Tête de Chabrières (2888m) par l’arête de la Basse

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1800m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Magnifique ascension d'un des sommets "satellites" de la Tête de l'Estrop avec la traversée d'une belle ligne de crête.

Accès

  • De Digne (04), prendre la direction Seyne/Barcelonnette et rejoindre la Javie, puis dans le village, prendre à droite, direction Prads-Haute-Bléone.
  • Traverser ce village et suivre une petite route qui mène au parking des Eaux Chaudes.

Suivre la piste jusqu’à un petit parking situé à 1117m d’altitude, proche du petit lac de couleur verte, en contrebas.

Se garer.

Itinéraire

Informations

  • Carte : IGN TOP25 3439ET SEYNE - CHABANON - GRAND PUY
  • Distance : 19km
  • Départ : Parking des "Eaux Chaudes" 1177m
  • Point culminant : Tête de Chabrières 2888m
  • Dénivelé total : 1800m
  • Temps de montée : entre 4h00 et 5h00
  • Temps du parcours total : environ 8h00

Itinéraire

Du parking des Eaux Chaudes, suivre la piste qui part vers l’est (GR de Pays marque jaune et rouge) à gauche du torrent de la Bléone.

Au bout de 10 minutes de marche, traverser le large torrent de Malle Vesse presque à sec (en fonction de la saison) et tourner à gauche, dans les bois au niveau d’un cairn bien visible.

Il y a aussi des marques à la peinture bleue sur les arbres et une cabane en ruine dans le bois.

Suivre ce sentier bien balisé avec de nombreux cairns et les traces bleues.

Celui-ci s’élève rapidement dans la forêt jusqu’à une petite bifurcation de sentiers à l’altitude 1270m.

Prendre celui de droite et continuer à monter en suivant les nombreux cairns.

Au bout d’une demi-heure de montée, on rejoint la cabane de Troumille que l’on contourne par la gauche, pour ensuite gravir un étroit couloir rocheux.

La forêt se fait moins dense petit à petit, et nous permet d’apercevoir l’imposant sommet du Tromas, ainsi que notre objectif, la Tête de Chabrières au loin.

Il faut ensuite suivre simplement le fil rocheux de la crête qui nous amène en face d’un ressaut rocheux plus raide qu’il faut contourner par la droite.

Une corde faisant office de main courante est présente.

La suivre et gravir ce bastion rocheux et reprendre pied sur le fil de la crête.

Celle-ci est libre de tout arbre, et devient très pentue.

Rejoindre alors, le sommet sans nom qui se dresse devant nous (2603m) et qui est le point de jonction avec la crête des Mées de l’Estrop.

Descendre environ 70 mètres de dénivelé vers le nord-ouest et rejoindre un col sans nom (2532m).

Là, commence l’ascension finale de la crête de Chabrières.

Celle-ci est interrompue régulièrement par des ressauts rocheux plus ou moins imposants, que l’on peut contourner par la droite.

Cela nécessite parfois de descendre légèrement et de s’éloigner du bord de la crête afin de s’en rapprocher à nouveau.

On évolue par moment sur de grandes dalles rocheuses et on atteint, sans grande difficulté technique, le sommet (2888m).

La Tête de Chabrières est le sommet le plus à gauche qui ferme le cirque.

La vue est splendide, notamment sur la Tête de l’Estrop (2961m), sommet des pré-Alpes de Digne, ainsi que sur un grand nombre de sommets alentours : Puy de la Sèche, Blayeul, Grande Séolane, 3 Evechés, Mourre Gros, Caduc, Cheval Blanc etc...

La descente de la crête de Chabrières se fait par le même itinéraire, pour ensuite se diriger dans le vallon de l’Estrop en visant en contrebas le refuge de l’Estrop que l’on aperçoit aisément.

On rejoint plus bas le sentier balisé de la Tête de l’Estrop qui nous ramène au refuge du même nom.

Suivre ensuite le sentier balisé en jaune en direction des Eaux Chaudes (panneaux indicateurs présents sur l’itinéraire).

La descente du refuge de l’Estrop se fait en rive gauche de la Bléone jusqu’à un panneau nous indiquant les Eaux Chaudes.

Prendre à droite et passez sur un petit pont qui enjambe le torrent.

On termine le parcours en rive droite et sur une large piste pierreuse qui passe par le hameau de la Combe et qui nous ramène au parking.

Avertissements

  • Il y a quelques pas d’escalade facile sur la crête de la Basse, et certains passages un peu aériens, donc, il ne faut pas avoir de gros vertige.
  • La difficulté principale de cette course est le dénivelé relativement important (1800), ce parcours nécessite donc une très bonne condition physique.
Dernière modification : 16 mai 2018
Tête de l’Estrop (2961m) par les Eaux Chaudes

La carte du topo « Tête de Chabrières (2888m) par l’arête de la Basse »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tête de Chabrières (2888m) par l’arête de la Basse »

Dans la forêt Un beau sentier en forêt, bien balisé par des cairns et de nombreuses marques à la peinture bleue Sommet du Gourgeas (2450m) et sommet du Tromas (2502m) le tête de Chabrières qui apparaît la cabane en ruine de Troumille Le petit couloir rocheux derrière la cabane Quelques gradins rocheux à escalader De l'escalade facile et ludique Un ressaut rocheux plus raide qui se contourne par la droite. la main courante On avance prudemment Tête de Chabrières Le Tromas et Chabrières Sommet sans nom (2603m) à gauche et Mées de l'Estrop (2502m) La crête de Chabrières Crête de la Basse Crête de la Basse Sommet sans nom (2603m) Vallon entre refuge et Tête de l' Estrop Au fond, refuge de l'Estrop Du sommet sans nom (2603m) vers le col (2532m) ...vers le col sans nom Le col (2532m) Sur la crête de Chabrières... Cairn sommital Puy de la Sèche (2820m) Vue à l'Ouest Tête de l'Estrop (2961m) Grande Séolane (2909m) Redescente de la crête de Chabrières une belle barre rocheuse Au pieds des Mées de l'Estrop (2502m) Refuge de l'Estrop la Bléone le Parcours