Sommet du Carton (2614m) par les gorges de Saint-Pierre

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1344m
Durée :
1 jour

Une agréable randonnée dans le département des Alpes de Hautes Provence dans le secteur du Grand Coyer. Les gorges de Saint-Pierre sont particulièrement magnifiques (et les propos ne sont pas exagérés). Si le sommet du Carton n'est pas d'une grande beauté esthétique, le parcours permettant d'accéder au sommet est, quant à lui, très varié et très appréciable. Intérêts : variété des paysages et la beauté des gorges de Saint-Pierre. – Auteur :

Accès

le Départ de la randonnée :

Il s’effectue depuis le village de Villars Heyssier (environ 1270m d’altitude).

A la sortie du village un premier petit parking permet de garer en toute quiétude un véhicule.

Pour ceux qui veulent se garer plus loin, une piste en terre débute après le hameau et permet de rejoindre un parking terminus.

Les infos essentielles

  • Cartes IGN : TOP 25 - 3540 OT Barcelonnette - Allos et 3541 OT Annot - St André-les-Alpes
  • Altitude minimum : 1270 m
  • Altitude maximum : 2614 m
  • Dénivelé : 1344 m
  • Distance : environ 24 km

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte 1 : IGN TOP25 3540 OT Barcelonnette - Allos
  • Carte 2 : IGN TOP25 3541 OT Annot - Saint-André-les-Alpes
  • Site IGN : Sommet du Carton
  • Altitude du départ : 1270m (Depuis Villars Heyssier même)
  • Altitude d’arrivée : 2614m
  • Dénivelé : 1344m

Descriptif

Une fois arrivé au parking servant de terminus pour les véhicules motorisés, le randonneur suivra une sente confortable qui s’engage dans le Ravin du Four qu’il franchira grâce à une passerelle.

Le décor est quelque peu somptueux (le randonneur ne devra pas oublier son appareil photographique pour immortaliser son passage dans ces lieux).

Le sentier taillé, parfois dans le roc, remonte ces belles gorges jusqu’à leur sortie.

Puis, le randonneur atteindra une bifurcation et laissera le sentier sur sa gauche qui mène au sommet du Couguyon (2147m) pour emprunter sur sa droite un sentier qui franchit un torrent et qui mène en larges lacets jusqu’aux Cabanes forestières de Congerman.

A noter que la végétation est particulièrement luxuriante au mois de juin et il est très agréable pour le randonneur de sillonner à travers bois.

Une fois arrivé aux Cabanes de Congerman, le randonneur laissera un sentier menant à la Baisse de l’Orgéas (1992m) et devra continuer sur un sentier, toujours en lacets, pour atteindre le Plateau de Pisse-en l’Air situé à environ 2250 mètres d’altitude.

A partir du plateau, le randonneur pourra apercevoir sur sa gauche le Petit Coyer (2580m) et suivra un sentier qui longe son flanc ouest.

Le sentier traverse le haut du Ravin de la Cascade et celui de L’Auriac pour atteindre une combe herbeuse, située juste sous la Baisse de Mourriès (2399m) qui sépare le Petit Coyer (2580m) et le Sommet du Carton (2614m).

Puis le randonneur suivra la sente parcourant le versant ouest du Sommet du Carton pour atteindre la Baisse du Détroit (2472m).

De la baisse, il suffit de suivre sur sa gauche une croupe herbeuse qui mène rapidement au Sommet du Carton (2614m).

Du sommet, le panorama est très sympathique, mais il est toutefois atténué par la présence imposante du Grand Coyer (2693m).

Le randonneur pourra néanmoins apprécier la vue sur le Sommet de la Fréma (2747m), le Mont Pelat (3051m) ou encore le Mont Mounier (2817m) etc...

Le retour s’effectue par le même parcours.

Dernière modification : 22 octobre 2018
Le Couguyon (2147m) et le Laupon (2432m) par les Gorges de Saint-Pierre

A propos

Auteur de ce topo :

J'aime la montagne et la nature en général, Je pratique la randonnée de manière assidue. Quel bonheur d'arpenter les sentiers et de découvrir les paysages des différents massifs montagneux de notre beau pays !

Topo publié le 6 février 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (10).
  • par Le 12 juin 2012 à 08h11

    Superbe itiniéraire que j’ai fait en variante par la cabane du Pasquier. Les paysages sont variés et superber.
    Lien vers "mon" parcours : http://www.openrunner.com/?id=1724317

  • par Le 12 juin 2012 à 09h57

    Bonjour Rémi. Nous préférerions des photos en + de l’itinéraire qui n’’est pas très parlant en lui-même. Pourquoi ne pas rentre une sortie ?

  • par Le 12 juin 2012 à 10h15

    Bonjour,
    Je n’ai par recréer de sortie comme l’itinéraire était assez identique, et que je n’avais pas compris la solution des sorties.
    Dès que j’ai les photos sous la main, je m’en occupe.
    Rémi

  • par jean-noel.beaucourt@orange.frLe 19 décembre 2013 à 16h55

    salut a tous
    je voudrais savoir si du sommet du carton on peu voir les lacs lignins
    merci a vous

  • par Le 19 décembre 2013 à 19h35

    Oui, les lacs se trouvent au pied du Grand Coyer. (voir la 6 eme photo).
    Cordialement,

  • par Le 20 décembre 2013 à 00h41

    Une expérience récente (novembre 2013) de coloration des eaux du déversoir des lacs de Lignin a permis de déterminer le lieu de résurgence, à savoir les sources du Coulomp, au sud des lacs, soit un parcours de quelque 900 mètres de dénivelé pour 5,8 km à vol d’oiseau.

    A noter qu’en 1815, à la chute de Napoléon , la frontière entre le royaume de France (Louis XV) et celui de Piémont-Sardaigne (Charles-Emmanuel Ier) fut à nouveau fixée au lacs du Lignin.

  • par Le 26 mai 2014 à 13h30

    je viens de faire l’ascension du Petit Coyer (2580m) par les gorges de St Pierre en une journée, est il utile que je fasse un topo ? merci

  • par Le 26 mai 2014 à 20h07

    Coucou Agarock !
    Pour moi, étant donné qu’il s’agit d’un autre sommet, un autre topo serait bien utile !
    A bientôt,

    Marc

  • par Le 27 mai 2014 à 09h18

    ok, MARC c’est en préparation ! hé hé !

  • par Le 28 mai 2014 à 08h56

    Oui Agarock, tu peux poster un nouveau topo puisque ce n’est pas le même sommet (je suis du même avis qu’afkalizebone).

  • par Le 28 mai 2014 à 09h07

    ben ! c’est fait ! hi hi !

  • par Le 20 juillet 2016 à 11h11

    J’ai fait une variante de cette randonnée vers le 15 juin 2016 en passant par les cabanes du Pasquier. Au retour, on a essayé de prendre le chemin direct sous la baisse du Détroit vers les cabanes de Congerman (pointillés sur la carte IGN entre la bifurcation vers 2395 m et le point 2300 m), mais un névé dangereux (qui terminait au dessus d’une barre rocheuse) nous a barré la route. D’autre randonneurs ayant pris l’autre chemin (qui part au dessus de la baisse du Détroit, entre le point 2300 m et la baisse du Détroit) ont eu le même problème.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !