Rochers de Fangasset par le Pas du Curé, le Défilé du Coulou et le Pas de la Corne

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
450m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée essentiellement forestière, à la découverte de belles falaises calcaires et curiosités géologiques dominant les Gorges du Furon.

Accès

A l’entrée du hameau des Jaux depuis Sassenage, quitter la D 531 pour une petite route à gauche menant au barrage d’Engins. Se garer à un petit parking juste avant sa traversée (830m).
Arrêt de bus aux Jaux de la ligne Transisere n° 5100. Horaires sur www.transisere.fr

Itinéraire

  • Durée : 3 à 4h.
  • Difficulté :
  • Les Pas du Curé et de la Corne sont équipés d’anciennes mais solides rampes métalliques pour faciliter la progression dans les parties exposées et escarpées.
  • L’étroit Défilé du Coulou comprend des ressauts rocheux faciles à franchir.
  • Les sentes se dessinant sur les vires des Rochers Fangasset traversent souvent des pentes abruptes.
  • Dans tous les cas, la prudence est de mise si le terrain est humide.
  • Carte : IGN TOP 25 n°3235 OT.

Descriptif

En traversant le barrage, une petite route se dirige vers les maisons de Batardière. Peu avant d’y arriver, un panneau nous indique à droite le départ d’un sentier balisé jaune/vert. Après de courts lacets, il part rejoindre la combe du Coulou. Sur l’autre rive se dessine alors le séculaire Pas du Curé.
Admirablement taillé dans le rocher, il contourne par la gauche une faille infranchissable. Et de nouveau dans la cuvette, le cheminement balisé nous invite à la quitter sur la droite.
Mais il est bien plus pittoresque de poursuivre tout droit pour pénétrer dans le sombre car resserré Défilé du Coulou. Après environ 100m de progression sur un terrain rocheux tapissé de feuilles, et le passage sous un bloc coincé, on retrouve notre débonnaire talweg boisé.
Un peu plus haut démarre un chemin de débardage. Grimper alors à droite ce qu’on peut considérer comme étant la seconde partie du Défilé du Coulou. D’abord très étroite avec un petit pas d’escalade de 3m aux bonnes prises, elle s’évase nous laissant découvrir sur la droite une belle arche moussue.

On aborde alors un chemin à sa sortie. Le suivre à gauche pour trouver rapidement celui du GR9. En le suivant 50m à droite, on en trouve un nouveau (panneau).
De nouveau balisé jaune/vert, il se dirige vers le Nord pour gagner l’une des vires des Rochers de Fangasset. Un sentier filant cette fois au Sud lui succède, passant sous de très belles parois rocheuses. Il retrouve alors le GR au Goulet des Moulins (panneau).

  • On peut alors écourter cette randonnée en descendant directement sur Engins par le Pas de la Corne. Mais ce serait dommage de ne pas pousser l’exploration autour des falaises de Fangasset toujours vers le Sud.

Ainsi, suivre le GR en direction du Pas de la Corne sur une dizaine de mètres. On le quitte pour une nouvelle vire sur la gauche, débutant sous un curieux encorbellement. Une trace de chamois nous amène au sommet d’une combe, à proximité d’un collet boisé.
La dévaler alors facilement d’une dizaine mètres pour emprunter une nouvelle vire. En restant toujours au plus près de la paroi, on débouche dans un modeste cirque rocheux (comprenant un couloir rejoignant aisément le plateau de St Nizier).
Et de nouveau, on dégringole son fond d’une dizaine de mètres pour découvrir une nouvelle vire.

Une bonne trace parfois jalonnée de cairns s’y dessine. Après être passé au pied d’un large défilé permettant encore une fois de regagner facilement le plateau, elle contourne un éperon rocheux, puis grimpe en écharpe pour se terminer sur une sente transversale.
En la suivant à gauche au pied d’encorbellements, elle se termine assez rapidement sur une curieuse terrasse aménagée. Puis, il suffit de descendre prudemment une raide pente herbeuse pour que la belle et discrète arche d’Engins se dévoile.

Revenir sur ses pas et poursuivre la progression sur cette nouvelle vire. Arrivé à une faiblesse de la paroi, il peut être tentant de gravir un premier passage évident, mais c’est au second qu’il faut se fier. Marqué d’un discret balisage rouge, il nous invite à grimper une rampe pour la quitter sur la gauche après une courte varappe.
Arrivé alors sur le plateau de St-Nizier, une bonne trace nous amène à l’est sur une large échancrure herbeuse parcourue par une ligne électrique.

La suivre peu de temps direction nord-est pour emprunter un vieux chemin à gauche pénétrant de nouveau en sous-bois. Le mieux ensuite est de la quitter rapidement pour continuer hors trace sur la droite (nord-est). Après quelques mètres, on croise un nouveau chemin mieux tracé.
En le suivant vers l’ouest, il disparait après une bonne dizaine de mètres et une sente lui succède. Elle mène à un promontoire proche de la cote 1150m, offrant une belle vue sur l’enfilade des Rochers de Fangasset et ses vires parcourues.
Contourner le haut d’une large combe par la droite pour ensuite retrouver l’entaille herbeuse (et sa ligne électrique) où se dessine cette fois une bonne piste.
Toujours dans cette orientation nord-est elle pénètre temporairement en forêt, pour déboucher sur une vaste prairie. La dévaler pour gagner son fond étroit. On retrouve alors à sa lisière nord le GR9 qui nous ramène rapidement à gauche au Goulet des Moulins.

Descendre cette fois le classique Pas de la Corne descendant par de courts lacets les pentes raides, parfois rocheuses, du Bois des Moulins.
Peu avant de gagner la passerelle traversant le Furon, suivre une sente longeant à la descente ce torrent. Et après une courte remontée en sous-bois d’une dizaine de mètres, on en retrouve une nouvelle qui nous ramène au barrage.

Lien vidéo

Ce court film d’Antoine Salvi n’illustre que la partie nord des Rochers de Fangasset, sans passer par l’arche du Coulou.

"Randonnée : dans les falaises de Fangasset depuis Engins - Vercors" par Salant sur maTVpratique.com

Bibliographie

"Vercors secret" de Pascal Sombardier (itinéraire n°6).

Dernière modification : 16 mai 2018
Tour des gorges d’Engins et crète de la Molière

La carte du topo « Rochers de Fangasset par le Pas du Curé, le Défilé du Coulou et le Pas de la Corne »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Rochers de Fangasset par le Pas du Curé, le Défilé du Coulou et le Pas de la Corne »

Avant d’entrer dans le Défilé du Coulou. Ambiance brumeuse près du Défilé du Coulou. L’entrée de la seconde partie du Défilé du Coulou. L’arche du Coulou. En sortant du Défilé. Falaise de Fangasset. Falaise de Fangasset. Curieuse cheminée... Une «archouillette» sur l’une des vires de Fangasset. Option de sortie sur le plateau. Enfin les rayons du soleil Rochers de Fangasset. L’arche d’Engins. La Combe Chenevoye. Du belvédère 1150m. Le Pas de la Corne.