Suc de Montivernoux (1441m) - Rocher de Raphaël (1307m) - Boucle Lachamp Raphaël, Mézilhac, Sardiges

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
800m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Magnifique boucle, qui commence par l'ascension d'un ancien volcan et finit par celle d'un autre (facultatif car difficile). Entre les deux, des plateaux, des vallons, des forêts, des prairies, des villages, des hameaux, des panoramas immenses et la sauvage beauté de la haute Ardèche.

Accès

  • Village de Lachamp-Raphaël, le plus haut village d’Ardèche.
  • Parking à la sortie sud du village, à l’intersection D 122 (Mézilhac) et D 354 (Labastide-sur-Bésorgues)

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte 1 : IGN TOP25 2837 OT
  • Carte 2 : IGN TOP25 2937 OT
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1315m
  • Point haut : 1441m
  • Point bas : 760m
  • Distance : 15 Km
  • Dénivelée : 800m
  • Horaire : 5/6h
  • Table d’orientation de Mézilhac
    • AR : 2 Km
    • D + : 75m
    • 1h00 (pause comprise)
  • Rocher de Raphaël
    • AR : 250m
    • D+ : 25m
    • 0h30

Balisage

  • Balisage jaune/rouge et/ou blanc/rouge sur tout l’itinéraire
  • Quelques bornes et panneaux indicateurs

Difficulté

  • Traversée de départementales fréquentées, la D 122 et la D 578
  • En arrivant sur Mézilhac on longe la D 122 sur 400 mètres
  • La descente directe du Suc de Montivernoux demande des précautions
  • Le Rocher de Raphaël est assez difficile

De Lachamp- Raphaël au col de Mézilhac

Du parking, longer la D 354, sud-est, direction Labastide-sur-Bésorgues sur environ 370 mètres.

Prendre un chemin à gauche, direction Sommet du Montivernoux, borne.

Remonter ce chemin qui traverse des landes. A une bifurcation, prendre un sentier à droite, balisage blanc/jaune et le suivre jusqu’au sommet.

Du sommet :

  • Soit redescendre par le sentier jusqu’à la bifurcation et continuer le chemin qui contourne par l’est le suc de Montivernoux.
  • Soit descendre directement par des terrasses herbeuses et de petites dalles en versant sud jusqu’au clapas au-dessus d’une prairie.
    Traverser la prairie envahie par les myrtilliers, vers la gauche, pour rejoindre le chemin.

Suivre le chemin qui arrive au Quinsou, Borne.

Prendre le chemin le plus à gauche, qui passe en lisières d’un petit bois, direction Mézilhac (le col).

On atteint la ferme inhabitée de Badel. Suivre la petite route de desserte à gauche, nord-est, jusqu’à la jonction avec la D 122.

Traverser la D 122 et prendre le chemin situé entre la petite route de desserte des fermes et la départementale que l’on rejoint à proximité de Mézilhac.

Longer la D 122 sur 400 mètres jusqu’au col de Mézilhac, alt. 1119m.

  • On peut faire l’aller-retour à Mézilhac et à sa table d’orientation qui offre un panorama très étendu, suivre le fléchage

Du col de Mézilhac à Sardiges

Au col de Mézilhac, prendre un chemin à gauche, près du calvaire, direction Lachamp-Raphaël / Sardiges, borne.

Le chemin devient un sentier et descend dans la vallée de Sardiges jusque vers 800 mètres d’altitude où l’on rejoint la D 578.

Traverser et longer la départementale à gauche, nord-est, sur une trentaine de mètres et prendre à gauche une petite route descendante, balisage blanc/jaune, panneau L’Adreyt.

Suivre cette petite route sur environ 400 mètres et, avant un virage en épingle, remontant, prendre un chemin à gauche, pas de balisage.
Quelques mètres plus loin, prendre un discret sentier à gauche qui descend vers le ruisseau de Sardiges, balisage jaune sur un rocher, peu visible.

On rejoint un chemin plus large, prendre à gauche, passer sur un vieux pont et remonter vers le village.

De Sardiges à Lachamp-Raphaël

On rejoint la D 578 que l’on longe à gauche sur une quarantaine de mètres.

Traverser la départementale et prendre à droite une petite route de desserte d’habitations isolées, pas de panneau, balisage blanc/jaune.

Remonter cette petite route jusqu’au terminus au lieu-dit Binaud.

Prendre à gauche un sentier qui passe entre les deux habitations.
Le balisage blanc/jaune se trouvait sur un morceau de bois simplement posé sur le muret de la maison de droite.

Suivre ce sentier qui va remonter dans la hêtraie en effectuant de nombreux lacets.

On va sortir de la forêt dans la clairière paradisiaque de la ferme de Combe.

Prendre à gauche une piste, balisage blanc/jaune et la suivre jusque sur le plateau. Le balisage se raréfie et disparaît.

On rejoint une petite route que l’on suit jusqu’à Lachamp-Raphaël.

Dans le village, prendre à gauche et suivre la départementale jusqu’au parking.

Le rocher de Raphaël

  • Cette petite ascension, facultative, est assez difficile et totalement hors sentier

Sur la piste, une fois le plateau atteint, au niveau d’une prairie dominée par le rocher de Raphaël, se diriger directement vers ce dernier.

Éviter aux mieux les obstacles en les contournant et gagner le pied du suc.

Remonter des gradins herbeux entrecoupés de petits ressauts rocheux et gagner le sommet.

Le sommet présente un cratère qui serait les vestiges du château de Raphaël.

Descendre en versant est par des pentes herbeuses très raides, contourner par la droite, sud, la base des rochers et revenir sur la piste par l’itinéraire de l’aller.

Informations

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Suc de Montivernoux (1441m) - Rocher de Raphaël (1307m) - Boucle Lachamp Raphaël, Mézilhac, Sardiges »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Suc de Montivernoux (1441m) - Rocher de Raphaël (1307m) - Boucle Lachamp Raphaël, Mézilhac, Sardiges »

Du parking, regard sur Lachamp-Raphaël. Le suc de Montivernoux. Bifurcation, prendre le sentier à droite. Sommet du suc de Montivernoux. Vue le suc de Montfol, le Gerbier de Jonc et le mont Mézenc (en partie masqué par la croix centrale). Table d'orientation. Panoramique. Vers la vallée du Rhône et les Alpes dans la brume. Vers le suc de l'Areilladou et le rocher du Cheylard. Descente directe. Il vaut mieux que cela soit sec pour descendre par ce versant. Le chemin «normal». Le suc de Montivernoux dans le rétro. Fermes de Badel. Narcisses des poètes. Genêts sur le chemin de Mézilhac.  Dans le rétro. Col de Mézilhac. Visite facultative de Mézilhac. La table d'orientation. Panoramique. Suc de Mézilhac. Retour au col de Mézilhac et début de descente. Descente.    Vue sur le petit village de Sardiges. Genêts. Au-dessus de Sardiges.  Jonction avec la D 578. Avant l'Adreyt, prendre ce chemin à gauche. Puis ce sentier à gauche. Pont sur le ruisseau de Sardiges. Décor naturel. Eglise de Sardiges. Décor en remontant sur le plateau ardéchois.  Ancolies. Petit pont sur un ruisseau. Il y avait des ancolies par milliers dans ce vallon. Binaud. Verdure.  Petite crête à l'écart du sentier. De la crête, vue sur Sardiges au centre, sous la zone de genêts. Orgues basaltiques en coupe. Prairie de Combe. Après Combe, on remonte sur une piste. Le suc de Montivernoux. Sur la piste.  Au centre, en arrière-plan, Mézilhac. Le rocher de Raphaël. Tout droit ! Sommet du rocher de Raphaël. Sommet du rocher de Raphaël. Panoramique. Descente par une raide pente herbeuse. Le rocher de Raphaël dans le rétro. Suc de Montivernoux. Eglise de Lachamp-Raphaël avec son clocher-peigne. Intérieur.