Tête de l’Alp (2700m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Au printemps, la Tête de l'Alp offre un point de vue à couper le souffle. En recouvrant les sentiers, le manteau neigeux préserve la quiétude de ce magnifique espace naturel.

Accès

  • De Barcelonnette, prendre la D.900 en direction du Col de Larche et de l’Italie.

5 Km après le village de Larche, se garer au parking "Le Pontet". (La frontière se trouve 1 Km après le parking)

Précisions sur la difficulté

  • Carte : IGN TOP25 3538ET Aiguille de Chambeyron - Cols de Larche et de Vars
  • Altitude de départ : 1948m
  • Les sommets gravis :
    • Tête inférieure de l’Alp : 2563m
    • Tête de l’Alp : 2700m
  • Dénivelée cumulée : environ 1000m
  • Distance du parcours : >12km (A/R)
  • Balisage : rouge/jaune (GR de Pays) mais rapidement recouvert par la neige
  • Date de sortie : début mai 2015

Les infos essentielles

Précautions pour cette variante de printemps :

  • L’orientation : avec la présence de la neige, les sentiers ne sont plus discernables. Toutefois, l’itinéraire demeure intuitif.
  • Le niveau moyen : il ne prend en compte que la difficulté du terrain. De façon implicite, le randonneur est supposé être assez expérimenté pour réaliser une course en début de saison (avec la présence de la neige).
  • Les crampons : ils ne sont pas indispensables. Cependant, il serait difficile de s’en affranchir si les dernières pentes se trouvaient totalement enneigées.
  • Conseil : partir suffisamment tôt, cela permet de profiter d’une meilleure qualité de neige (6h00 maxi).

Itinéraire

Remarques sur la toponymie

Français —>Italien

  • Orrenaye —> l’Oronaye
  • Ruburent —> Roburent

Vers la Tête de l’Alp

Un sentier balisé s’élève (nord-est) le long du torrent de l’Orrenaye qui coule en contrebas.

Peu après une première cabane, continuer en laissant à main droite la sente qui prend la direction du Col du Ruburent (vers 2230m).

Poursuivre jusqu’au GR de pays "Tour du Chambeyron", puis bifurquer à l’ouest (cabane pastorale) vers le Col de la Gipière de l’Orrenaye (2482m).

Quel immense bonheur !... celui de découvrir la plénitude de ces vastes étendues sauvages. La présence de la neige restitue un sentiment précieux de liberté.

Juste après le col, abandonner le GR précité en marchant à vue. Suivre peu ou prou l’orientation des courbes de niveau en direction du Col des Monges.

  • Les crampons me procurent un certain confort de progression. Ils me permettent de rejoindre le Col des Monges sans concéder la moindre perte d’altitude.

Du col des Monges (2542m), poursuivre en suivant la ligne de crête frontalière qui s’escarpe. Atteindre la Tête inférieure de l’Alp (2563m).

Le parcours s’affaisse légèrement puis, par un ultime rebond, rejoint son point culminant.

Le belvédère de la Tête de l’Alp (2700m) me semble idéalement placé :

Une vue imprenable permet de contempler la Meyna et la Tête de Moïse. En comparaison des monticules environnants, ces deux cimes emblématiques de l’Ubaye paraissent bien arrogantes !

À l’est, la face nord de la Tête de Moïse me laisse sans voix :
Parois sombres et abruptes, ravines profondes bourrées de neige, lacs en dégel... tels sont les atouts de ce décor fascinant !

Le sud n’est pas en reste, de la Tête de l’Enchastraye à celle de Siguret, le Mercantour se dévoile... si beau si blanc !

À l’ouest , c’est un festival de pics et de satellites !
Tête de Sautron, Brec et Aiguille de Chambeyron et bien d’autres encore...

Au nord, la vue se perd jusqu’aux confins de l’Ubaye.

Le trajet retour

Emprunter le même itinéraire.

Autre possibilité : variante de descente facultative indiquée sur la carte mais qui rehausse le niveau de difficulté. Pentes raides (35°) et traversée d’une barre rocheuse.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Tête de l’Alp (2700m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours