Rosenberg (770m), Reichenbachtal par Klosterreichenbach ‒ Nordschwarzwald

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
297m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Dans la haute vallée de la Murg, ce petit circuit essentiellement forestier débute avec le belvédère du Rosenberg et s'achève par la descente du Reichenbachtal, un paisible vallon ornementé d'un étang.

Accès

  • Dans le Murgtal, rejoindre le village de Klosterreichenbach via la Murgtalstraße (route B462). À proximité du prieuré, tourner sur la Klosterstraße et continuer jusqu’au Parkplatz Schwimmbad, le parking de la piscine communale (518m).
  • En train (Murgtalbahn), ligne S8 (Rastatt - Freudenstadt), arrêt "Klosterreichenbach".

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Kompass 878 Freudenstadt - Baiersbronn 1:25000
  • Tracé OSM : Rosenberg - Reichenbachtal
  • Altitude de départ : 518m
  • Altitude du point haut : 813m
  • Dénivelé cumulé : 297m
  • Distance : 12,6km
  • Difficulté : aucune

Balisage

Présent sur l’intégralité du parcours, avec des panneaux directionnels et altitudinaux aux principales bifurcations. Les panneaux sont nominatifs et correspondent aux toponymes mentionnés ci-dessous.

  • Losange bleu : de Dornstetter Weg à Rosenbergwegle.
  • Losange jaune : de Rosenbergwegle à Rosenberg.
  • Losange bleu : de Rosenberg à Hirschkopf.
  • Losange jaune : de Hirschkopf à Igelsberger Sträßle.
  • Trait blanc dans un losange rouge (Mittelweg) : de Igelsberger Sträßle à Stoffelswald.
  • Losange jaune : de Stoffelswald à Dornstetter Weg.

Balisage additionnel sur la majeure partie du parcours : cartouche "Mönch-Tour".

Itinéraire

À proximité du parking, traverser le parvis du prieuré de Reichenbach (fondé en 1082 par l’abbaye de Hirsau) et prendre à gauche le Mühleweg puis le Dornstetter Weg dans le prolongement.

Au panneau situé en lisière de forêt (Dornstetter Weg, 536m), s’engager à droite sur le sentier qui monte en zigzags en direction de "Rosenberg".

À une bifurcation sur le sentier (Rosenbergwegle, 670m), continuer tout droit vers l’est en restant sur l’itinéraire balisé d’un losange jaune. Le sentier poursuit la montée et traverse la jolie crête boisée du sommet du Rosenberg (770m), puis descend légèrement pour arriver à un carrefour (Rosenberg, 743m).

Au nord-nord-est, une très courte virée en direction de "Neue Zimmerplatz-Hütte" (550 mètres aller-retour) permet d’accéder à un belvédère agrémenté d’une cabane, offrant un large point de vue sur Baiersbronn et le Murgtal.

De retour au panneau, prendre la direction "Friedensbaum". La suite du parcours effectue une traversée du plateau forestier du Hirschkopf, alternant les portions de chemins et de sentiers (privilégier ici le balisage du "Mönch-Tour").

En arrivant au carrefour de Friedensbaum, au milieu duquel trône un séquoia (Mammutbaum) planté en 1871, poursuivre sur le chemin qui part au sud-est puis obliquer à gauche (est) à la seconde intersection (Hirschkopf, 794m) en direction de "Stoffelswald".

À la croisée suivante, tourner à gauche (nord). Après 180 mètres, emprunter le sentier qui débute sur la droite du chemin. Au bord de ce sentier orienté plein est, se trouvent les vestiges de la très ancienne verrerie de Gallenbrunnen. Située en pleine forêt pour l’accès aux matières premières (bois, sable des ruisseaux, fondant à base de cendre de fougères), cette verrerie a prospéré entre le XIVème et le XVIème siècle.

Toujours vers l’est, le sentier se prolonge par un chemin qui effectue la jonction avec l’itinéraire du Mittelweg au niveau d’un panneau (Igelsberger Sträßle, 764m). À gauche et sur 1 kilomètre, emprunter le Mittelweg jusqu’au panneau suivant (Stoffelswald, 709m).

Virer alors à gauche en direction de "Stoffelshütte", un sentier entame la descente dans un petit vallon humide et sauvage. Une fois la cabane atteinte (Stoffelshütte, 627m), près de laquelle s’écoule le ruisseau du Reichenbach, continuer sur la rive droite du ruisseau en direction de "Klosterreichenbach".

Au bout de 150 mètres, passer sur la rive gauche du ruisseau puis rester sur le chemin de droite à l’embranchement situé 50 mètres plus loin. Ce chemin parcourt en lisière de forêt le vallon du Reichenbachtal.

À un panneau (Scheidgrund, 571m), tourner à droite en direction de "Märtesweiher". Il s’agit d’un étang près duquel se trouve un pont permettant de revenir sur la rive droite du Reichenbach. Le chemin file ensuite plein nord jusqu’à une intersection qui marque la fin du vallon (Pavillon, 542m).

Prendre à gauche pour le retour à Klosterreichenbach via le Dornstetter Weg. Après seulement 30 mètres, une source est indiquée sur la gauche du chemin. Cette source du Prieuré (Klosterquelle) se situe dans un marais, un court sentier sur ponton permet d’y accéder.

Randonnée effectuée le 17 juin 2017.

Dernière modification : 16 août 2018
Kleemiss (932m), Tonbachtal, Rinkenkopf (760m) par Baiersbronn ‒ Nordschwarzwald

La carte du topo « Rosenberg (770m), Reichenbachtal par Klosterreichenbach ‒ Nordschwarzwald »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Rosenberg (770m), Reichenbachtal par Klosterreichenbach ‒ Nordschwarzwald »

Le village de Klosterreichenbach vu du Dornstetter Weg. Sentier de montée ver le sommet du Rosenberg. Le Bruckenberg et le village de Klosterreichenbach. Le village de Klosterreichenbach et le Murgtal. Sentier de montée ver le sommet du Rosenberg. Sentier de montée ver le sommet du Rosenberg. Traversée de la crête boisée du Rosenberg. Neue Zimmerplatz-Hütte, la cabane située sur le belvédère du Rosenberg. Belvédère du Rosenberg, vue sur Baiersbronn, Le Rinkenkopf et le Tonbachtal. Belvédère du Rosenberg, vue sur le Murgtal. Belvédère du Rosenberg, vue sur Baiersbronn, Le Rinkenkopf et le Tonbachtal. Portions de chemins et de sentiers alternent lors de la traversée du plateau forestier du Hirschkopf. Ambiance en forêt du Hirschkopf. Portions de chemins et de sentiers alternent lors de la traversée du plateau forestier du Hirschkopf. Friedensbaum, un séquoia planté en 1871. La cime du séquoia a été arrachée par la foudre ou par un fort coup de vent. Traversée du plateau forestier du Hirschkopf. Sentier au bord duquel se trouve l’ancienne verrerie. Vestiges de l’ancienne verrerie de Gallenbrunnen Ambiance en forêt du Hirschkopf. Ambiance en forêt du Hirschkopf. Descente vers la Stoffelshütte dans un petit vallon sauvage et humide. Descente vers la Stoffelshütte dans un petit vallon sauvage et humide. Descente vers la Stoffelshütte dans un petit vallon sauvage et humide. Descente vers la Stoffelshütte dans un petit vallon sauvage et humide. Stoffelshütte. Après le franchissement du Reichenbach, l’embranchement sur la rive gauche du ruisseau. Descente du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Märtesweiher, l’étang du Reichenbachtal. Pont près de l’étang, pour revenir sur la rive droite du Reichenbach. Märtesweiher, l’étang du Reichenbachtal. Märtesweiher, l’étang du Reichenbachtal. Märtesweiher, l’étang du Reichenbachtal. Märtesweiher, l’étang du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Descente du Reichenbachtal. Ponton pour accéder à la source du Prieuré. Source du Prieuré (Klosterquelle). Le Reichenbach à la sortie du vallon. Le village de Klosterreichenbach vu du Dornstetter Weg. Le prieuré de Reichenbach vu du Dornstetter Weg. Prieuré de Reichenbach. Prieuré de Reichenbach. Prieuré de Reichenbach. Balisage du Mönch-Tour.