Ruine Bärenburg, Pilatusfelsen (540m) par Ramsbach ‒ Nordschwarzwald

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
789m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Cette randonnée en boucle évolue de part et d'autre de la vallée du Renchtal, avec des ruines de châteaux en forêt, un passage sur crête rocheuse et des paysages bucoliques en fin de parcours.

Accès

  • Dans le Renchtal, entre Oberkirch et Oppenau, rejoindre le village de Ramsbach via la route B28. Se parquer au mieux dans le village (230m).
  • En bus (TGO), ligne 7123 (Appenweier - Bad Griesbach), arrêt "Ramsbach Bierhäusle".
  • En train (Ortenau S-Bahn), ligne 718 (Offenburg - Bad Griesbach), arrêt "Ramsbach-Höfle".

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Kompass 877 Oberkirch - Hornisgrinde 1:25000
  • Tracé OSM : Ruine Bärenburg - Pilatusfelsen
  • Altitude de départ : 230m
  • Altitude du point haut : 645m
  • Dénivelé cumulé : 789m
  • Distance : 18,7km
  • Difficulté : parcours de crête à la limite du hors sentier, entre Sulzbacher Eck et Pilatusfelsen

Balisage

  • Présent sur la majeure partie du parcours, avec des panneaux directionnels et altitudinaux aux principales bifurcations. Les panneaux sont nominatifs et correspondent aux toponymes mentionnés ci-dessous.
  • Losange jaune : de Ramsbach Höfle à Hubacker Hofermartis.
  • Aucun, de Hubacker Hofermartis à Pilatusfelsen.
  • Losange jaune : de Pilatusfelsen à Ramsbach Höfle.

Itinéraire

Boucle de la rive gauche du Rench : Ruine Bärenburg, Otschenschrofen, Ruine Neuenstein

Sur la rive gauche du Rench (rivière), remonter la rue principale du village (Höflestraße) pour trouver un premier panneau (Ramsbach Höfle, 233m).

Suivre la direction "Ruine Bärenburg", un chemin s’élève en forêt et atteint un petit pont en bois sur un ruisseau. Ne pas franchir le ruisseau, rester sur le chemin ascendant qui file vers l’est. Ce chemin fait ensuite place à un sentier et l’on arrive rapidement sur le site de Ruine Bärenburg (450m).

Il s’agit des restes d’un château qui aurait été construit au XIIIème siècle puis abandonné à la fin du XVème siècle (selon les sources, les dates diffèrent). Dans les vestiges des murs, on peut observer quelques détails sculptés bien conservés, parfois cachés sous la végétation.

Par ailleurs, cette planche semble assez proche de l’aspect du originel du château puisque l’on retrouve facilement l’emplacement des remparts, des fossés, des tours, des habitations, etc.

Après les ruines, un chemin poursuit vers le petit hameau Otschenbauernhof. Derrière le plus grand des chalets, repérer un écriteau en bois et prendre la direction "Otschenfeld".

Le chemin arrive sur un grand replat déboisé, au niveau d’un croisement (Otschenfeld, 568m). Virer à droite, plein nord, en suivant la direction "Ruine Neuenstein".

Au bout de 120 mètres, emprunter le sentier qui part sur la gauche (balise) et mène à Otschenschrofen (574m). Ce rocher offre une vue orientée au nord-ouest vers la ville d’Oberkirch et le fossé rhénan, c’est aussi le point haut de cette première boucle.

Après le belvédère, le sentier commence la descente et se prolonge par un chemin qui aboutit à un carrefour (Schärtenkopfhütte, 539m).

Suivre au nord-est la direction "Ruine Neuenstein". Puis au panneau situé 400 mètres plus loin (Oberer Schlossdobel, 505m), virer plein sud, toujours en direction de "Ruine Neuenstein".

Un chemin herbeux se dirige vers le site d’un autre château ruiné (Ruine Neuenstein). Contemporain du premier, il fut construit en 1322 et détruit en 1609.

De taille plus modeste, l’enceinte est plutôt bien conservée avec une hauteur de mur assez importante. Un escalier permet d’accéder à l’intérieur de l’enceinte où l’on trouve un panneau informatif.

Après visite des ruines, repérer un panneau situé à proximité (Ruine Neuenstein, 460m). Suivre désormais la direction "Ameisenhütte", en commençant par une jolie portion de sentier.

Lorsque le sentier se termine sur un chemin, prendre à gauche et parcourir ce dernier vers le nord (1,4 kilomètre) jusqu’à une cabane (Ameisenhütte, 329m).

Dépasser la cabane d’environ 20 mètres pour trouver le départ d’une sente non indiquée sur la droite du chemin. Assez discrète, elle effectue une descente en lacets et se prolonge par un chemin. Juste avant une maison isolée, en lisière de forêt, prendre à droite le chemin qui évolue le long de la voie ferrée.

Au niveau de la petite gare DB de Hubacker, franchir le Rench (pont) afin de passer sur sa rive droite.

Boucle de la rive droite du Rench : Pilatusfelsen, Sulzbacher Grat

Après avoir franchi le Rench, traverser la route B28 puis la longer au nord sur 60 mètres, afin de prendre le départ d’un chemin au niveau d’un panneau (Hubacker Hofermatis, 230m).

Suivre la direction "Pilatusfelsen" et parcourir ce chemin ascendant sur une distance d’environ 1,15 kilomètre : passer un premier virage en épingle (droite), puis dans un second virage en épingle (gauche), quitter le chemin pour une sente à l’extérieur du virage.

Progresser plein sud et à niveau sur 40 mètres pour récupérer une sente. Très pentue au début, cette sente remonte plein est une large crête et atteint un point haut à Sulzbacher Eck (478m).

De ce point haut, descendre au sud-est sur une vague trace qui suit une ligne de crête jalonnée de petites bornes. Cette ligne de crête forestière s’oriente progressivement au nord-est et l’on croise un sentier en arrivant sur une zone rocheuse (Pilatusfelsen, 540m).

Emprunter le sentier descendant sur la gauche pour accéder très rapidement au belvédère de Pilatusfelsen et revenir ensuite sur la crête. Vers l’est, continuer le parcours de crête (Sulzbacher Grat) via une sente facile à suivre.

Le terrain devient escarpé (aucune difficulté technique), avec une vue bien dégagée malgré la présence de petits feuillus. Lorsque la crête escarpée se termine, un bon sentier poursuit est-nord-est jusqu’aux prairies de Braunberg (joli point de vue).

En amont de ces prairies, rejoindre le panneau situé en lisière de forêt (Wachtschrofen, 645m), point haut de la seconde boucle. Partir au sud-est, en direction de "Rinken".

Lors de cette descente, globalement orientée au sud, rester sur la gauche à chaque bifurcation rencontrée. On atteint alors le hameau de Rinkenhof, sur le talweg d’un petit vallon.

Du panneau (Rinkenkapelle, 482m), suivre maintenant la direction "Ramsbach" en prenant au sud le chemin légèrement ascendant qui passe au pied d’une chapelle.

Ce chemin aboutit à un second hameau, celui de Hutteneckhof, où l’on trouve un dernier panneau (Hutteneck, 472m). Toujours en direction de "Ramsbach", filer plein ouest sur le Büchele Bruder Weg.

Suivre sans interruption ce chemin, jusqu’à effectuer la jonction avec une piste asphaltée qui mène tout droit au point de départ de la randonnée.

Randonnée effectuée le 17 décembre 2015.

Dernière modification : 16 août 2018

La carte du topo « Ruine Bärenburg, Pilatusfelsen (540m) par Ramsbach ‒ Nordschwarzwald »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours