Saint-Hilaire-du-Touvet par le sentier du Pal de Fer

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
700m
Durée :
demi-journée

Ce sentier permet de relier la vallée du Grésivaudan au plateau des Petites Roches. Il est aussi emprunté par les parapentistes qui ne prennent pas le funiculaire ou bien par les personnes désirant aller faire les vias ferratas.

Accès

En venant de Grenoble, passer Crolles par la N90 et se garer au parking de la gare funiculaire.

En venant de Chambéry, passer Lumbin par la N90 et se garer au parking de la gare funiculaire.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP 25 3334 OT Massif de la Chartreuse Sud
  • Altitude de départ  : 250m
  • Altitude du sommet  : 950m
  • Balisage : jaune

Ascension

Du parking, remonter la route qui mène à la gare du funiculaire, la contourner par la gauche.

Le chemin commence juste derrière le bâtiment, il longe sur quelques mètres les rails avant de partir sur la gauche et de s’enfoncer dans la forêt.

Au bout d’une centaine de mètres, contourner un réservoir d’eau par la droite, puis on arrive rapidement au Château de Monfort.

De là, prendre à droite, le chemin qui monte jusqu’à arriver à une passerelle qui enjambe un cours d’eau issu de la cascade de l’Oule.

Juste après, le chemin fait 2 lacets, faire bien attention car des câbles dépassent légèrement de terre. Ils sont peints en jaune fluo.

On arrive ensuite à un croisement entre le chemin du Pal de Fer et celui qui mène au départ des vias ferratas.

Juste après, on tombe sur les rails, il faut alors passer dessous par un petit tunnel.

Le chemin continue tranquillement entre les buis, au bout d’un moment on se rapproche des falaises pour trouver un panneau indiquant "accès intermédiaire à la via".

Puis, on tombe sur un escalier qui longe les rails sur une cinquantaine de mètres puis on aperçoit une passerelle. C’est le départ d’une des vias ferratas (parcours de la cascade de l’Oule).

De là, prendre vers la droite, on commence à sortir des bois et à apercevoir les zones de décollage des parapentistes.

Continuer jusqu’aux premières maisons, prendre à gauche puis une fois à l’église, l’arrivée du funiculaire est juste là.

Descente

Par le même itinéraire.

Nota Bene : j’ai mis "Pal de Fer" et pas le "Pas de Fet" malgré ce qui est écrit sur ma carte.

Dernière modification : 16 mai 2018
Dent de Crolles (2062m) par le Trou du Glaz

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 16 décembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 12 janvier 2014 à 21h30

    Bonsoir l’Expatrié.
    Pour une fois la carte a à moitié raison.
    Le Pal de Fer était à l’origine le Pas du (de la) Fert(é). Dans le français moyenâgeux, Ferté est un lieu fortifié (latin "castrum firmitate") : La Ferté-sous-Jouarre, la Ferté Alais, la Ferté Saint-Aubin, ...
    La forteresse est en l’occurence le "Mons Fortis" (futur Château Robert) du 12ème siècle, dont le village est devenu Monfort.
    Mais le toponyme s’est perdu : les locaux ont préféré retenir un nom approchant faisant partie de leur vocabulaire (non pas le mot "Pas" en lui-même, mais l’expression "Pal de Fer").
    Selon les archives communales, le chemin a au moins le même âge que le château (résidence entre autres de la duchesse Béatrix de Faucigny (1234-1310, ne pas confondre avec Béatrice 1198-1266), la "grande dauphine".
    Le dernier loup y aurait tué le 30 janvier 1840.

    Mais ce toponyme n’est pas le seul à avoit souffert :
    le Pas de l’Huis (dim. huisset), le Pas de la Porte, est devenu Lhuisset, quand ce n’est pas Luizet)
    le lieu-dit de l’Oule au pied de la cascade est devenu Loule
    la Pierre Aigue (la pierre du ruisseau), délimitant les communes de Saint-Hilaire et Lumbin, est
    devenue la Pierre Aigüe (avec tréma, sans rapport avec le sens original).

  • par Le 13 janvier 2014 à 09h11

    Bonjour,

    merci pour ces explications. C’est toujours intéressant de connaitre les histoires des lieux où on se balade.

  • par Le 2 mars 2017 à 16h30

    Bonjour "l’expatrié".
    Tu aurais pu, éventuellement, mettre un lien sur le site de l’association des "Raisonneurs de pierre" (association de Crolles) qui ont entrepris depuis plusieurs années des travaux de consolidation des ruines du Château de Montfort et qui organisent tous les deux ans une sympathique fête médiévale sur le site.
    Mais peut-être ne connaissais-tu pas cette sympathique association ?
    Le lien : http://www.lesraisonneursdepierre.fr/index.php/menu-chateau

  • par ShurikenLe 18 mars 2017 à 15h40

    Bonjour et merci pour ce topos que j’ai pu tester hier.
    C’est un sentier vraiment extraordinaire.
    Merci aussi pour tous vos commentaires et infos divers et variées. Je m’en suis servi pour mon forum de la Team Evasion Sport Grenoble
    http://team-evasion-sport.forumalpin.com/t1055-kv-du-touvet-17-03-2017#3360

  • par CatLe 20 mars 2017 à 10h25

    Bonjour,

    j’ai vu un groupe de personne s’engager directement sur les rails du funiculaire (qui ne fonctionne pas en ce moment), il me semble que cela doit etre sympa, quelqu’un la déjà fait ?? est ce autorisé et pratiquable ?

    merci de vos reponse

  • par Le 27 mars 2017 à 17h24

    Bonjour ’Cat’.
    Tu veux probablement parler d’une descente sur les marches de l’escalier de service qui longe les rails, parce que sur les rails elles-mêmes ...
    Je ne sais pas si c’est interdit, mais personnellement je n’en vois pas l’intérêt ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !