Roches Blanches (1470m), Le Chasseron (1607m) et Mont de la Maya (1465m) en boucle par le vallon de Noirvaux – à raquettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
961m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Après une montée forestière, le parcours se déroule en partie sur des crêtes calcaires du Jurassique Supérieur, menant des falaises de Roches Blanches aux falaises du Chasseron qui se font face. Passage ensuite au sympathique Mont de la Maya, puis un retour par le vallon très encaissé du Saut de l’Eau avec sa cascade et son sentier équipé de ponts et escaliers.

Accès

Sur l’A5, sortir à Yverdon-Ouest (sortie n°2). Suivre la direction Vuiteboeuf puis Ste-Croix – Col des Etroits. Au col des Etroits, bifurquer à droite vers Fleurier par le vallon de Noirvaux. Après 3,5km sur la route descendante, s’arrêter au lieu-dit Noirvaux. Petit parking disponible (975m).

Précisions sur la difficulté

  • Descente sur le chalet La Merla, à partir de l’altitude 1552m : le départ est très raide sur 50m (plusieurs traces de longues glissades observées).
  • Passage du Saut de l’Eau : difficile avec des conditions hivernales extrêmes (passages rocheux, exposition). Dans ce cas, des crampons peuvent être utiles.

Les infos essentielles

Carnet de route

Balisage

  • Traits rouges sur le sentier de crête de Roches Blanches.
  • Losanges jaunes (sur arbres ou rochers) entre Le Chasseron et le retour à Noirvaux.
  • Le sentier raquettes (entre l’arrivée du téléski Le Crêt de la Neige et Le Chasseron) est balisé et très bien tracé.
  • Panneaux directionnels aux principales bifurcations (excepté le secteur de Roches Blanches).

Itinéraire

Noirvaux – Roches Blanches

Du parking de Noirvaux, prendre la piste qui franchit un ruisseau au bout de 120m, puis s’élève nord-nord-est en direction du chalet Grand Suvagnier (point 1103).

Après le chalet, continuer par le chemin le plus à droite qui se dirige vers la forêt. On longe au sud la forêt puis le chemin entre en forêt avec un lacet au point 1156.

Une traversée nord-est en pente modérée et régulière, mène au point 1280, secteur escarpé où se dégage la vue vers le Jura.

Poursuivre encore 400m et bifurquer à droite à l’altitude 1324m. Le seul panneau indiquant Roches Blanches est au sol, pris dans la neige.

On repart pour une traversée sud-ouest. À partir de l’altitude 1381m, le chemin commence une très légère descente.

Environ 200m après passage de ce point haut (1381m), le raide sentier d’accès à la crête de Roches Blanches part sur la gauche, à l’altitude 1373m.

Le départ de ce sentier, très peu fréquenté, n’est pas indiqué et difficile à trouver sur terrain en neige. Monter alors dans l’axe de la pente pour atteindre la crête à l’altitude 1430m.

L’arrivée au bord des falaises est superbe. Profiter de ce décor et des vues plongeantes sur le vallon de La Dénériaz pour rejoindre tranquillement par la ligne de crête (sentier), le sommet de Roches Blanches (1470m) situé à 380m de distance.

Au sommet de Roches Blanches, on se trouve face au Chasseron, second objectif de cette randonnée.

Roches Blanches – Le Chasseron

Suivre sur 1km, la ligne de crête descendante orientée nord-est jusqu’à l’altitude 1400m.

Ensuite, laisser sur la gauche le chemin indiquant Crêt de la Neige et continuer au plus près de la crête (sur la droite).

Le sentier effectue une remontée par le point 1424 et atteint un nouveau point haut (point 1457). La fin de la crête est bien moins escarpée mais elle permet encore de beaux points de vue.

Après une courte descente, on arrive au point 1438, arrivée du téléski Le Crêt de la Neige.

Obliquer alors au sud pour rejoindre le sentier raquettes au point 1425. Ce large sentier très bien tracé et damé évolue sur des pentes plutôt modérées.

Environ 280m après le premier virage, possibilité d’atteindre en quelques pas sur la droite, le point haut nommé Crêt de la Neige (1472m) sur la carte.

Poursuivre sans difficulté le sentier orienté sud-ouest. Une fois passé le point 1494, (non loin de chalet La Grandsonne Dessus), la montée devient un peu plus raide jusqu’au sommet du Chasseron (1607m).

Le sommet du Chasseron est matérialisé par un signal géodésique, au bord des falaises du versant nord-ouest et équipé d’une table d’orientation.

Par temps clair, la vue s’étend jusqu’aux Alpes et Préalpes. Un des plus beaux panoramas du Jura.

Note : les falaises du Chasseron et Roches Blanches, séparées par la combe anticlinale de La Dénériaz, font partie d’une même série stratigraphique (Jurassique supérieur – Malm).

Le Chasseron – Mont de la Maya

Du sommet du Chasseron, continuer le long des falaises et passer la station météo. Un petit promontoire rocheux très tentant se situe à proximité de la station.

Commencer une descente au sud-ouest en direction de Petites Roches. À l’altitude 1552m, un panneau indique le chalet La Merla. S’engager alors dans la pente (départ très raide) et conserver un cap ouest-sud-ouest.

Une fois les sapins passés, le chalet La Merla (point 1332) est en vue. Le rejoindre par une large boucle au nord passant par le point 1349.

Du chalet, on trouve une large piste montante (sud-ouest) qui atteint le chalet Le Sollier (point 1360), au pied du Mont de la Maya (dernier objectif de cette randonnée).

Juste avant le chalet, au point 1373, se diriger nord-est sur des pentes herbeuses (première partie de la montée). Le sentier n’est pas marqué au sol. Une vague trace partant un peu à droite et qui s’efface ensuite permet d’atteindre le sommet, mais sur des pentes très soutenues et très escarpées.

En fait, le sentier (trouvé à la descente) passe sur la gauche en bordure des sapins (viser un petit portique en bois). La pente est là aussi soutenue, mais la progression plus simple.

La seconde partie de la montée se déroule en forêt et sur terrain escarpé.

Ce sympathique sommet du Mont de la Maya (1465m) est finalement atteint rapidement. Belle vue sur les 2 sommets précédemment gravis.

Mont de la Maya – Noirvaux

Rester sur la droite en fin de descente du Mont de la Maya et obliquer peu à peu sud-ouest dans une combe (facilement identifiable) où l’on trouve un sentier (balisé).

Ce sentier atteint une piste à l’altitude 1295m. Prendre à droite cette piste en légère montée jusqu’au chalet de la Maya (point 1315).

Quelques mètres avant le chalet, prendre au sud-sud-est un sentier forestier (panneau). Ce sentier descend au point 1217, en bordure d’un ruisseau.

Suivre nord-est et en rive droite ce ruisseau. À l’altitude 1185m, on arrive sur le très escarpé secteur du Saut de l’Eau. Le sentier équipé de chaînes passe sur des ponts, escaliers et permet de voir une cascade.

Ensuite, une bifurcation se présente à l’altitude 1127m. Prendre à droite. Le sentier franchit une dernière fois le ruisseau du Saut de l’Eau puis remonte au point 1158.

On arrive alors sur une piste forestière descendante au nord-nord-est que l’on parcourt jusqu’au point 1084.

À l’intersection du point 1084, un discret sentier continue en face (balise). Prendre à gauche au bout de ce sentier puis la première piste à droite pour un retour à Noirvaux.

Dernière modification : 16 janvier 2018

La carte du topo « Roches Blanches (1470m), Le Chasseron (1607m) et Mont de la Maya (1465m) en boucle par le vallon de Noirvaux »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Roches Blanches (1470m), Le Chasseron (1607m) et Mont de la Maya (1465m) en boucle par le vallon de Noirvaux »

Départ du petit parking de Noirvaux. Le vallon de Noirvaux. Chalet Grand Suvagnier. Chamois en amont du chalet Grand Suvagnier. En amont du chalet Grand Suvagnier. Piste forestière. Du point 1280, vue dégagée sur la Jura. Bifurcation à ne pas manquer (panneau à terre sous la neige). Piste forestière en légère descente. Raide sentier d'accès à la crête de Roches Blanches. L'arrivée sur la crête, à 1430m. Vue plongeante de la crête de Roches Blanches. Falaises de Roches Blanches. Falaises de Roches Blanches. Crête de Roches Blanches. Vue plongeante. Sèche végétation de crête. L'arrivée au sommet de Roches Blanches. Le Chasseron (1607m), objectif suivant. Sur la crête. Vue plongeante. Crête descendante en direction du point 1424. Long sentier raquettes pour monter au Chasseron. Signal géodésique du Chasseron. Falaises du Chasseron et Petites Roches (1583m). Falaises, signal géodésique et table d'orientation du Chasseron. Du Chasseron, vue sur les falaises de Roches Blanches et la combe anticlinale de La Dénériaz. Le Chasseron et Roches Blanches. Hôtel du Chasseron. Falaises du Chasseron. Descente vers le col entre le Chasseron et Petites Roches. Panneau multidirectionnel sous le sommet du Chasseron. En descente vers le chalet La Merla. Chalet La Merla (point 1332). Mont de la Maya, objectif suivant. L'arrivée au chalet Le Sollier (point 1373). Le Chasseron vu du Mont de la Maya. Roches Blanches vues du Mont de la Maya. Sommet du Mont de la Maya (1465m). En descente du Mont de la Maya. Dernière vue sur le Chasseron. Descente dans la combe, en aval du chalet Le Sollier Piste d'accès au chalet de la Maya. L'arrivée au chalet de la Maya (point 1315). Sentier forestier descendant en direction du point 1217. Sentier longeant le ruisseau. Le premier pont. Passage délicat pour accéder au second pont. Escaliers équipés de chaînes. Contournement d'une cascade. Vue plongeante du sentier. Sentier bien équipé. La suite du sentier est plus tranquille. Bifurcation à l'altitude 1127m. Dernier pont dans le vallon encaissé du Saut de l'Eau. Montée en direction du point 1158. Montée en direction du point 1158. Chamois en aval de la piste forestière. Descente tranquille sur piste forestière au soleil couchant. La fin de descente au crépuscule.