Rocher de l’Eperrimont (1441m) en boucle par le pas de l’Echalier

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
830m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Si le tour de l'Eperrimont est une randonnée relativement classique dans la région, l'accès à ce modeste sommet, lui, est injustement méconnu.

Accès

Du bourg des Saillants-du-Gua, au sud de son église, quitter la D8 à la cote 403m pour une route grimpant aux Grands Amieux. A la sortie de ce hameau, prendre plein nord une piste carrossable se terminant au parking du pas de l‘Echalier (620m).

Itinéraire

  • Carte : : IGN TOP25 3236 OT Villard-de-Lans
  • Durée : 5h.

Difficulté

Aucune. La sente d’accès au sommet de l’Eperrimont, taillée sur une pente assez raide, nécessite de l’attention si le terrain est humide.

Descriptif

Du parking, monter la bonne piste qui déploie ses lacets entre deux parois. Elle nous amène rapidement à la ferme de l’Echaillon (fontaine). Prendre alors à gauche un chemin forestier bien balisé en jaune montant aux pâturages des Vincents puis de Balayère sur les hauteurs de Prélenfrey.

  • Entre ces deux fermes, au niveau d’un coude, part un chemin vers l’est pénétrant dans un bois de conifères. A l’horizontal, il permet de gagner en 5mn un magnifique belvédère sur la vallée de la Gresse, le Grand Brion et au-delà.
  • Un peu avant la ferme de Balayère partait autrefois le joli sentier écologique de Prélenfrey se terminant sur le flanc ouest de l’Eperrimont. Toujours mis en évidence sur la carte IGN, il est malheureusement, sur le terrain, dans un état lamentable.

Après Balayère, un nouveau chemin rejoint la route forestière des Bordeaux à la cote 1029m. La remonter plein nord pour la quitter quand elle vire à l’ouest. Notre nouvelle piste aboutit alors au col de l’Eperrimont (1175m).

Emprunter alors le large chemin non balisé filant à l’est plus ou moins à l’horizontal. Laisser un premier sentier à droite qui est l’arrivée de l’ancien sentier écologique de Prélenfrey, pour un second à droite.

  • En continuant tout droit, il devient moins bien tracé et débouche sur un collet. Puis, une trace dans une pente herbeuse nous amène au belvédère du Bec de l’Echaillon (1262m).

Cette ancienne piste de bûcheronnage grimpant parmi les taillis effectue un grand virage sur la gauche. Puis à une fourche vers 1320m (cairn), suivre la branche de gauche.

Cette sente bien balisée en bleu se rapproche de la crête nord de l’Eperrimont en repénétrant en forêt. Ensuite, elle vire au sud se dessinant tant bien que mal sur le flanc ouest parfois escarpé non loin de l’arête. Après une petite côte rocheuse, une courte combe nous amène au promontoire sommital.

  • Un beau cairn ornait autrefois ce belvédère. Mais les vues sur le plateau de Prélenfrey, le Trièves, les Deux Sœurs, Taillefer ou encore la Matheysine restent toujours magnifiques. Et, une dizaine de mètres au nord, nous pouvons découvrir un nouveau point de vue, cette fois sur le Pieu, l’agglomération grenobloise, la Chartreuse et Belledonne.

De retour au col de l’Eperrimont, descendre un bon chemin balisé au nord dans un vallon ombragé.
A 985m, le quitter pour un autre horizontal filant à droite. Il se dessine à flanc des pentes nord-ouest du Bec de l’Echaillon, où il faut ignorer d’autres tracés dévalant à gauche. Il finit par changer de versant pour retrouver les pâturages de la ferme de l’Echaillon.
Regagner alors rapidement cette bâtisse plein sud puis le pas de l’Echalier.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Pieu (1270m) par les Saillants-du-Gua

La carte du topo « Rocher de l’Eperrimont (1441m) en boucle par le pas de l’Echalier »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Rocher de l’Eperrimont (1441m) en boucle par le pas de l’Echalier »

Vue sur l'Eperrimont Four à pain à l'Echaillon. Le Rocher de l'Eperrimont Le Rocher de l'Eperrimont Le Rocher de l'Eperrimont La sente finale vers le sommet. Le plateau de Prélenfrey Le Grand Brion, le Conest, le Taillefer Le Pieu et l'agglo grenobloise Borne forestière. Brume sur le pas de l'Oeille.