Soleil Bœuf (2412m) par le Chourum des Adroits

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Découverte d'un sommet peu fréquenté offrant un panorama à nul autre pareil. – Auteur :

Accès

  • De Veynes ou Gap, prendre la D.937 en direction de la Joue du Loup. Passer le col du Festre. Un peu plus loin on rencontre un carrefour, direction Lachaup. Suivre la D.317 jusqu’à L’Adroit puis prendre à gauche, une petite route mène au hameau de Lachaup.
  • En venant de la Mure, prendre la N.85 jusqu’à Corps puis la D.537 en direction de Saint-Disdier. Continuer par la D.937 Agnières-en-Dévoluy puis sur la droite une petite route D.317 mène à Lachaup.

Précisions sur la difficulté

Difficultés et recommandations en conditions hivernales

  • Certains passages raides peuvent nécessiter l’utilisation du piolet ou/et des crampons.
  • Sur les crêtes, se méfier des corniches et de la virulence du vent.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3337OT Dévoluy Obiou - Pic de Bure
  • Point fort : aux premières loges pour admirer les grandes parois de Roche Courbe
  • Altitude de départ : 1392m à Lachaup
    Autre départ possible : Maubourg
  • Altitude du sommet : 2412m
  • Dénivelée cumulée : 1000m
  • Distance du parcours (A/R) : 12km
  • Balisage : GR pour la marche d’approche
  • Date de l’ascension : 24 décembre 2016

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Pour la petite histoire

En l’absence des frimas de l’hiver, je décide de partir à la rencontre des innombrables curiosités géologiques du secteur.
Mon "service de renseignement" (Arnaud, ma famille dans les Hautes-Alpes, webcams) me laisse à penser que le fameux passage de la vire se trouve en bonne condition (sans neige).
Me voici parti vers un sommet sans véritable nom. À cette occasion, je me résous à le baptiser "Soleil Bœuf".
J’avais déjà emprunté cette voie d’accès deux années plus tôt, jour pour jour. Je partais alors à la conquête hivernale de la Tête de Vallon Pierra, laissant les pentes de Soleil Bœuf à leur solitude.

Nota : quelques photos de cette belle variante sont présentées en dernier (notification hors itinéraire).

  • L’orientation : avec la présence de la neige, les chemins et les sentiers d’accès ne sont pas toujours discernables.
  • Le risque d’avalanche : la connaissance des données nivologiques est indispensable.
  • Les nombreux chourums : ils peuvent être entièrement recouverts de neige !
  • Un passage très particulier : il est impératif de ne pas s’engager sur la vire se situant au dessus du Chourum des Adroits lorsque celle-ci est enneigée.
    Grâce à son exposition sud (adret), la vire aérienne l’est rarement en début de saison.

Dans le cas contraire : il est possible d’atteindre le sommet de Soleil Bœuf en empruntant l’itinéraire décrit à la descente (tracé orange sur la carte IGN).

Du hameau de Lachaup au Chourum Clot

Se garer sur le parking du village, un poteau indicateur renseigne les grandes directions. S’orienter au nord en suivant la signalétique Serre Long.

Poursuivre sur un kilomètre jusqu’au premier croisement. Prendre alors sur la gauche, au nord-ouest, en direction des montagnes du Dévoluy.

L’itinéraire suit un chemin plus ou moins visible avec la neige. Il passe en sous-bois puis finit par rejoindre le GR de pays du tour du Dévoluy.

Atteindre un second croisement. Deux choix possibles :

  • S’élever, direction ouest, par un sentier qui traverse un petit bois (sapinière) au lieu-dit Serre Long. C’est l’itinéraire principal mais il se révèle plus difficile à suivre en hiver et demande un bon sens de l’orientation.
  • Prendre la piste de gauche (sud-ouest). En été, c’est sans doute un accès carrossable pour le berger. L’hiver cette piste est plus facile à suivre si l’on ne connait pas les lieux.

Dans les deux cas : poursuivre vers l’ouest sur environ 400m. Repérer le toit de la cabane du Chourum Clot. S’élever en obliquant progressivement au sud-ouest pour la rejoindre.

Passer à proximité du Chourum Clot.

Vers le Vallon de Charnier et le Chourum des Adroits

Continuer au nord-ouest, une courte grimpette permet d’atteindre un vaste plateau légèrement vallonné (paumatoire avec du brouillard).

Peu après le point coté 1823m, (grand cairn) descendre la pente qui mène au Vallon de Charnier.

  • En neige croûtée ou verglacé, ce passage peut être délicat.

Dès que l’on arrive dans le vallon, il faut le quitter en franchissant le Torrent des Adroits. S’orienter plein nord en grimpant les pentes d’un pierrier qui s’annonce revêche.
L’entrée du Chourum des Adroits est défendue par un ultime raidillon très accusé !

Du Chourum des Adroits au sommet de Soleil Bœuf

« Le massif du Dévoluy est un véritable enchantement pour les explorateurs de gruyère. Bon nombre de merveilles géologiques s’y dissimulent. »

Traverser le Chourum des Adroits qui se trouve à quelques encablures de la voie du Grand Ferrand par les tunnels.

À la sortie de cet antre clair-obscur, grimper en direction d’une petite grotte se situant immédiatement au dessus.
Partir à gauche (nord-ouest) en passant juste en dessous de ladite grotte.

Atteindre la vire qui longe une paroi rocheuse (passage assez facile mais exposé, ne pas s’engager sur cette vire lorsque la neige est présente).

  • Une des plus belles arches du Dévoluy se cache à proximité de cet endroit.

Poursuivre sur moins d’une centaine de mètres puis abandonner la vire en grimpant directement par des pentes très redressées (quelques ressauts rocheux).

Gagner le sommet de la crête en arrivant à droite de la partie rocheuse. Suivre la ligne de crête qui oblique au nord-ouest.

Basculer dans le Vallon Girier où se tapissent de nombreux chourums !

S’orienter en direction de Soleil Bœuf. Vers 2150m, attaquer une dernière pente soutenue. Prendre pied sur la ligne de crête à l’est du point culminant.

Atteindre le sommet de Soleil Bœuf (2412m).

« Je crois qu’un Homme est un nomade, il est fait pour se promener, pour aller voir de l’autre côté de la colline. » Jacques Brel

Dès mon arrivée sur la crête, un vent du nord abrasif et glacial me saisit.
Je découvre un sommet "libre d’entraves", simplement orné d’un cairn.
La vue sur les contreforts de la Vire Olympique est spectaculaire !

Le Retour

Redescendre les 300 derniers mètres puis se diriger à l’ouest vers un petit col (alt.2143m).

Lover la grande barrière rocheuse en dévalant le pierrier (les Jas).

Poursuivre par l’itinéraire emprunté à la montée.

Dernière modification : 16 mai 2018
Grand Ferrand (2758m) par la voie normale

A propos

Auteur de ce topo :

Marcher en montagne : "je suis bien là, où je me dois d'être. C'était la question cruciale de la vie. La plus simple et la plus négligée." Sylvain Tesson

Topo publié le 1er janvier 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 1er janvier 2017 à 23h31

    De quoi te mettre en appétit pour le réveillon en famille le soir même...

  • par Le 2 janvier 2017 à 11h29

    Une jolie balade, idéale pour éliminer les toxines :)

  • par Le 4 janvier 2017 à 18h56

    Original cette sortie ! Ce chourum pourrait s’enchaîner avec la traversée du pas de la Cloche... Ça donne des idées !

    De moins en moins de neige dans le massif pour info...

  • par Le 6 janvier 2017 à 11h08

    Salut Arnaud,
    C’est en effet une variante possible pour gagner "Pas la cloche" et j’imagine enchaîner par la voie des tunnels :)
    Une fois n’est pas coutume, peu de neige sur le massif en ce début d’année !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !