus du Mollard-Proveysieux.

  • par Le 17 octobre 2017 à 12h02

    Superbes images ! Coup de cœur pour la 1 et la 5 !
    La 12 aussi...

  • par Le 21 octobre 2017 à 18h35

    Merci beaucoup pour vos commentaires.
    Vu que toutes les informations que j’ai pu avoir sur le nom du sommet converge vers le Rocher de l’Église, notamment grâce à geba38 et alain mais également à des locaux, j’ai modifié le topo en conséquence.

  • par Le 21 octobre 2017 à 18h43

    "convergent" et non "converge" bien entendu.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !