Sommet de Raz de Bec (2385m) – à raquettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une balade entre Ecrins et Dévoluy le long d’une crête magnifiée par l’hiver.

Accès

Le Col du Noyer est fermé en hiver.

  • Du sud, on accède par la D .917 (20km à l’ouest de Gap) : Se diriger vers le col du Festre. Poursuivre vers St-Etienne-en-Dévoluy (D.17). Prendre la direction de l’IRAM jusqu’au Pont du Villard.
  • Du nord, la N.85 est la route la plus empruntée : Direction Corps par la D.537 puis St-Disdier (D.117) jusqu’à St.Etienne-en-Dévoluy. Prendre la direction de l’IRAM jusqu’au Pont du Villard.

Précisions sur la difficulté

  • Longue course hivernale où la difficulté reste modérée. L’accès à la crête, plus raide, peut nécessiter l’utilisation des crampons.
  • Risque d’avalanche : ne pas tenter cette ascension si le manteau neigeux n’est pas stabilisé. Les secteurs Bec de l’Aigle et Tête de Girbault sont réputés avalancheux (tout proche).
  • Remarque : j’ai choisi de ne pas décrire l’itinéraire qui permet d’atteindre le sommet des Banards en traversant l’intégralité de la Crête de Porel. Cette partie, qui n’a que peu d’intérêt, est aussi exposée en période hivernale.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3337OT Dévoluy Obiou - Pic de Bure
  • Altitude de départ : 1352m
  • Sommets atteints :
    • Pic de Pré Chambenne (2290m)
    • Grand-Combe (2322m)
    • Raz de Bec (2385m)
  • Point culminant : 2431m
  • Dénivelée cumulée : environ 1100m
  • Distance du parcours : 14km
  • Date de sortie : mars 2014

Itinéraire

Vers la Crête de Porel

Départ matinal du Pont du Villard (alt. 1352m), se diriger au sud-est en direction des fermes.

  • La route ne sera probablement pas déneigée au-delà des habitations.

Poursuivre 350 mètres après la dernière bâtisse. Au premier virage (lieu-dit Sagne Brune), quitter la route forestière du bois rond.

Cheminer entre la lisère du bois et le précipice marneux.

Sortir de la sapinière vers 1520m en conservant l’orientation générale (sud-est).

  • Vastes étendues d’alpages : prendre des repères visuels pour le retour si l’on ne connait pas les lieux.

Passer à proximité du Jas des Barges (sur la gauche du parcours, une ligne électrique peut servir de repère).

S’orienter progressivement en direction d’un talweg (Torrent de la Souloise). Traverser le ravin sans atteindre le col de Rabou. Sur la gauche, on distingue une croix au nom curieux : Pinecourte.

Vers 1870m, prendre un grand virage au nord-est. La pente, jusque là modérée, s’accentue pour atteindre un replat vers 1950m.

Repérer, sur la Crête de Porel, un petit col entre le sommet des Banards et le point coté 2251.

  • Ce passage plus raide reste facilement négociable. (les crampons peuvent rassurer).

Une fois sur la crête, les Ecrins se dévoilent et l’on reste ébahi par le paysage que l’on découvre !

La traversée en crête

Une falaise spectaculaire délimite le versant est d’une crête longue de deux kilomètres.

Atteindre d’abord le Pic de Pré Chambenne (2290m), le sommet de Grand-Combe (2322m) puis le Raz de Bec (2385m). Il s’agit d’une succession de sommets débonnaires ( cairns ).

Le véritable point culminant de cette montagne se trouve un peu plus loin, au point coté 2431 (cairn).

Descente : par le même itinéraire

Dernière modification : 17 août 2017
Sommet du Chamois (2064m) par le Pas Neuf

La carte du topo « Sommet de Raz de Bec (2385m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Sommet de Raz de Bec (2385m) »

Lever du soleil sur le Dévoluy. Le bastion rocheux du Pic de Bure. Crête de Porel et passage clé : le col sur la droite. Sur la Crête de Porel : vue sur le sommet des Banards Vers le Pic de Pré Chambenne. Lumière irisée et brume matinale sur les Ecrins. Le long de la crête. Ligne de crête. Un précipice impressionnant. Vers le point culminant. Magnifique perspective : L'Obiou - Montagne de Faraut - Ecrins. ... La Crête de la Plane et le Pic de Bure. Vue sur le secteur de Chaudun : Pic de Gleize - sommet du Chamois. Dernier regard sur la Tête de Claudel... sublime ! la lumière rappelle un temps de neige. La crête sur le chemin du retour De retour sur la Crête de Porel. Dernier regard... Panorama sur les Ecrins : nom des sommets et distance à vol d'oiseau. Merci à Alain pour sa participation.