Rocher du Bret (1359m) et Mont Saint-Eynard (1379m) par le Sappey-en-Chartreuse

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Le Rocher du Bret est l'extrémité sud du Mont St-Eynard surtout connu pour son fort. C'est un superbe point de vue dans toutes les directions. Un sentier parcourt ensuite le sommet de la falaise qui domine le Grésivaudan. – Auteur :

Accès

De Grenoble, emprunter la D512, la route de Chartreuse en direction du Col de Porte. S’arrêter au Sappey en Chartreuse, au parking du foyer de ski de fond.


Coordonnées :

  • 45° 15,493’ N
  • 005° 46,723’ E

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte IGN : TOP25 n° 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud
  • Altitude de départ : 990m
  • Altitude minimum : 952m
  • Altitude maximum : 1379m
  • Dénivelée : 600m
  • Parcours sur fond de carte :
    — en bleu, à l’aller
    — en orange, variante à l’aller et raccourci au retour
    — en jaune, au retour
  • Balisage : poteaux directionnels, marques jaunes au début, marques rouge et blanc du GR9, puis marques rouges, puis plus rien.

ALLER

Du parking, redescendre la route jusqu’à l’intersection qui indique Fort de St-Eynard. Prendre à gauche la D57a. 700 mètres plus loin, à Pillonnières, tourner à gauche et 50 mètres plus loin, prendre le chemin du Fort de St-Eynard.

  • Remarque : on peut aussi, au-dessus du parking, en suivant les panneaux à droite, descendre vers le lit naissant de la Vence et remonter en face vers les pistes de ski. En suivant le balisage, on rejoint la Faurie, la Bordelière et on retrouve finalement Pillonnières (en orange sur le tracé de l’itinéraire).

Le chemin mène sur la crête où il retrouve le GR9. Prendre le GR9 à droite (vers le sud), il nous emmène aux anciennes batteries du fort, puis par un tunnel au fort lui-même qu’il contourne en descendant par la droite sur la contrescarpe, puis remonte au sud du fort. Quitter alors le GR9 (ne pas descendre les escaliers) et emprunter un petit sentier qui mène 200 mètres plus loin au Rocher du Bret. La vue y est magnifique.

  • Remarque : la carte IGN indique Croix de l’Izon au sommet du Rocher du Bret qui culmine à 1359m mais celle-ci a disparu.

Revenir sur ses pas au GR9 et reprendre celui-ci en sens inverse. Il suit la crête en bordure de la falaise qui domine la vallée de l’Isère. Il chemine dans la forêt en alternant les montées et les descentes avec de temps en temps des points de vue sur la vallée.

À la Combe Béroud, le GR9 quitte la crête. Abandonner alors le GR9 et continuer sur la crête en suivant de loin en loin des marques rouges. Le sentier est un peu moins visible mais ne s’éloigne jamais beaucoup de la crête. Il passe par le point culminant du Mont St-Eynard (1379m).

RETOUR

Une petite descente nous amène ensuite au Pas de la Branche. Un sentier interdit car dangereux vient de la droite à travers la falaise. Prendre à gauche un sentier qui descend rapidement dans la forêt. Il n’y a plus de balisage, mais le sentier mène sans problème à un chemin qu’on prend à gauche et qui se prolonge par une route jusqu’au parking.

  • Remarque : le trajet peut être raccourci en restant sur le GR9 et on peut alors rejoindre directement le parking par les pistes du Grand Sommard (en orange sur le tracé de l’itinéraire).
Dernière modification : 16 mai 2018
Boucle du Fort et de la Crête du St-Eynard (1358m) par le Col de Vence

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 22 octobre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 30 novembre 2014 à 11h14

    Histoire de réaliser la boucle parfaite, il est possible de grimper au Rocher du Bret par son arête nord.
    Ainsi, de Pillonnières, poursuivre sur 200m le "chemin du Fort Saint Eynard" balisé jaune. Le quitter alors pour un autre à droite retrouvant rapidement la route du fort. L’emprunter sur 200m puis la quitter pour un nouveau chemin sur la droite passant à proximité de lotissements en bois. On retrouve de nouveau la route que l’on quitte pour de bon à un virage à l’alt. 1094m.
    Démarre alors une sente balisée de ronds jaunes et de vieilles marques orange qui rejoint la crête boisée du Bret. Celle-ci est raide mais ne présente pas de difficulté si le terrain est sec. On arrive alors au sommet après une partie rocheuse nécessitant un peu l’usage des mains.

    Antoine Salvi illustre bien cette variante dans cette vidéo :
    http://www.matvpratique.com/video/3937-cretes-du-saint-eynard-1359-m-chartreuse

  • par Le 3 décembre 2014 à 21h41

    Intéressante cette variante.
    Il m’avait semblé qu’au sommet du Rocher du Bret, un vague sentier semblait descendre sur le nord.
    Merci pour ce complément.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !