Tête de Moëde (2459m) par le col d’Anterne – à raquettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ce sommet bien individualisé se trouve au dessus du col d'Anterne. Il permet de prendre un peu de hauteur par rapport à celui-ci.

Accès

De Passy (que l’atteint depuis Sallanches ou Le Fayet) , monter ensuite au Plateau d’Assy puis à la station de Plaine Joux (1360m) .

Itinéraire

Présentation de la randonnée

Cette randonnée a été réalisée à skis de randonnée, elle peut aussi se faire à raquettes même si les pentes sont assez soutenues sous le col d’Anterne.

L’ascension de la Tête de Moëde permet de gagner environ 200m par rapport au col d’Anterne. La vue sur le massif du Mont Blanc et sur les Aiguilles Rouges est encore plus impressionnante. En été, cette ascension permet également de dominer le joli lac d’Anterne.

En été, depuis ce sommet il est possible de continuer jusqu’au Buet en passant par la Tête de Villy et le col des Chaux. Cette randonnée est trés longue et assez délicate.

Renseignements pratiques

  • Carte : IGN TOP25 3530 ET Samoëns - Haut Giffre.
  • Altitude départ : 1360m.
  • Altitude arrivée : 2459m. Le denivelé est d’environ 1100m.
  • Orientation : généralement sud est. Nord à la toute fin.
  • Horaires approximatives : entre 6h et 7h. En hiver la randonnée est plus longue car on part de la station de Plaine Joux.
  • Difficultés : pentes à 30-35 degrés sous le col d’Anterne et sous le sommet de la Tête de Moëde. Risques d’avalanches dans la traversée sous la Pointe d’Ayères.
  • Mise en garde : les pentes au dessus du chemin peuvent être avalancheuses entre le hameau d’Ayères et le col d’Anterne. Orientées plutôt sud, elles sont très sensibles au réchauffement. Attention aux horaires !

Description de l’itinéraire

Rejoindre les Ayères des Perrières soit par le Châtelet et le Souay, soit par le téléski de Barmus.

Continuer ensuite sur la route d’alpage avec un passage un peu plus raide. Une longue traversée ascendante mène au refuge du col d’Anterne (2h30 à 3h).

Peu avant le refuge, on peut tirer à gauche pour remonter les pentes assez soutenues du col d’Anterne (2257m).

Le sommet s’atteint par le flanc nord de l’arête ouest.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Dernière modification : 2 mars 2017
Col d’Anterne (2257m) par Ayères

La carte du topo « Tête de Moëde (2459m) par le col d’Anterne »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tête de Moëde (2459m) par le col d’Anterne »

La traversée ascendante. Pointe Noire de Pormenaz. Sous les Pointes d'Ayères et d 'Anterne. La Tête de Moëde. Refuge du col d'Anterne. Le col d'Anterne et la falaise des Fiz. Les dernières pentes. Impressionnante falaise ! Au sommet. Sur fond de massif du Mont Blanc. Les Aiguilles Rouges. La Pointe Alphonse Favre et l'Aiguille du Belvédère. Le Pouce entre le Chardonnet et l'Aiguille Verte. Vers les Grandes Jorasses. Au premier plan, la Pointe Noire de Pormenaz. Au fond, le Mont Blanc. Le Pouce et l'Aiguille Verte. Zoom sur le Pouce. A droite, la Tête à l'Ane. Vers le nord.