Sommet de l’Eychauda (2659m) par le Col de Serre Chevalier

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
860m
Durée :
1 jour

Traversée d'une réserve naturelle très fleurie du parc des Écrins, parcours de crête et ascension d'un sommet dévoilant un vaste panorama de toute beauté sur les Écrins, les Cerces, l'Italie et le Queyras. Voilà les ingrédients de cette magnifique randonnée. – Auteur :

Accès

Prendre au carrefour Sud de Briançon (sur la route des Grandes Alpes entre la station service et le passage des remontées mécaniques) la D35 en direction de Puy-Saint-André puis de Puy Chalvin. À ce niveau, la route se transforme en piste de terre ; poursuivre jusqu’au village des Combes que vous traverserez pour vous garer 1km plus loin au parking situé au bout de cette piste.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours


Sommet de L’Eychauda par britanicus100

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3536OT
  • Altitude du départ : 1879m
  • Altitude du sommet : 2659m
  • Distance : 11,5km

Descriptif

Du parking emprunter l’allée dans le prolongement de la piste puis rejoindre le carrefour situé dans un large virage (barrière, panneau).

Quitter l’allée pour s’élever sur la gauche en direction du Col de la Trancoulette et du Lac des Partias jusqu’à la prochaine intersection.

Au panneau laisser à gauche la direction du Col de la Trancoulette pour prendre à droite celle du Lac des Partias.

Ce petit sentier de dérivation plus ludique quitte l’allée et la rejoint un peu plus loin. Il bénéficie d’une vue plongeante sur le vallon de la Sagne Bougo et sur ses éventuels bovins. (Passage de deux clôtures électriques.)

Remonter l’allée jusqu’à rencontrer sur un talus situé à sa droite un panneau en bois directionnel.

Au panneau remonter à droite le sentier en direction du Col de la Pisse.

Ce sentier gravit une crête herbeuse d’où l’on aperçoit sur la gauche le petit Lac asséché des Partias (une mare)
sous le Rocher Bouchard et la Condamine.
Puis Il s’élève nord, traverse un ruisseau, rejoint un large plateau "le Ravin de Mélivrin" avant
de remonter plus sèchement sur une butte.

Après avoir dépassé celle-ci virer à gauche, suivre les piquets jaunes du balisage.

Notre sentier s’oriente ouest pour côtoyer un alignement de rochers disposés sur une croupe herbeuse menant à un carrefour situé au pied du sommet de l’Eychauda.

Au panneau laisser à gauche le sentier qui va vers le Col de la Pisse pour emprunter vers la droite la direction de Serre Chevalier.

Le sentier descend de quelques mètres puis reprend tranquillement à flanc son ascension vers le Col de Serre Chavalier.

Du col quitter le sentier puis s’élever Ouest en zigzagant dans les gradins herbeux.

Après une courte mais rude montée on atteint la Crête de Serre Chevalier et la pente s’adoucit pour devenir très légèrement vallonnée.

Suivre la crête vers l’ouest jusqu’à son extrémité puis descendre sur la selle avant de remonter sud-ouest vers le téléski de l’Eychauda.

Tourner à gauche puis virer à droite pour gagner par une courte grimpée de cap nord-ouest le sommet orné d’un cairn.

Pour le retour rejoindre la selle puis remonter d’une centaine de mètres la Crête de Serre Chevalier.

Quitter la crête et descendre en biais sur la droite au sud-ouest dans les gradins herbeux vers la Condamine.

Après environ 200m de descente virer à gauche, cap au sud-est vers le Grand Rochebrune.

Rejoindre l’itinéraire de l’aller au niveau de la butte puis descendre jusqu’à votre emplacement de parking.

J’ai réalisé une vidéo avec parcours commenté et panorama à 360° avec nom des sommets.
Qualité réglable jusqu’à 1080p en cliquant sur HD.

Dernière modification : 16 mai 2018
Tête des Lauzières ou le Sablier (2928m) par les Combes

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Britanicus100

Retraité reconverti à la randonnée après avoir longuement sillonné le Haut Jura à ski. Vous trouverez dans mes contributions un ensemble de parcours réalisés principalement dans le Briançonnais où je réside mais aussi dans le Piémont tout proche ou dans le Queyras. Il m’arrive aussi de randonner dans les autres massifs alpins. Une bonne partie de mes parcours sont accessibles par le plus grand nombre. (...)

Topo publié le 7 juillet 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par PhilippeLe 25 novembre 2016 à 14h05

    Bonjour et bravo pour le descriptif de cette très belle rando.
    De plus, vous avez inclus une vidéo très instructive qui permet de reconnaître les sommets environnants, faculté que n’ont pas les profanes, donc très utile.

    Merci pour ce partage et merci à vous !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !