Tête de l’Arpettaz (1840m) - Tête Ronde (1864m) - Tête Noire (1839m), en boucle par la Balme-de-Thuy

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1244m
Durée :
1 jour

Si vous appréciez les randonnées sauvages sans prétention où l'on croise plus d'animaux que de marcheurs, où l'on quitte les sentiers battus pour se prêter au jeu de piste, alors celle-ci est faite pour vous !

Accès

Par l’autoroute A41 : prendre la sortie 17 Annecy Nord / Annecy-le-Vieux.
Emprunter la D1203 puis la D916 direction Thônes. Après un giratoire, suivre la D16 puis la D909 direction Thônes.
A la hauteur de Thuy-Dessous, tourner à gauche direction La Balme-de-Thuy, la route revient légèrement en arrière. On peut se garer dans le village, il y a plusieurs petits parkings.

Précisions sur la difficulté

Une partie de l’itinéraire se déroule hors sentier à une altitude moyenne de 1750m.
Il faut rester attentif pour repérer les marques de peinture et les cairns parfois espacés, tout en évoluant dans un terrain parsemé de lapiaz et de failles profondes.
Ce parcours est à éviter particulièrement par temps de brouillard et avec de la neige.
Les chiens sont déconseillés à cause des nombreuses traversées de lapiaz et crevasses, à moins d’être aguerris à ce genre d’exercice ou portés par leur maître.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN Top25 3431 OT - Lac d’Annecy
  • Altitude de départ et d’arrivée : 620m
    Altitude du premier sommet (Tête de l’Arpettaz) : 1840m
    Altitude du deuxième sommet (Tête Ronde) : 1864m
    Altitude du troisième sommet (Tête Noire) : 1834m
  • Dénivelé positif cumulé : 1400m
  • Durée approximative : 6h (dont 1h de hors-sentier)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Prendre la rue qui monte derrière l’église en direction du cimetière, jusqu’à son terminus où elle devient un sentier. Suivre la direction du Col de la Bourse (balisage : trait jaune).

Le sentier évolue dans la forêt et passe à côté d’une source vers 890m.
Il oblique ensuite vers la gauche et devient plus raide jusqu’à l’altitude 1200m.
La pente est moins soutenue et le sentier se prolonge en deux lacets jusqu’à 1400m environ où il sort de la forêt. Les falaises sont alors visibles.

Un passage équipé de chaînes débute sur la droite et grimpe sur quelques dizaines de mètres. On peut s’aider des chaînes ou utiliser les mains pour se hisser dans une cheminée.
Après une courte traversée de pierrier, le sentier entre à nouveau dans la forêt et dessine quelques lacets montants jusque 1620m où il tourne à gauche en épingle à cheveu, en face d’une petite clairière. Ne pas prendre à gauche (balisage jaune), mais aller vers la clairière (direction N/N-E) et repérer un cairn et une vague sente.

La partie terrain d’aventure commence ici.
Progresser à vue en suivant alternativement les traces de peinture jaune (points ou traits) sur le rocher et quelques cairns disséminés sur les lapiaz.
En cas d’égarement, s’éloigner de la falaise sur la droite pour retrouver la trace qui reste toujours légèrement sous la ligne de crête du côté gauche, en évitant de se faire piéger par les failles parfois profondes (il est cependant facile de les contourner ou de marcher au fond). Quelques pas de désescalade facile peuvent être nécessaires.

Vers 1700m la trace devient plus évidente, jalonnée de points rouges et de cairns. La suivre jusqu’au sommet de la Tête de l’Arpettaz qui est en vue avec sa croix.
A partir de là, le chemin est facile jusqu’au sommet de Tête Noire.
Après Tête Noire, prendre direction N-E et suivre à nouveau le balisage jaune, en restant vigilant sur les zones de lapiaz à traverser qui sont parfois assez vastes.
Bien repérer les traces de passage et d’usure sur le dessus du rocher.

Le sentier débouche vers 1450m en face de la chapelle de Notre-Dame des Neiges (gros cairn en bord de piste).
Suivre alors le GR96 / GRP Bornes-Aravis sans difficulté jusqu’à l’arrivée au village.

Dernière modification : 16 mai 2018
Tête de l’Arpettaz (1840m) - Tête Ronde (1864m) - Tête Noire (1839m), en traversée d’Ablon à Dran

A propos

Auteur de ce topo :

Grenoblois d'adoption, amoureux de la montagne et des grands espaces depuis une quinzaine d'années et collectionneur de lacs d'altitude. J'apprécie les randonnées à la fois sportives, engagées et insolites (vires du vertige) où il faut mettre les mains, mais aussi les randonnées classiques plus tranquilles. Le but principal étant de se faire plaisir et voir des beaux paysages qui se méritent. Adepte (...)

Randonnée réalisée le 14 octobre 2017

Topo publié le 18 octobre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !