Seconde couche "Atom LS Zip Hood" en laine mérinos de Icebreaker

Icebreaker, le spécialiste néo-zélandais du vêtement en laine mérinos, lance pour l’automne-hiver 2014 une nouvelle génération de secondes couches afin de les rendre à la fois plus chaudes, plus solides et plus légères.

La marque cache bien son jeu et a repensé ses pulls, sweats à capuche et vestes dont la fibre de laine cache un cœur de nylon. Ce tissu, appelé RealFLEECETM, est brossé pour créer des millions de poches d’air supplémentaires, ce qui le rend 2X plus chaud tout en restant fin, léger et peu encombrant.

"Ces vêtements haute performance inédits sont incroyablement agréables à porter. Ils sont chauds même par température glaciale et leur surface brossée les rend douillets et soyeux", déclare Rob Achten, directeur créatif et vice-président produits chez Icebreaker. "Grâce à ses fibres de nylon recouvertes de laine mérinos brossée, ils sont aussi solides et durables », ajoute M. Achten.

Grâce aux propriétés naturellement anti-odeurs, thermorégulantes et respirantes de la laine mérinos et de leur touche de LYCRA® qui apporte élasticité et résistance, la nouvelle série de secondes couches techniques Atom se veut l’alliée idéale des pratiques sportives actives en haute-montagne ou des sorties running par temps très froid.

C’est parti pour le test de la seconde couche "Atom LS Zip Hood"

Caractéristiques fabriquant :

L’Atom LS Icebreaker Zip Hood est une excellente couche intermédiaire pour affronter le froid de l’hiver.

Cette seconde couche utilise la technologie "RealFLEECE". Plus de chaleur, et moins de poids. Du pur mérinos enroulé autour d’un noyau en nylon pour la résistance et brossé pour un maximum de chaleur et de douceur.

  • Composition : 86% laine mérinos, 10% nylon et 4% Lycra.
  • Ne pique pas et ne retient pas les odeurs.
  • Lavage en machine
  • Prix : 180 €

Conditions du test :

  • Rando à plus de 2000 m pendant l’automne.
  • Ski de rando dans les Alpes
  • Ski nordique

A la réception du colis, j’enfile le tout, mais l’aspect "douillet" n’est pas évident (d’autres modèles sur le marché sont sur ce point nettement plus confort). Au fil des lavages, la veste m’apparaitra plus confort (ou peut-être juste une question d’habitude ?).

Le gros avantage de cette seconde couche, est qu’elle est constitué à plus de 80% de laine mérinos, un matériau particulièrement efficace puisque chaud et qui ne retient pas les odeurs. Le test sur le terrain l’a particulièrement fait ressentir. Bref, un gros plus.

Elle est également peu volumineuse, elle ne prend guère de place dans le sac. Les finitions sont bonnes.

Elle est adaptée pour les courses en ski de rando à la montée, les randos matinales car elle est particulièrement chaude (la couleur noire est également particulièrement appréciable car très réceptive de la chaleur du soleil - particulièrement agréablement tôt le matin)

Bilan :

Points positifs :

  • Belle coupe pour cette seconde couche. Seyante et proche du corps.
  • Parfaite pour une utilisation dans l’effort par temps froid.
  • le rabat sur le pouce>> tient chaud et maintient la manche en place dans l’effort. Particulièrement appréciable l’hiver avec l’usage des gants.
  • très bonne finition au niveau des fermetures. Poches nombreuses.
  • on retrouve les nombreux avantages de la laine mérinos : chaleur et anti-odeurs >> un gros plus pour les randos et treks sur plusieurs jours !

Points négatifs :

  • la capuche n’est pas assez couvrante et englobante. Protection limitée au froid par la tête (reproche mineure puisque souvent la protection se fait par la capuche de la 3° couche). Mériterait tout de même une avancée sur le menton.
  • nous n’avons pas retrouvé les aspects "douillets et soyeux" décrits par le fabriquant.

La boutique en ligne Snowleader propose ce produit. >> En savoir plus