• Randonnée

Sentiers "alpins" du Grand Salève - Sentier des Etournelles

Le Sphinx et le cirque des Etournelles.

  • Difficulté Difficile
  • Dénivelé (en mètres) 208
  • Durée demi-journée
Voir le tracé de l'itinéraire

Passage pittoresque dans les dernières falaises surplombant le Coin. On croisera le Bonhomme et le Sphinx, un des plus beaux sites du Salève. On passera également devant 2 grottes célèbres, la Table et la Mule qui se traverse de part en part (elle marque l’arrivée de la fameuse Nationale, itinéraire de varappe). Le sentier est une boucle ayant comme points de départ et d’arrivée le sentier d’Orjobet, le plus populaire du Salève.

Avertissements et Droits d'auteur

Accès

Parking du Coin, au début de la route montant à la Croisette (voir carte).

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3430 OT Mont Salève
  • Site IGN : Grand Salève
  • Altitude de départ : 936m
  • Altitude du point haut : 1144m
  • Dénivelé : 208m + 276m (accès au sentier depuis le Coin)
  • Durée : 1h45 (montée)

Difficulté : T4. Itinéraire très aérien avec quelques câbles. Une longue traversée très exposée n’est pas sécurisée. Un pied sûr est indispensable. A éviter en cas de sol mouillé. (Infos sur les cotations).

Matériel : Chaussures à semelles rigides. Tracé GPS si on ne veut pas revenir bredouille. Eventuellement corde 30m & 2 dégaines. Bâtons pour l’équilibre.

Balisage : D’anciennes marques partiellement effacées.

Tracé GPS - Voie Normale : Download

Tracé GPS - Sortie Trou de la Tine : Download

Tracé GPS - Sortie sentier Corraterie : Download

Itinéraire :

Depuis le parking du Coin, prendre le sentier d’Orjobet. Le suivre jusqu’à la sortie du premier passage escarpé (cheminement en « colimaçon » avec des marches sur la fin. La sortie est aussi marquée par le passage d’un gros câble au sol). Quelques mètres après le passage, une sente discrète quitte, sur la gauche, l’opulent sentier Orjobet. Si vous continuez le sentier d’Orjobet par erreur et que vous arrivez au passage câblé (autre escalier dégagé), c’est que vous êtes allés bien trop loin !

La nouvelle sente est le sentier de Chavardon et mène au portail du même nom. Une rampe permet de désescalader un raidillon et la suite du chemin serpente tranquillement au travers des arbres, le calme avant la tempête. On remarquera peu après la rampe, un sentier qui descend à gauche, il mène aux Vires de Bütikofer.

La fin du sentier de Chavardon amène à un panneau vert avec une multitude de directions. C’est le bas du cirque des Etournelles, que l’on va emprunter. La montée se poursuit en passant dans les multiples ressauts du cirque. Le cheminement passe plutôt sur la gauche et mène directement à la grotte de la Mule (composée de 2 entrées). Dans la partie supérieure, si on s’enfonce dans la grotte, on débouche sur un orifice marquant l’arrivée de la Nationale, itinéraire de varappe.

Sortir de la grotte et quelques mètres plus haut on atteint une autre grotte, la Table, qui porte bien son nom. Poursuivre sur la droite, passer une vire et monter tout droit à l’aide de quelques vieilles rampes de la Belle Epoque. Au débouché de la dernière rampe, une option permet d’aller rejoindre le Sphinx (petit sommet à gauche) et le Bonhomme, aspérité se dégageant au pied du Sphinx. Le Sphinx comme le Bonhomme se grimpent facilement pour les courageux.

La suite du sentier des Etournelles continue à droite et emprunte une vire bien sécurisée. Un câble tout neuf remplace une ancienne passerelle détruite par un éboulement (2011). A la fin des câbles, escalader 2 ou 3m à l’aide des deux agrafes fixées dans la roche. Continuer à droite (une option partant à gauche permet de rejoindre le sentier de la Corraterie – voir « Variante » ci-dessous) sur une vire étroite, très aérienne et non sécurisée. Toutefois un spit est présent en hauteur pour passer une corde. Quelques mètres plus loin, un câble est à nouveau présent. Peu après, si on souhaite, une échappatoire permet de quitter le sentier et de remonter directement au Trou de la Tine. La suite du chemin est plus arborée mais n’est plus sécurisée, alors que l’exposition au vide reste omniprésente jusqu’au sentier d’Orjobet, que l’on rejoint à la sortie de la grotte du même nom.

Variante - Sortie sur le chemin de la Corraterie : Après la petite escalade de 2 ou 3m à l’aide des deux agrafes fixées dans la roche, monter à gauche et longer la paroi sur une dizaine de mètres environ. Un autre pas à escalader permet de rejoindre une sente qui remonte sous le drapeau savoyard (ou suisse selon l’époque) . Juste sous le chemin de la Corraterie, une dernière escalade (II) permet de rejoindre le sentier géologique du Salève.

Retour par le sentier d’Orjobet T2.

[New] : Profitez de tarifs exceptionnels avec les ventes privées Allibert Trekking ! Jusqu'à 200€ offert >> Cliquez-ici

Commentaires

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Sorties associées

Vous pourrez trouver dans cette section les derniers récits et photos de celles et ceux qui ont fait cette randonnée.
Il n'y en a pas pour le moment. Si vous venez de la faire, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

→ Ajoutez votre sortie...

Publicité

  • Tentes de rando

  • Raquettes

  • Chaussures de rando

  • Sacs à dos

Topos en relation

Voir tous les topos en relation

Dossiers conseils