TMB - Tour du Mont Blanc (France, Italie, Suisse)

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
10000m
Durée
3 jours et plus
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Le Tour du Mont Blanc, ou TMB, est un circuit de 170 km de long qui contourne le massif du Mont Blanc en passant par la France, l'Italie et la Suisse. Chaque année pas moins de 10000 trekkeurs s'aventurent sur le circuit, faisant du TMB le trek le plus parcouru d'Europe.

Accès

Les Houches à 7km en aval de Chamonix (1007m)

Itinéraire

Mon frère et moi avons fait ce trek en tente en août 2003, en plein pendant la canicule : on ne décollait pas tard le matin !

Départ : Les Houches à 7km en aval de Chamonix (1007m)

Arrivée : Chamonix, 1042m.

Points culminants : Col des Fours et Fenêtre d’Arpette, tous deux à 2665m.

Durée : 10 jours environ (tout dépend de la longueur des étapes, et des sauts effectués en bus).

Dénivelée : 10000m positifs environ sur la totalité du trek, et 11 cols traversés !

Carte / Topo : Carte 1/50 000 Mont Blanc de chez Didier RICHARD (je ne crois pas qu’elle soit toujours publiée) et le guide de la FFRP Tour du Mont Blanc (très utile pour savoir où se ravitailler, connaitre les possibilités de variantes etc).

Description

En une dizaine de jours, le TMB conduit les randonneurs sur un circuit d’environ 170 km (tout dépend des variantes empruntées) autour du magnifique massif du Mont Blanc, traversant une bonne dizaine de cols et 7 vallées différentes : de la vallée de l’Arve (vallée de Chamonix) au Val Ferret en Suisse, en passant par la vallée des Glaciers, pour n’en nommer que trois.

Traditionnellement, le départ se fait des Houches dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. L’itinéraire ci-dessous décrit le trek tel que mon frère et moi l’avons parcouru. D’autres variantes et étapes sont possibles, selon les envies de chacun. Nous étions en tente et avons pu camper à proximité des refuges sans aucun problème. Si vous souhaitez éviter la foule, les périodes de fin juin et de septembre sont nettement plus calmes.

1er jour : Les Houches aux Contamines par le col de Voza et le col du Tricot

  • Distance : 16km.
  • Durée : 6h30.

L’itinéraire classique monte au col de Voza (1653m) puis descend aux Contamines dans le val Montjoie, en passant par Bionnassay et Le Champel.

Nous décidons cependant d’attaquer ce trek en empruntant la variante plus longue, mais plus belle, qui passe par le col du Tricot. Mais nous trichons un peu en prenant le télésiège jusqu’au col de Voza, évitant ainsi 2h de montée pas très intéressante.

Du col, monter le long de la voie ferrée du Tramway du Mont Blanc (un autre TMB !) jusqu’à l’hôtel Bellevue à 1786m, puis prendre le sentier qui descend jusqu’au pied du glacier du Bionnassay. Un pont suspendu à 1590m permet de traverser le torrent issu de la fonte du glacier. Le sentier grimpe ensuite 500m de dénivelée jusqu’au col du Tricot à 2120m. S’en suivent presque 600m de descente (bien raide !) jusqu’aux chalets de Miage à 1550m. De là suivre le sentier en direction de l’auberge du Truc (1720m) d’où l’on a une vue superbe sur les dômes de Miage. Le reste de l’étape consiste à descendre jusqu’aux Contamines-Montjoie à 1167m. Nuit au camping.

2ème jour : Les Contamines au refuge de la Croix du Bonhomme par le col du Bonhomme et le col de la Croix

  • Distance : 13km.
  • Durée : 5h30.

Le TMB remonte le val Montjoie en passant par la chapelle de Notre Dame de la Gorge (1210m), le refuge Nant Borrant (1460m) et le refuge de la Balme (1706m) que l’on atteint au bout de 2h30. Le reste de la montée jusqu’au col du Bonhomme (2329m) est agréable sur un large chemin, d’où vous pourrez apercevoir de nombreuses marmottes ! Du col, vue superbe sur le val Montjoie et le Beaufortin. Le sentier traverse ensuite jusqu’au col de la Croix du Bonhomme (2483m) que l’on atteint 40 min plus tard. Le refuge se situe à 5 min du col, et il est possible de camper à côté.

3ème jour : Refuge de la Croix du Bonhomme au refuge Elisabetta par le col des Fours et le col de la Seigne

  • Distance : 17km.
  • Durée : 7h30.

Le TMB descend normalement dans la vallée des Glaciers jusqu’au village des Chapieux, avant de remonter jusqu’au refuge des Mottets puis au col de la Seigne. Cependant, nous optons une fois encore pour la variante, qui passe par le col des Fours.

Du col de la Croix du Bonhomme, prendre le sentier qui monte au col des Fours (2665m) que l’on atteint en 30 min environ. Vue superbe sur les arêtes de Tré la Tète et de l’Aiguille des Glaciers. La descente du col est raide dans des pierriers d’abord, puis ensuite dans des pâturages, jusqu’aux fermes de Ville des Glaciers (1789m).

De là, le sentier remonte jusqu’au Refuge des Mottets (1870m), puis 2h plus tard on atteint le Col de la Seigne (2516m) qui marque la frontière France - Italie. Vue extraordinaire sur le Mont Blanc et l’Aiguille de Peuterey. La descente dans le val Veni jusqu’au refuge Elisabetta (2195m) est un régal pour les yeux ! Du refuge, vue superbe sur les glaciers de Tré la Tète et de la Lée Blanche. Le camping est autorisé à côté du refuge.

4ème jour : Refuge Elisabetta à Courmayeur par le col Chécrouit. Trajet en bus jusqu’à Arnuva puis montée au refuge Elena

  • Distance : 16km.
  • Durée : 6h.

Du refuge, le TMB descend tranquillement jusqu’au Lac Combal (1950m) et l’énorme moraine du glacier du Miage, avant de remonter vers les pistes de ski du col Chécrouit. Le sentier grimpe jusqu’à 2430m sur l’épaule du Mont Favre d’où la vue sur la face sud de la chaine du Mont Blanc est exceptionnelle, probablement un des plus beaux panoramas du trek. Le sentier descend alors jusqu’au col Chécrouit (1956m), puis jusqu’à Plan Chécrouit (1701m) d’où il est possible prendre un télésiège jusqu’à Courmayeur, ce que nous avons fait pour épargner nos genoux ! Sinon, le sentier traverse le joli village de Dolonne avant d’atteindre Courmayeur par la route.

Après s’être ravitaillés au supermarché, nous avons pris un bus pour Arnuva (1769m) au bout du val Ferret Italien, d’où nous sommes montés passer la nuit prés du refuge Elena (2062m) 45 min plus haut. Du refuge, vue superbe sur l’aiguille et le glacier de Triolet et sur le glacier de Pré de Bar.

Normalement le TMB atteint le refuge Elena en longeant le Mont de la Saxe et en passant par le refuge Bonatti (2025m).

5ème jour : Refuge Elena à La Fouly par le Grand Col Ferret. Trajet en stop jusqu’à Champex

  • Distance : 13km.
  • Durée : 4h30.

Du refuge Elena, le TMB monte vers le Grand Col Ferret (2537m) qui marque la frontière avec la Suisse. La descente du côté suisse se fait parmi des pâturages et l’on rejoint bientôt la route au niveau du hameau de Ferret à 1705m. De là le sentier longe plus ou moins la route jusqu’à La Fouly (1610m), d’où nous avions l’intention de prendre le bus jusqu’à Champex (1466m). Malheureusement, nous avons manqué le bus à 5min près, nous avons alors tenté notre chance en stop ! Un gentil randonneur suisse nous a pris et nous a conduits au camping de Champex où une bonne douche nous a fait le plus grand bien ! Nous avons ainsi évité 3h de montée à travers la forêt et donc avec une vue limitée.

6ème jour : Champex aux alpages au dessus d’Arpette

  • Distance : 4km.
  • Durée : 1h.

Journée tranquille aujourd’hui ! Petite lessive le matin qui ne sera pas superflue, puis nous allons nous baigner dans le lac de Champex. A 16h, nous décollons enfin, direction les alpages au dessus du relais d’Arpette (1627m), afin de raccourcir légèrement la journée du lendemain. Nous avons en effet l’intention de prendre la variante qui passe par la Fenêtre d’Arpette, le sentier classique qui passe par Bovine et le col de la Forclaz nous paraissant beaucoup moins intéressant. Au dessus du gite d’Arpette, il y a une source au bord du bois sur la gauche, c’est près d’elle que nous avons campé.

7ème jour : Arpette à Trient par la Fenêtre d’Arpette

  • Distance : 11km.
  • Durée : 6h30.

La montée jusqu’à la Fenêtre d’Arpette (2665m) débute sur un bon sentier mais les 200 derniers mètres traversent un champ de gros cailloux, rien de difficile cependant. Du col, vue extraordinaire sur le glacier du Trient et son plateau glaciaire. Au loin, on aperçoit même le barrage d’Emosson. La longue descente sur Trient, bien que dure pour les genoux, est un régal pour les yeux, puisque le sentier longe le glacier une bonne partie de la descente. Une fois à Trient (1271m), il est possible de camper en bordure du village.

8ème jour : Trient à Montroc par le col de Balme

  • Distance : 15km.
  • Durée : 5h.

Montée boisée et facile jusqu’au col de Balme (2131m) qui marque la frontière France - Suisse. Du col, vue superbe sur la vallée de l’Arve et le Mont Blanc au loin. Le TMB descend ensuite jusqu’au village du Tour, nous avons continué jusqu’au village de Montroc (1380m) où nous avons trouvé un gite qui fait aussi camping.

La variante du TMB longe la crête des Aiguillettes des Posettes depuis le col de Balme, avant de descendre au hameau de Tré-le-Champ.

9ème jour : Montroc à Chamonix par le Grand Balcon Sud

  • Distance : 15km.
  • Durée : 7h.

Le TMB grimpe dans un premier temps à travers une forêt de pins avant de déboucher sur le terrain plus ouvert et rocailleux de la Réserve Naturelle des Aiguilles Rouges. Le TMB franchit alors plusieurs échelles au pied de l’Aiguillette d’Argentière, bien qu’impressionnante, la montée des échelles est en fait facile. Le reste du parcours est appelé « Grand Balcon Sud » : le panorama sur le massif du Mont Blanc est à couper le souffle. De la Flégère (1913m) au Brévent (2525m), on peut admirer tour à tour l’Aiguille Verte, les Drus, l’Aiguille du Midi, le Mont Blanc, les glaciers du Tour, d’Argentière, des Bossons et du Taconnaz, et bien sûr la Mer de Glace.

Après 1200m de montée, nous n’étions pas très enthousiastes à l’idée d’attaquer 1500m de descente jusqu’aux Houches. Nous avons donc pris le téléphérique du Brévent jusqu’à Chamonix. Normalement le TMB descend aux Houches en passant par le refuge de Bellachat (2152m).

La boucle est bouclée ! (Ok, on a triché un peu !!!)

Dernière modification : 29 juillet 2014

Photos « TMB - Tour du Mont Blanc (France, Italie, Suisse) »

Petite pause au Col du Tricot Montée au col du Bonhomme La montée au refuge de la Croix du Bonhomme Orage au refuge de la Croix du Bonhomme Vue sur le glacier de la Lée Blanche depuis le refuge Elisabetta Lac Combal et Aiguille de Peuterey La face rocheuse du Mont Blanc de Courmayeur Montée au col Chécrouit Mon frere Manu devant le Mont Blanc de Courmayeur Vue sur l'Aiguille de Triolet en montant vers le Grand Col Ferret Le plateau du Trient vu depuis la Fenetre d'Arpette Vue sur la Mer de Glace depuis la Flégere Vue sur les glaciers des Bossons et du Taconnaz depuis le Brévent