Saint-Front : Circuit des chaumières de Bigorre et des Maziaux

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
490m
Durée :
1 jour

Situé sur un petit plateau volcanique, les hameaux de Bigorre et des Maziaux son remarquables par leurs maisons traditionnelles en pierres aux toitures de chaume ou de lauzes. Un musée est ouvert en juillet et en août. Un magnifique circuit (PR) est balisé au départ de Saint-Front, chef-lieu de la commune. – Auteur :

Accès

Village de Saint-Front, au Nord du massif du Mézenc.

Vaste parking au centre du village, devant la mairie.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2836 OT
  • Départ  : 1220m
  • Point bas : 1095m
  • Point haut : 1260m
  • Distance : 16km
  • Horaire : 4/5h00
  • Sortie du 29/12/2016

Balisage

  • Le circuit peut se parcourir dans les 2 sens
    • Marques jaunes lisibles dans les 2 sens (au top)
    • Fléchage PR479 dans le sens antihoraire
    • Circuit décrit dans le sens horaire
    • L’explication est la suivante : départ le matin, par une froide journée d’hiver, je n’avais pas l’envie de commencer la randonnée par presque 4km dans l’ombre de versants nord-est et nord, alors que dans le sens horaire on se trouve de suite sur des plateaux ensoleillés...

Difficultés

  • Randonnée sur sentiers, chemins et petites routes de desserte de hameaux et fermes isolées
  • On longe la D39 sur 700 mètres, large accotement à droite pour le sens horaire
  • On traverse deux fois cette même D39

De Saint-Front à Bigorre

De la mairie, monter dans le village en direction de l’église. Remonter la ruelle face à cette dernière.

Prendre à droite, nord, passer derrière la Madone et prendre la Montée du Faraud.

Suivre le chemin qui se dirige au nord-ouest avant de virer au sud et rejoindre la D39.

Traverser la D39 et prendre une piste en face, sud-ouest.

Rejoindre une petite route et la suivre à gauche, ouest.

Après la cote 1244m, avant une courbe, et avant une croix, prendre un chemin à droite, ouest, et traverser le Bois de la Chaud.

Atteindre une bifurcation et prendre à gauche, nord, et rester en rive droite du Ruisseau de Machabert.

Gagner le hameau de Machabert, cote 1185m. Traverser la D39 et prendre la petite route en face.

Rejoindre une piste et prendre à gauche, nord-ouest puis ouest.

Suivre la voie romaine jusqu’au hameau de Bournac, jonction avec une petite route.

Prendre cette petite route à droite, nord-est, et la suivre jusqu’au hameau de Bigorre.

De Bigorre aux Maziaux

Traverser le hameau de Bigorre vers le nord jusqu’à celui des Maziaux.

  • Plan du site sur des panneaux en bois, un au parking de Bigorre et un à celui des Maziaux

Possibilité de monter sur un petit pic volcanique qui surplombe les hameaux et offre une belle vue circulaire.
Pas de nom sur IGN sur ce pic que nous pourrions appeler... hmm ! Il est à l’est de Bigorre... Pic du Levant de Bigorre...
Pour monter au pic, dépasser la dernière maison des Maziaux. Prendre un sentier à droite qui passe près du four à pain des Maziaux que l’on peut visiter et poursuivre jusqu’au sommet par une sente.

Des Maziaux à Saint-Front

Après la dernière maison des Maziaux, prendre un sentier à gauche, sud-est, et atteindre le hameau de Chalendard.

  • Possibilité de monter au pic coté 1211m, qui n’élargit pas beaucoup le panorama
  • Le sentier entre Chalendard et les Saniaux, surligné en fuchsia sur IGN, a été débalisé

Du hameau de Chalendard, suivre la petite route de desserte, sud, jusqu’à la jonction avec une autre petite route à la cote 1185m et la suivre à gauche, sud-est, sur 130m.

Prendre un chemin à gauche, nord-est, sur 160m, jusqu’à une courbe à gauche.

Franchir la clôture électrique à droite, poignée isolante, et suivre une sente qui va s’élargir.

Au hameau des Saniaux, suivre le chemin à droite, sud-est.

Rejoindre une petite route à la cote 1198m, la suivre à gauche, sud-est, et rejoindre la D39.

Longer la D39 à gauche, sud-est, sur 700m.

  • Cette route est peu fréquentée, l’accotement de droite est large

Prendre une piste à gauche, nord-est, jusqu’au hameau de Cancoules.

Passer devant le gîte et atteindre la partie nord du hameau. Au niveau des grosses fermes, prendre un chemin à droite, est.

Monter une cote et redescendre sur la petite route, la suivre à droite, est, jusqu’au pont sur la Gagne, cote 1121m.

Ne pas franchir la rivière, prendre la petite route de droite, sud, puis, 300m plus loin, le chemin de droite.

À une bifurcation, prendre la branche de droite et remonter jusqu’au village.

Informations

Dernière modification : 16 mai 2018
Rocher d’Aiglet (1417m) par le lac de Saint Front

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 3 janvier 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 5 janvier 2017 à 01h31

    Salut Alain. Intéressant ce village de Saint-Tronc. On y trouve :
    rue des cordonniers
    rue du meunier
    rue des potagers
    rue du quincaillier
    route du sabotier
    place du foirail
    rue du campanier (cloches en tous genres)
    rue des guinguettes
    route du charron
    chemin des lavandières
    chemin des attelages
    route de la croisette
    route du pont
    chemin de la Gazelle (rivière)
    chemin de la Faye (encore !)
    et l’inévitable rue de la Gare et son bâtiment (je n’ai retrouvé qu’un vestige de tracé de voie démantelée).
    Pas mal pour un village de 400 habitants (contre 2800 à la fin du XVIIIème siècle). Des noms qui évoquent la vie courante d’autrefois.

    L’itinéraire emprunte une partie de l’ancienne voie romaine identifiée de la Teyssoneyre au Pont du Mont.

    • Par ailleurs il y a un Saint-Front au Canada.

    "Monsieur Jos Picton de Saskatoon nous a suggéré l’histoire de son village natal, Saint-Front. En plus de sa collection de photos, il nous a soumis ses souvenirs de Saint-Front à la fin de la Seconde guerre mondiale en 1945 et cet article de Donatien Frémont tiré du volume "Les Français dans l’Ouest canadien".

    Nous vous invitons donc à emprunter les routes cahoteuses qui menaient à Saint-Front en 1950 pour y faire la découverte de ce jolie petit village qui était, à un temps, complètement francophone.
    Au nord des deux lacs La Plume (Quill Lakes), à 117 milles à l’est de Saskatoon, Périgord et Saint-Front, deux centres franco-canadiens, ont des origines qui se confondent et se ressemblent par plus d’un côté. Le terrain, légèrement accidenté et parsemé de petits lacs, était peu accessible il y a quarante ans, par des chemins que l’on pouvait qualifier de casse-cou.
    Saint-Front doit son nom à celui qui en fut le chef virtuel, Florian Montès, né à Saint-Front (Haute-Loire) en 1856. Ce fils d’Auvergne était cousin d’Augustin Bosc, fixé à Notre—Dame-de-Lourdes, Manitoba, qui l’avait attiré au Canada. Il s’était essayé d’abord à Saint-Claude, puis à Haywood, avant d’arrêter son choix définitif sur Saint-Front ..."

    (Revue historique du Saskatchewan, volume 15, n°1 de septembre 2004, "Une colonie de peine et de misère", Donatien Frémont).

  • par Le 5 janvier 2017 à 11h22

    * Saint-Front of course.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !