Sass Rigais (3025m) par Seceda (2518m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Le Sass Rigais (ou Sas Rigais) est un superbe sommet qui offre une vue magnifique sur l'ensemble des Dolomites. Accessible par une via ferrata, l'ascension ne présente pas de grosses difficultés. Cette randonnée propose de gravir le Sass Rigais tout en passant par le sommet de Seceda, un des lieux touristique les plus connus des Dolomites.

La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Accès

De Bolzano, se rendre en direction de Santa Cristina Valgardena. Du village de Santa Cristina, se rendre au parking de Praplan (coordonnées : 46.566382, 11.724897).

Attention, il est préférable d’arriver tôt au parking (ou tard dans la soirée) pour pouvoir s’y garer, car il est très fréquenté. À noter aussi qu’il est possible de passer la nuit sur le parking sans problème si vous dormez dans un camping-car ou dans un van (voire dans une tente). Cela étant, la route qui mène au parking est assez raide (pour les camping-cars notamment).

Il est aussi possible d’accéder directement à Seceda par un téléphérique partant de St Ulrich Ortisei (30€/adulte pour un aller retour et 20€/adulte pour une simple montée).

Précisions sur la difficulté

La première partie en randonnée ne présente absolument aucune difficulté.
La seconde partie en via ferrata n’est pas compliqué si l’on a déjà effectué des via ferrata et que l’on est à l’aise sur un terrain de haute montagne.

Les difficultés principales restant finalement le dénivelé (1 500m D+) et la distance (20km).

Les infos essentielles

  • Carte Kompass : 076 - Groden, Seiser Alm, Val Gardena, Alpe di Siusi 1:25 000
  • Altitude minimum : 1 740m
  • Altitude maximum : 3 025m
  • Horaires : compter entre 7 et 8 heures
  • Parking : 46.566382, 11.724897
  • Cette randonnée nécessite impérativement du matériel de via ferrata si vous souhaitez faire l’ascension du Sass Rigais. En revanche, la première partie de l’itinéraire ne nécessite pas de matériel de via ferrata. Il est donc possible de gravir le Seceda sans matériel.

Itinéraire

Du parking à Seceda

Du parking, prendre le chemin n°4 en direction du chalet Gamsblut. Ce chemin longe un chemin carrossable privé et permet d’éviter de croiser de nombreux véhicules qui montent et descendent de l’alpage.

De Gamsblut, continuer sur le chemin n°4 en direction du chalet Odles et du col Raiser. Une fois au niveau des télésièges du col, continuer sur le chemin en direction du N/NO jusqu’au sommet de Seceda.

Il est assez aisé de se repérer dans l’alpage : de nombreux panneaux indicateurs permettent de progresser sans se perdre jusqu’au sommet. L’alpage dispose aussi de (très) nombreux chalets-restaurant où vous pouvez prendre un café en ayant une vue superbe sur le Sassopiato et le Sassolongo.

De Seceda au Sass Rigais

Après avoir profité du magnifique panorama offert par les falaises découpées du Geiseralm visible de Seceda, redescendre par l’Est en direction du chemin n°1.

Continuer à flanc sur le chemin n°1 qui devient le chemin n°2B jusqu’à Pieralongia.

De Pieralongia, suivre le 2B jusqu’à une bifurcation dans des éboulis. À la bifurcation, un panneau indique Sass Rigais Klettersteig . Ici deux choix s’offrent à vous :

  • prendre le chemin de gauche (N) pour gravir le Sass Rigais dans le sens horaire
  • ou prendre le chemin de droite (NE) pour gravir le Sass Rigais dans le sens antihoraire.

Contrairement à de nombreuses via ferrata en France, les via ferrata des Dolomites ne proposent quasiment jamais de sens de circulation. C’est à dire qu’il est courant de croiser d’autres pratiquants sur les via ferrata. Or le Sass Rigais étant (très) fréquenté, il est préférable de suivre le sens emprunté par la majorité.

En effet, il est recommandé de faire la via du Sass Rigais dans le sens antihoraire : il faut donc monter dans la combe qui fait face au sommet de Furchetta pour ensuite bifurquer sur le Sass Rigais au niveau du col qui sépare les deux sommets.

Le chemin qui monte au col puis au Sass Rigais est bien marqué dans ce qui ressemble à une ancienne moraine.

A partir du col, le matériel de via ferrata est nécessaire pour continuer.

Traversée du Sass Rigais NE - SO et retour

Du col, suivre le sentier qui monte en direction du sommet (O). On arrive rapidement sur un premier câble qui permet de s’assurer. Comme la plupart des via ferrata des Dolomites, les câbles sont disposés de manière a sécuriser les passages les plus exposés. Certaines portions ne sont donc pas équipées mais elles ne présentent pas de danger.

Suivre ensuite la via ferrata jusqu’au sommet. Attention aux chutes de pierres dans la partie finale. Pour éviter ce genre de désagrément, il est préférable d’être le premier dans la via et donc de partir très tôt.

Une fois au sommet, il faut continuer à suivre la ligne de vie pour redescendre sur la face SO du Sass Rigais.

À l’image de la montée, la descente n’est câblée que là où c’est nécessaire. Cette descente s’effectue sur un terrain à chamois où il est important d’avoir le pied sûr.

Une fois au pied de la face SO, on se retrouve dans une combe qui mène à la bifurcation rencontrée précédemment.

De là, on peut rejoindre la parking en repassant par Pieralongia ou en empruntant le chemin n°13 jusqu’au col Raiser puis de nouveau le sentier n°4.

Dernière modification : 2 octobre 2018

La carte du topo « Sass Rigais (3025m) par Seceda (2518m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Sass Rigais (3025m) par Seceda (2518m) »

Couché de soleil sur l’Alpe de Siusi du parking de Praplan Lever de soleil sur le Sassolongo Lever de soleil sur le Sassolongo de l’alpage Vue sur les Mont de Stevia Vue sur le Val de Cuecena De Seceda De Seceda De Seceda Sur le chemin n°1 Pieralongia Pieralongia Au sommet de Pieralongia Sur le chemin n°2B L’entrée de la combe : en face on trouve le sommet Furchetta Sas dla Porta Furchetta Au col entre Furchetta et le Sass Rigais Dans la via Au sommet Au sommet Dans la descente face SO