Sommet de la Montagnette (1972m), la Croix du Lautaret (1951m) par la vire du Marichaume et le Pas du Gris

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1430m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une randonnée d’exception, comme toutes les randonnées du secteur, où seuls quelques cairns vous guideront vers l’immensité sauvage des Hauts Plateaux du Vercors. La beauté des paysages traversés, où, la solitude vous sera garantie, vous laissera des souvenirs inoubliables. Cette solitude intense que l’on ressent dans ces grands espaces sauvages, vous fera frémir d’inquiétude. Seule une météo favorable et stable, contribuera à la réussite de cette aventure.

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du village de Chichilianne l’Eglise.
  • A Monestier-de-Clermont, en venant de Grenoble, continuer sur la RD. 1075 en direction du Col de la Croix Haute. A hauteur de Clelles, prendre à droite la D.7 pour le Col de Menée et Châtillon-en-Diois. Puis peu après 3,6 km, prendre à droite la direction de Chichilianne et les Oches. Se garer sur la place de l’église de Chichilianne.

Précisions sur la difficulté

  • Aucune pour le Pas de l’Essaure.
  • Le reste de la randonnée est totalement hors sentier.
  • Prudence sur la vire du Marichaume, un passage relativement exposé demande une vigilance totale. Si possible, installer une main courante, avec un bout de corde d’une dizaine de mètres.
  • Le reste de la vire est très déversante, un semblant de trace la parcourt pour sortir au final à un col au sud de la cote 1888m.
  • La vire du Marichaume peut s’éviter, en prenant un couloir raide d’une quinzaine de mètres muni de bonnes prises presque au début du parcours.
  • Le Pas du Gris, légèrement plus au nord par apport à l’IGN, ne pose pas de difficulté particulière une fois décelé le début de la descente.

PRÉCAUTIONS

  • S’engager sur la vire du Marichaume, en étant certain d’avoir le pied sûr.
  • Carte, boussole, altimètre indispensables. GPS conseillé, même si je n’en ai pas.
  • Il est évident qu’une météo stable est recommandée, le brouillard et la pluie sont interdits.
  • Cette course, est réservée aux randonneuses et randonneurs expérimentés.

MATÉRIEL

  • Un brin de corde d’une dizaine de mètres.
  • Un casque pour le passage sous les falaises de la butte 1949m constituant la vire du Marichaume.
  • Un baudrier, longe et mousquetons.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 29/09/2014.
  • Participants : Patrick et moi-même.
  • Carte : IGN TOP25 3237 OT Glandasse - Col de la Croix-Haute
  • Altitude de départ : 990m
  • Altitude atteinte : 1972m
  • Horaire : à peu près 9h00/10h00
  • Distance : environ 21km
  • Positions GPS : du Sommet de la Montagnette.
    • Longitude : 5. 548°
    • Latitude : 44. 783°
  • Positions GPS : de la Croix du Lautaret.
    • Longitude : 5° 53°
    • Latitude : 44. 77°
  • Positions GPS : de la Croix du Lautaret.
  • Balisage :
  • jaune/vert du départ au Pas de l’Essaure.
  • cairns partiels pour la suite.

Itinéraire

LE PAS DE L’ESSAURE ET LE PAS DE LA COCHE

De la place de l’église de Chichilianne, prendre la direction du Pas de l’Essaure. La petite route remonte sud-est jusqu’à la cote 1004m. Prendre à droite la petite route montante sud-ouest.

Bitumée, elle laisse la place à une piste peu avant la cote 1076m au lieu-dit Tapas de Bégoud. La piste file vers le sud puis atteint la cote 1099m sur une plate-forme.

Le chemin remonte à droite, dessine un coude, franchit le Torrent des Arches, et continue sur la piste jusqu’au lieu-dit Le Dordon à l’altitude de 1130m.

Prendre alors à droite, le chemin monte raide en forêt. Il coupe une piste, et remonte en lacets. Il sort du bois sous le Pas de l’Essaure que l’on atteint facilement.

Partir au sud sur les pelouses rases du beau vallon plat muni de cairns. On découvre après un ressaut herbeux la Cabane ou Abri de l’Essaure.

Face à cette dernière, partir vers l’ouest en traversant la prairie. Remonter au mieux la rive gauche d’un talweg creusé par les eaux de la Source de Grailler.

On arrive ainsi sur un replat.

  • Soit on prend la sente qui se dirige ouest.
  • Soit on prend celle qui remonte le vallon raviné, plus au nord-ouest.
  • Le Pas de la Coche est bien visible, et bénéficie de 2 entrées.

Prendre la sente qui se dirige à l’ouest en visant un col sans nom, au nord du Sommet de la Montagnette (cairn).

A SAVOIR, VARIANTE DU PAS DE L’ESSAURE

Pour gagner le Pas de l’Essaure. Juste avant de franchir le Torrent des Arches, remonter sa rive gauche sur une vieille piste jusque vers 1200m.

Repérer sur la rive droite, une trouée dans la forêt (cairn sur un rocher). Le sentier bien marqué, remonte la forêt Banon en rive gauche d’une combe et en plusieurs et larges lacets.

  • Il débouche sur le sentier balisé de la voie normale du Pas de l’Essaure vers 1400m.

LE SOMMET DE LA MONTAGNETTE ET RANCONNET

Effectuer un arc de cercle ouest-sud-ouest, pour se diriger vers un cairn bien visible. Repérer sur l’arête ouest du Sommet de la Montagnette, une ligne très bien cairnée qui nous emmène jusqu’au sommet.

Poursuivre en légère descente, sur son arête vers le sud-est jusqu’au Sommet de Ranconnet (cairn).

LA CROIX DU LAUTARET PAR LA VIRE DU MARICHAUME

Du Sommet de Ranconnet, descendre au sud dans un vallon herbeux, en visant la cote 1893m. Peu avant de l’atteindre, descendre un talweg orienté sud-ouest.

  • Talweg qui descend vers la Fontaine de Colombette.
  • Fontaine de Colombette, proche de lapiaz incliné, dans la Plaine du Tisserand.

De la Fontaine de Colombette, suivre une bonne trace à travers les pins vers le sud. Arriver au bord d’une vaste cuvette au Prè Bouzat,Ruines est identifiée sur l’IGN, changer de cap en virant vers l’ouest.

À travers les pins, hors sentier, passer au sud de la cote 1854m pour ainsi se diriger vers la vire du Marichaume. Franchir une petite cuvette, puis viser une petite selle sur une arête mi-rocheuse mi-herbeuse.

  • On domine sur notre gauche, le Vallon du Marichaume.

Une trace peu marquée, franchit la selle. Sur l’autre versant, poursuivre dans l’herbage au pied de la roche peu pentue au début.
Devant un couloir bien marqué, prendre la vire, ici commence réellement la difficulté.

  • Si vous n’êtes pas sûrs de vous, remonter le couloir, terreux et rocheux muni de bonnes prises, il débouche sur un plateau. Rejoindre à travers pins et lapiaz la cote 1949m pour éviter la vire du Marichaume.

Si vous choisissez la difficulté, s’engager alors sur la vire, elle est déversante et herbeuse. Elle devient bientôt plus étroite, à l’approche de la réelle difficulté. Effectivement, un goulet très étroit où le passage ne laisse la place qu’aux 2 pieds, domine un ravin impressionnant.

  • Poser une main courante serait plus sécurisant.

La vire tourne à droite à l’équerre, puis à gauche pour se trouver au milieu d’un large couloir terreux.

  • Ce couloir se remonte plus facilement que le premier, si vous désirez sortir de la vire.

Remonter la pente herbeuse pour prendre une trace intermittente sous la roche. Très déversante, au-dessus du Vallon Le Marichaume, elle se rapproche et suit la falaise.

Elle passe de fausses grottes, dont une abrite la Source du Marichaume. La vire devient bien moins aérienne, pour déboucher sur un vaste col sans nom au sud de la cote 1888m.

  • La Croix du Lautaret est désormais visible au nord-ouest, rejoignez-là, en choisissant votre cheminement.

DESCENTE

  • Soit en prenant les nombreux topos existant pour rejoindre Chichilianne.
  • Soit en boucle par un nouvel itinéraire, celui du Pas du Gris.

LE PAS DU GRIS

Descendre vers l’est, pour aller chercher la cote 1863m, sur un vaste replat de la Plaine du Tisserand.

Partir au sud, en restant sous le flanc ouest du Sommet de Ranconnet, donc en rive gauche de la Plaine du Tisserand.

On retrouve bientôt les lapiaz inclinés, proches de la Fontaine de Colombette, reprendre la bonne trace vers le sud.

À l’approche de la cuvette du Prè Bouzat, rester sur son rebord nord, pour s’introduire à gauche dans un vallon herbeux, qui fuit est-sud-est (cairn).

À proximité du pierrier sous les falaises, sur une arête herbeuse dominant à l’est un vaste pré pentu, nous signifie que l’on se trouve désormais au Pas du Gris (cairn).

Repérer en contrebas, légèrement sur la droite, le premier cairn dans la pente. Il signale le départ d’une sente.

En contrebas, dans une prairie, repérer également un gros cairn.

Le sentier dévale en forêt de pins, il est alors mieux marqué. Il dévale une ravine souvent sur une de ses arêtes, pour finalement sortir dans les vastes prairies proches du Gîte d’Etape AUBERGE DE COMBAU.

LE PAS DE L’ESSAURE

Suivre la petite route de Combau à gauche, jusqu’à la Fontaine des Prêtres proche d’une stèle. Laisser la piste à gauche qui dessine une courbe, pour remonter un cours d’eau derrière la Fontaine des Prêtres.

Il sort sur la piste, que l’on va suivre à droite pour gagner la Bergerie de Combau.

Le Pas de l’Essaure se retrouve facilement en suivant les grands cairns sur les pelouses rases.

AUTRES ITINÉRAIRES POUR LA CROIX DU LAUTARET

REMARQUE

Au pied de la Croix du Lautaret, il existe une boîte aux lettres étanche, dans laquelle il y a un stylo et un carnet pour noter vos impressions.

Journée du 29 septembre 2014.

Partis de Grenoble de nuit, nous nous arrêtons après Monestier pour un moment magique : quelques instants plus tard, le soleil se lève, et illumine les crêtes du Vercors malgré le ciel très nuageux.

De Chichilianne, un chemin classique monte rudement jusqu’au Pas de l’Essaure, même si nous avons emprunté un raccourci.

Arrivés au pas, nous découvrons de grosses collines, couvertes d’herbe tendre.

La jolie cabane de l’Essaure nous attend ; nous nous dirigeons vers le Pas de la Coche, et le Sommet de la Montagnette, après avoir contourné une belle falaise.

De là, nous longeons la crête, en évaluant les passages possibles. Au bout, nous obliquons vers la droite, et la Fontaine de Colombette.

Patrice voulait me montrer la vire, qu’il a baptisée « de Marichaume » (comme le vallon qu’elle domine).

Le terrain change alors : du rocher, de la terre, de la pente, des vernes. La vire se rétrécit, elle est difficile, car toujours en dévers sans chemin clair, car non fréquentée, semble-t-il.

Après avoir hésité sur des couloirs plus ou moins pentus, nous en sortirons par une escalade facile, pour atteindre le plateau supérieur.

Nous évoluons sur de grandes étendues herbeuses, pour rejoindre La Croix de Lautaret.

De là, une longue traversée de la Plaine du Tisserand nous conduit vers le Pas du Gris, inconnu pour nous, mais que Patrice avait repéré lors d’une autre rando, mais jamais descendu.

Nous le trouvons facilement ; même si le chemin est peu marqué, la descente est évidente ; en bas, nous espérions nous désaltérer à l’Auberge du Combeau : elle est fermée !

Nous entamons une remontée vers le Pas de l’Essaure : les troupeaux de vaches et chevaux nous accueillent : les bêtes sont paisibles, se laissent approcher...

Nous quittons le plateau pour rejoindre Chichilianne ; une longue randonnée, une grande promenade.

Patrick

Dernière modification : 16 mai 2018
La Croix du Lautaret (1951m) Rancou (1882m) par le Pas des Ampes, Le Marichaume, et le Pas de la Plane

La carte du topo « Sommet de la Montagnette (1972m), la Croix du Lautaret (1951m) par la vire du Marichaume et le Pas du Gris »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Sommet de la Montagnette (1972m), la Croix du Lautaret (1951m) par la vire du Marichaume et le Pas du Gris »

Je m'arrête sur la route proche du Col du Fau pour attendre le lever de soleil sur les Moucherolle, et les Deux Sœurs. Le soleil illumine les Deux Sœurs et leur col. Photo vieillie. C'est au tour du Mont Aiguille de s'illuminer. Regard sur le bassin de Chichilianne. Les Moucherolle et les Deux Sœurs, désormais sous une couverture nuageuse. Le Sommet de la Montagnette. La Croix du Lautaret à gauche, et la butte 1935m à droite, en arrière plan la Montagne du Glandasse. Sommet de Ranconnet vu du Sommet de la Montagnette. Le Sommet de la Montagnette, et en arrière-plan le Grand Veymont et le Mont Aiguille. Le Sommet de la Montagnette. Début de la vire du Marichaume. Le Goulet réelle difficulté. Echapatoire, 1er couloir de sortie. Rocher de Combau vu de la vire du Marichaume. Echapatoire, 2ème couloir de sortie en haut à gauche. On aperçoit à droite la vire en équerre. Vire du Marichaume. La Croix du Lautaret, et en arrière-plan la Montagne du Glandasse. Le Grand Veymont et le Mont Aiguille pointant leurs cimes au-delà de la Tête Chevalière. Le vallon descendant vers le Pas du Gris. On aperçoit à gauche le pierrier cité dans le topo. Le Vallon de Combau, vu du Pas du Gris, on aperçoit la prairie en contre bas avec son grand cairn. Le Vallon de Combau vers le sud avec l'extrémité nord du Rocher de Combau. Le Pas du Gris en haut à gauche. Gîte d'étape dans le Vallon de Combau.