Tête de Giarons (2027m), Tête de Pérail (2016m), Les Cluots (2106m) - Gorges du Cians

Difficulté
Difficile
Dénivelé
1250m
Durée
1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Avertissements et Droits d'auteur

Deuxième d'une trilogie de randonnées dans cet étrange paysage de Roches Rouges. Cette longue randonnée se situe en rive gauche (Est) des gorges du Cians avec toujours cette incroyable richesse géologique. L'itinéraire du retour est compliqué.

Accès

De la N 202 entre Puget-Théniers et Touët-sur-Var, prendre la route des gorges du Cians, la D 28 que l’on remonte jusqu’à leur sortie, 3,5 km en aval du village de Beuil, au lieu-dit le "Pré de Chaudi", balise 67.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3641ET
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1288m
  • Arrivée : 2106m
  • Distance : 21 km
  • Départ : 7h05
  • 1er sommet : 9h00
  • 3ème sommet : 10h00
  • Retour : 14h05

Balisage

  • Cet itinéraire est balisé en jaune et les poteaux indicateurs ou balises sont numérotés. Les numéros se retrouvent sur les cartes récentes IGN Top 25.
  • Ceci est valable pour toutes les randonnées dans les Alpes- Maritimes.
  • Cependant pour cette randonnée le balisage mériterait d’être refait.

Descriptif

Du parking, traverser le Cians à gué pour rejoindre une petite piste en rive gauche. Le départ n’est pas évident, il faut chercher un gué franchissable par des engins d’exploitation.

Remonter jusqu’à la balise 72, puis prendre la direction de Giarons par la Pinéa. Un sentier raide avec de nombreux lacets permet d’atteindre les granges de Giarons, balise 74.

Continuer au Sud-Est jusqu’à une large baisse à 1950 m (balise 76). Le sentier se perd un peu dans les alpages quelques piquets permettent de se repérer. Surtout ne pas prendre un sentier évident qui se dirige vers un petit bois de mélèzes.

Sur le plateau d’alpages supérieur on peut faire ou non l’ascension des sommets secondaires, la Tête des Giarons et la Tête de Pérail.

Pour les Cluots, de la Baisse 1950, prendre au Sud-Est une petite combe et par un mouvement tournant vers la droite, atteindre le sommet.

Belle vue sur le Mont Mounier, le Dôme de Barrot, le Mercantour.

Descendre plein Ouest par des pentes herbeuses mêlées de pierrailles (névés en mai) pour rejoindre le sentier qui passe sous le versant Ouest des Cluots.

Continuer ce sentier plein sud jusqu’à un col à 1840m, où l’on trouve en versant Est toute une série d’abreuvoirs.

On longe les abreuvoirs pour prendre le sentier qui commence après la prise d’eau. On change de versant, la végétation se raréfie et les Roches Rouges s’imposent. C’est beaucoup plus sauvage. La descente commence avec des chamois bondissants et des bouquetins sommeillants.

Le sentier va parcourir un grand V couché de plusieurs km sous le versant Sud des Cluots et ses roches ruiniformes. La pointe du V se situe au dessus des granges du Serre à 1450m (balise 119), puis changement de direction pour arriver au Challas, plateau herbeux avec des granges en ruine à 1589m. On se trouve alors sous le col aux abreuvoirs.

On va enfin passer sur le versant Cians. C’est la partie la plus délicate de la randonnée. "Le sentier" va traverser en légère descente ce versant Ouest qui domine le Cians. Le parcours se fait de vire en vire. Celles-ci étant descendantes, il faut sans cesse remonter pour prendre une vire supérieure. Le problème étant qu’à la trace discrète, s’ajoute des marques de balisage en partie ou presque totalement effacées. Un instant d’inattention et on a raté le changement de vire. Je me suis fait piéger plusieurs fois. Il faut alors revenir sur ses pas et reprendre la descente à partir de la dernière marque. C’est impératif si on ne veut pas se retrouver perdu dans des barres rocheuses infranchissables et embarqué dans une véritable galère.

On atteint un petit balcon d’où on peut voir les granges ruinées des Terrasses. L’itinéraire devient alors plus évident. Aux Terrasses, je trouverai même 5 marques de balisage sur 15 mètres de distance.

Après les granges, par un large chemin, on descend jusqu’à la passerelle de l’Ablé à 1251 m (balise 71), puis on remonte (50 mètres de D+) la route du Cians sur 1 km jusqu’au parking.

Il ne reste plus qu’à jouer les touristes dans les gorges du Cians et elles le méritent amplement.

Rapide aperçu géologique

Mes autres randonnées dans ou autour des roches rouges

Dernière modification : 18 septembre 2015

Photos « Tête de Giarons (2027m), Tête de Pérail (2016m), Les Cluots (2106m) - Gorges du Cians »