Sommet des Templiers (1962m)

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
900m
Durée :
1 jour

Petit sommet, discret du Dévoluy, facile d’accès, sous l’imposant Sommet des Casses. Sortie pouvant se faire toute l’année, notamment avec des raquettes l’hiver. – Auteur :

Accès

De Gap, direction Veynes, à la Roche des Arnaud prendre à droite la D418 vers les Baux.
Se garer au bord de la route au niveau de l’épingle à cheveux. Il y a un banc sur le côté.

Précisions sur la difficulté

Pas de difficulté.

Les infos essentielles

  • Cartes : IGN 3337OT Dévoluy Obiou Pic de Bure
  • Altitude départ : 1043m
  • Altitude maximale : 1962m
  • Durée : 4h 15
  • Difficulté technique : aucune concernant le cheminement, du col de Conode au sommet la pente est de 30° sur 200m de dénivelé, prudence en fonction de la qualité de la neige.
  • Période : toute l’année, l’hiver possibilité de faire une sortie raquettes
  • Fréquentation : peu fréquenté
  • Balisage : aucune difficulté de repérage, piste balisé PR

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, prendre la route forestière de Matacharre.

La piste va se séparer à la cote 1320m, à gauche elle se dirige vers la maison forestière.

Poursuivre à droite jusqu’au Col de Conode (1789m).

L’ascension se fait sur une piste dans une forêt de fayards, mélèzes, et de pins qui longe un ravin.

Au Clot de Piarrou (1625m), poursuivre la piste à Gauche.

Du Col de Conode, monter sur la crête, à l’ouest, pour rejoindre le sommet.

Jolie vue du Pic de Bure, du plateau de Ceüze.

Le retour se fera par le même itinéraire.

Variantes pour le retour :

Du Col de Conode, prendre la direction du Col de Matacharre (GR de Pays du Tour du Dévoluy).

On peut rejoindre par un sentier (à l’aplomb du point 1874m) (indiqué) la maison forestière de Matacharre, ou alors par le Col de Matacharre en empruntant la piste.
Pour ma part à conseiller lorsqu’il n’y a pas ou peu de neige.

Récit de la sortie :

Initialement j’avais prévu sortie raquettes ! Arrivé au parking avec une température de -10°, l’enneigement était insuffisant pour utiliser des raquettes, je les laisse donc dans la voiture.

Effectivement, même au sommet la neige n’était pas trop importante, et la montée s’est faite sans difficulté.

Arrivé au col, rencontre avec un chasseur, m’expliquant que, dans la matinée, une meute de 6 loups y était passée, les traces étaient encore « fraiches ».

Dernière modification : 16 mai 2018
Tête de la Clappe (2019m)

A propos

Auteur de ce topo :

"Où que le regard se porte, le spectacle est assuré" Patrick Berhault (Encordé mais libre)

Randonnée réalisée le 3 décembre 2017

Topo publié le 3 décembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !