Synthèse des randonnées sur la Montagne de Miélandre (Drôme)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
Non renseigné
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Synthèse des randonnées possibles pour monter sur la Montagne de Miélandre. Principalement par le col de Valouse et le col de Blanc.

Accès

Il y a quatre accès possibles :

  • par le col de Valouse
  • par le hameau de Valouse

Pour cela, on viendra de l’ouest par Dieulefit, puis Montjoux, la Paillette, continuer tout droit direction Valouse. Ensuite, soit d’arrêter au col, grand parking herbeux sur la gauche, soit continuer encore quelques km, et prendre direction Valouse sur la gauche au prochain carrefour.

  • par le col de Blanc

Idem jusqu’à la Paillette, mais en sortie de village, prendre tout de suite sur la gauche, direction col de Blanc (route étroite), sur 4 km puis route empierrée sur 3 km et se garer un peu avant le gîte du col.

  • par le col d’Espreaux

Idem jusqu’à la Paillette, mais tourner à gauche dans le hameau, direction Vesc, dans le village prendre à droite, direction col d’Espreaux, continuer jusqu’au bout de la route, se garer tout au bout sur les bandes herbeuses du bord de la route.

Il existerait une cinquième possibilité vers le hameau de Patas à l’est, mais non encore totalement parcourue.

Itinéraire

Ce topo décrit principalement les accès sud (Valouse), l’accès nord par le col de Blanc ayant déjà été très bien décrit par Alain, je n’y apporterai que quelques précisions et indications partielles.

Imprimer le schéma en pièce jointe pour suivre les descriptions suivantes.

Par le col de Valouse

Circuit B du schéma

Longueur : 10km700

Durée : 3h30 A.R.

Dénivelé  : 800 m

Difficulté  : aucune.

Période : toutes saisons, en grande partie en sous-bois, montée possible par grand Soleil. Seule la prairie sommitale, est exposée au Soleil et au vent.

Équipement : randonnée classique

Point d’eau : Bergerie pour les randonneurs, équipée de filtres bactériologiques.

Balisage : marques jaunes nombreuses.

Carte : IGN TOP25 3138 OT et 3139 OT

Descriptif :

La randonnée peut se faire dans les deux sens, soit en remontant vers le col de Portalier, soit en montant vers la droite, en direction de Valouse, puis du col Etoile, et remonter sur l’épaule Sud .

Aujourd’hui, j’ai pris l’option de monter tout droit vers le col de Portalier.

Du parking, remonter le chemin empierré qui mène aux maisons, ignorer un premier départ sur la gauche.

On loupe souvent la première trace, qui coupe le premier lacet, c’est sans importance le détour n’est pas grand. Le second raccourci est plus visible, couper le second lacet. Lorsque l’on rejoint la route, une trace part sur la gauche, je ne recommande pas de l’emprunter bien qu’elle mène également au col de Portalier. Cet itinéraire est plus long de 1km, et n’a de réelle utilité qu’en hiver pour ceux qui montent en raquettes.

A noter que le petit panneau de bois qui illustre la vignette de ce topo a disparu ! Le départ du chemin est donc plus difficile à trouver, reste juste un petit bout de ruban adhésif jaune autour d’un arbrisseau.

En été, préférer le chemin qui part sur la gauche également, mais juste 20 mètres après. Marqué de peinture jaune. Il va bientôt partir sur la droite, au bout de 100 mètres environ, à une fourche, prendre le chemin qui monte sur la gauche, celui de droite étant le chemin du retour.

Suivre ce sentier, bien indiqué en remontant vers le col de Portalier. Montée raide par endroits. L’orientation générale est Nord-Nord-Est, bientôt il remontera plein Nord, pour bifurquer brutalement sur la gauche à angle droit, puis encore à angle droit sur la droite à nouveau plein Nord. Ceci indiquant la proximité du col où une petite clairière offre une belle vue sur la Lance et le Cougoir.

Traverser cette clairière, le chemin est face à vous dans les bois. Passer derrière une pointe rocheuse caractéristique, marquant l’arrête de la montagne.

Le sentier tire sur la gauche et remonte à travers des arbres. Pente soutenue, mais pas trop glissante (sauf par temps pluvieux).
On débouche sur la face Ouest de la Montagne de Miélandre. On continue jusqu’à un poteau qui donne plusieurs directions. On peut soit monter vers le sommet en continuant tout droit vers le haut, soit tourner vers le Sud pour atteindre l’épaule Sud de la Montagne de Miélandre.

J’ai pris l’option d’aller vers l’épaule Sud. Ce sommet culmine à 1363m. La vue porte sur la Lance, le Cougoir, le Ventoux.

Demi tour et remontée au sommet vers le Nord. Sur la droite apparaissent deux cabanes, l’une, petite et surélevée, est un refuge mis gracieusement à la disposition des randonneurs, simplement en leur demandant de la laisser en l’état. Elle est bien pratique par grande chaleur, et l’hiver quand il faudrait manger au froid.
Elle est lentement mais surement remise en état par de courageux bâtisseurs qui l’ont ainsi sauvé de la ruine.
Ils ont déposé un album photos où l’on peut voir les grandes étapes de sa construction en été 94.
On y apprend également qu’une tentative d’acclimatation de Marmottes a eu lieu, sans succès.
Un livre d’or est également à votre disposition pour y laisser votre témoignage.
Une terrasse reconstruite récemment permet maintenant d’y manger au soleil confortablement installé.

L’autre est la bergerie, fermée. Utilisée l’été par le gardien du troupeau de moutons.

Du poteau indiquant le sommet de Miélandre 1451m, belle vue sur le synclinal perché de Saoû, le cône du Bec de Jus, juste derrière le col de Blanc, et à l’opposé la très controversée Montagne d’Angèle. Avec une bonne visibilité, on aperçoit les sommets des Alpes.

Le retour se fera soit par le même chemin, soit par le col Etoile.

Pour le rejoindre, repartir vers l’épaule Sud, mais en restant sur le flanc Est de la montagne, c’est à dire en laissant la ligne de crête sur notre droite. Prendre comme cible un gros arbre face à vous. Le sentier passe juste à sa gauche. Puis pénètre dans les arbres clairsemés. Le chemin est bien marqué. Il plonge vers le bas sur la gauche et serpente au milieu des arbres.

On arrivera bientôt au col Etoile avec sa ferme en ruine. Prendre le petit chemin qui part sur la droite. Il descend doucement sur Valouse que nous allons laisser sur notre gauche. Sauf pour ceux qui se sont garés là (possibilité non essayée à ce jour).

La consigne est de prendre systématiquement sur la droite pour contourner le bas de la montagne et revenir sur le col de Valouse.

Plusieurs chemins se croisent et se recroisent. Mais tant que l’on prend sur la droite à flanc de montagne c’est bon. On passera ainsi par dessus plusieurs maisons ou groupe de maisons.

On longera des clôtures, et on traversera un ruisseau. Il n’est pas possible de se tromper beaucoup, trop à droite il n’y a plus de chemin, trop à gauche on traverse de petits hameaux et on marche sur du goudron.

Mais on arrivera de toutes les façons au col.

Itinéraire en partant de Valouse

Certains se garent dans le petit village de Valouse, un peu plus bas que le col, je n’ai pas testé cet itinéraire qui est de toute façon quasiment identique. Il suffira dans ce cas, soit de remonter vers le col pour faire la randonnée dans le sens décrit précédemment, soit de partir vers le col Etoile pour le faire dans l’autre.

Par le col de Blanc


Circuit A du schéma

Voir le topo d’Alain.

Par temps de pluie ou dans les jours qui suivent, il est moins acrobatique, (glissades assurées) de monter par le col d’Espreaux, la pente raide étant marneuse, elle devient une vraie patinoire, de toute façon, même à la montée cela glisse, prudence donc.

Par le col d’Espreaux


Circuit A du schéma

Venant de Vesc, et vous garant au col d’Espreaux, vous devez continuer jusqu’au bout de la route, juste devant une belle maison, qui a fait place à la ruine indiquée sur la carte IGN. Ses deux cheminées servent d’azimut à ceux qui descendant par ce côté, craindront de se perdre en traversant la clairière finale.

Vous serez les seuls à bénéficier d’une information de la part des chasseurs, qui ont planté là, au départ du chemin de randonnée, le seul indicateur des jours de chasse de tous les accès.

Initiative louable, mais dont l’intérêt semble minimum, vu le choix de son emplacement.

Du poteau du Conseil Général, à gauche du poteau des chasseurs, longer la clôture et contourner le champ en faisant une grande boucle vers la droite jusqu’à l’orée du bois. De là, soit aller vers le col de Blanc direction Sud-Ouest, soit tourner sur la gauche, traverser la barrière électrifiée, et remonter tout droit au travers de la clairière, en suivant la ligne de plus grande pente, de l’autre côté, le chemin est bien marqué sous les arbres. Puis, marques de peinture jaune.

L’accès par ce col me semble le moins emprunté de tous.

Chemin venant du hameau de Patas

Je n’ai encore pas effectué la jonction, si l’un d’entre vous la fait je prends les infos.

Ce sentier, indiqué sur la carte IGN, a fait l’objet d’une reconnaissance partielle. Pour cause de mélange de pinceaux, et manque de temps.

Je suis allé faire une petite reconnaissance jusqu’au rocher de Favourde, et sa grotte (mars 2012).

Le sentier qui y mène, part directement sous le gros bouquet d’arbres derrière la grosse poche plastique qui sert de citerne d’eau à la bergerie. En faire consciencieusement le tour, le chemin est difficile à trouver, et facile à perdre. Il descend doucement, aucune marque de peinture, juste le sentier qui va tout droit au milieu des touffes de buissons, il arrive au bout de 900m, vers les restes d’une construction, dont il ne subsiste que la base des murs. Traverser et se diriger vers un gros cairn, qui indique la sortie des sous-bois, une petite descente au Soleil mène en quelques dizaines de mètres à un second cairn, où il faut tourner à gauche en épingle.

Le sentier repart sous les arbres, il est bien marqué.

Suite mars 2012 : J’ai pris ce chemin, au bout de quelques centaines de mètres, il devient évident qu’il ne suit pas le tracé en pointillé de la carte IGN ... mon GPS est formel, on est trop haut, et bientôt on passe au niveau des rochers de Favourde sans y aller !

Je décide donc de couper au travers des arbres par la ligne de plus grande pente où mon GPS me dit que se trouvent les rochers de Favourde et la grotte.

J’arrive aux rochers, soit au bord d’une falaise d’une dizaine de mètres de haut. Un chemin bien tracé, large d’un mètre environ longe le bord de cette falaise. Il remonte sur la droite, sans doute le bon chemin, je me promets de remonter tout à l’heure par là.

Les rochers ne sont pas une curiosité exceptionnelle, la grotte non plus, tout au plus un petit abri, formé par des pans de rocher qui se sont légèrement séparés de la falaise, et couvert par de gros blocs tombés dans cette faille formant un "toit". Voir photo.

Je suis remonté par le chemin que j’ai trouvé longeant ces rochers de Favourde, pas de chance lui non plus ne semble pas aller dans la bonne direction, il remonte bien, mais trop vers la gauche, on passe sous les ruines indiquées plus haut, mais 50/60m. plus bas ! là encore j’ai donc du remonter tout droit à travers les arbres, au GPS.

Pour conclure sur cette petite rallonge vers Favourde, elle n’a qu’un intéret très faible. On peut très bien ne pas y aller, on ne perdra pas grand chose.

Pour ceux qui désireraient y faire un tour malgrès tout, le chemin qui descend et celui qui remonte sont parrallèles l’un de l’autre mais séparés par une bonne 50 taine de mètres ... sans GPS difficile de faire la jonction.

Voie directe col de Blanc - col du Portalier

Là encore, non encore effectuée. Le tracé est bien visible du sommet, et sur la carte, sauf un tout petit bout vers le haut. Serait peut-être une possibilité de diversifier la randonnée pour ceux qui venant du col de Blanc désireraient rajouter quelques hectomètres à leur promenade.

Une fois arrivé au col de Portalier , il suffira de reprendre l’itinéraire décrit plus haut.

Si cette voie tente quelqu’un qu’il fasse connaitre ses résultats.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Synthèse des randonnées sur la Montagne de Miélandre (Drôme) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Synthèse des randonnées sur la Montagne de Miélandre (Drôme) »

Miélandre en hiver Angèle au départ du col de Valouse vautour le sommet le refuge à votre santé un oeil vous regarde la bergerie la ferme du col Etoile les rochers du col de Portalier Angèle l'été la combe de Miélandre Grotte de Favourde la cabane s'embellit d'année en année les rochers de Favourde schéma récapitulatifs des divers itinéraires