Rochers de Pierre Pointe (3273m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1573m
Durée :
1 jour

Le plaisir d’une ascension "à vue" et la quasi-certitude de se trouver seul au sommet. La descente face aux glaciers du Dôme de la Sache et du Mont Pourri est fabuleuse.

Accès

De Bourg Saint-Maurice, suivre la D902 en direction du col de l’Iseran. Passer Sainte-Foy-Tarentaise puis environ 4,5km après le hameau de la Thuile, bifurquer à gauche juste avant le paravalanche des Pigettes (panneau indicateur "gîte du Chenal"). La route autorisée se termine au parking du Chenal (1700m).

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3532 ET Les Arcs - La Plagne
  • Tracé IGN : Rochers de Pierre Pointe
  • Altitude départ : 1700m
  • Altitude sommet : 3273m
  • Dénivelé cumulé : 1573m
  • Distance : 13,5km
  • Balisage : aucun

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Ascension

L’itinéraire débute au Chenal par une route bitumée. Après 750m, quitter la route principale qui se dirige vers le site classé du Monal et bifurquer à droite sur une piste carrossable en direction du Fenil-Vallon du Clou.

La piste contourne le Fenil par la gauche et s’engage ensuite nord-est dans une forêt.

En sortie de forêt vers 2100m, continuer sur 400m jusqu’à l’altitude 2160m. La véritable ascension vers les rochers de Pierre Pointe commence ici. Point de balisage ou trace, l’itinéraire se fait maintenant "à vue".

Quitter la piste par la droite et attaquer directement la pente en direction du sud-est, en restant à gauche d’un couloir d’avalanche (ravine) bien identifiable. La montée se déroule sur des herbes rases et les blocs rocheux deviennent de plus en plus nombreux à mesure que la pente se redresse.

Une fois atteint le haut de la ravine, on s’oriente au sud pour rejoindre l’extrémité nord-ouest de l’arête des rochers de Pierre Pointe. Contourner l’extrémité de l’arête en suivant la limite entre les éboulis et les pentes herbeuses, soit environ l’altitude 2650m.

L’ascension se poursuit maintenant en dévers, sur le versant sud-ouest de l’arête schisteuse. Inutile de se rapprocher trop tôt du fil de l’arête, une petite barre rocheuse doit être contournée par la droite.

Dès que la barre rocheuse est passée (2850m), remonter au mieux vers le fil de l’arête.

La pente est assez soutenue et les névés peuvent être encore nombreux en début de saison (c’était le cas le 14 juillet 2013). En fonction de la dureté de la neige au moment du franchissement des névés, les crampons peuvent s’avérer très utiles.

Rejoindre le sommet par l’arête, en contournant 2 ressauts rocheux par la droite. Le premier contournement est un peu délicat s’il est en neige. Le second est plus facile pour arriver au sommet Ouest des rochers de Pierre Pointe (3273m). Possibilité d’escalader l’éperon rocheux au sommet.

Du sommet, vue dégagée sur le massif du Mont-Blanc au nord, plongeante sur la vallon du Clou au nord-est et superbe vers le dôme de la Sache et le mont Pourri à l’ouest.

L’arête se prolonge et s’élève au sud-est vers le sommet Est des rochers de Pierre Pointe (3441m), la pointe des Plates des Chamois (3567m) et la pointe du Nant Cruet (3608m).

Descente

Revenir à l’altitude 3200m sur l’arête, sous le premier ressaut rocheux.

On se présente face à une large combe d’éboulis orientée sud-ouest que l’on redescend sur la droite par des pentes assez raides.

Les éboulis font ensuite place aux pentes herbeuses qui alternent talus et replats. Une fois le ruisseau des Achets en vue, rester sur sa rive droite et poursuivre la descente dans l’axe du mont Pourri.

Le ruisseau du Mayencet fait suite au ruisseau des Achets. Rester également sur sa rive droite.

L’itinéraire "à vue" prend fin en arrivant sur une piste avec bifurcation, vers 2100m.

Prendre alors à gauche, la piste qui descend plein sud et repart ensuite au nord vers le Chenal, en passant par le hameau du Nantcruet.

La jonction s’effectue avec la route bitumée du départ, au niveau du Chenal d’en Haut.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointes d’Archeboc (3272m) et d’Ormelune (3256m) et la boucle des lacs

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 15 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par ThibaultLe 2 juillet 2016 à 11h52

    Crampons et piolet sont presque obligatoire !

  • par Le 4 juillet 2016 à 23h50

    Oui, le piolet est utile en toutes saisons et les crampons quasi indispensables jusqu’à la mi-juillet.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !