Tête de l’Aupet (2627m) par sa face nord et la Crête de la Clape

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1470m
Durée :
1 jour

Voilà une superbe randonnée au cœur du Dévoluy. Comme toutes les courses de ce massif, la Tête de l’Aupet par sa face nord, depuis le Col du Rougnou, n’échappe pas à la règle, elle ne sera atteinte qu’au terme d’une longue ascension sauvage, où le panorama offert mérite largement l’effort soutenu. Le retour par l’intégralité de la Crête de la Clape, permet un panorama époustouflant sur l’intérieur du massif, et d’effectuer une belle escapade dominant ces vallons. Randonnée très minérale et engagée sur le haut.

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau du Mas.
  • A St-Disdier-en-Dévoluy en venant de Corps et Pellafol, prendre à droite la D.217 en direction de Truchières. Peu avant ce dernier prendre à droite la direction Le Mas (vieux panneau). Se garer à l’entrée du hameau sur un parking offrant plusieurs places. Panneau indicateur.

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficulté jusqu’à Pierre Oisel et Pierre Baudinard, un balisage jaune et quelques cairns jalonnent le parcours dans l’alpage.
  • La montée du Vallon du Mas, s’effectue sur une trace dans l’herbage parfois très mal marquée jusqu’à l’arête dominant la belle dépression vers l’altitude de 2150m.
  • L’itinéraire devient alors très sauvage, et très minéral à partir d’ici.
  • La pente pierreuse de la face nord de la Tête de L’Aupet.
  • Choisir une journée avec une météo très stable, et sans couverture nuageuse, autant pour les photos que l’orientation.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 30/07/2013.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1203 m
  • Altitude atteinte : 2627 m
  • Horaire : à peu près 8 h 00
  • Distance : environ 15 km
  • Dénivelé : environ 1470m
  • Positions GPS : de la Tête de L’Aupet arête nord
    • Longitude : 5.82°
    • Latitude : 44.74°
  • Balisage :
  • jaune jusqu’à Pierre Baudinard,
  • aucun par la suite.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LA PIERRE BAUDINARD

Traverser le hameau vers le nord puis s’engager à gauche sur des dalles de calcaire, et un chemin d’alpage vers l’ouest.

On arrive ainsi, à une bifurcation à la cote 1485m à Pierre Oisel, panneau. Le chemin d’alpage vire au sud-ouest pour atteindre Pierre Baudinard et sa cabane à la cote 1614 m.

LE VALLON DU MAS

Partir au nord-ouest, itinéraire évident, le but est de franchir le collet au sud de la cote 1699m entre la Crête de la Clape au sud, et la Crête de Samaroux au nord.

Ce verrou, nous permet de découvrir l’immensité du très sauvage Vallon du Mas. Descendre alors sur le replat en contrebas, pour saisir une trace dans l’herbage qui remonte le centre du beau vallon.

On atteint un replat, continuer l’ascension, la trace nous dirige peu à peu sur la gauche en rive droite du vallon. On franchit ainsi un ressaut herbeux plus facilement, poursuivre en rive droite jusqu’à prendre pied sur une arête à l’altitude de 2150m dominant une très belle dépression.

LE COL DU ROUGNOU

Descendre légèrement sur la droite, pour prendre pied sur un plateau herbeux situé au nord de la dépression. Au bout de celui-ci, on vient buter sur un pierrier.

Une trace se dirige en ascension au sud-ouest, pour gagner la crête au nord-ouest de la dépression sous la cote 2178m, la plus au sud sur carte IGN.

Descendre sur l’autre versant, sur un escalier caractéristique au Dévoluy, pour atteindre un vallon herbeux. Laisser partir le sentier montant vers le nord-ouest, pour le Col de Lapras.

S’engager alors sur l’arête en face, issue de la cote 2318m. Après l’avoir remontée en restant sur le bord dominant la dépression, descendre en effectuant une traversée ouest sous la cote 2 318m.

On atteint ainsi la crête, dominant le vallon pierreux sous le Rougnou. Partir alors vers le sud, on passe à proximité de gouffres, puis on atteint une arête dominant un petit gouffre et la belle dépression.

Une rampe rocheuse en escaliers caractéristique au Dévoluy, remonte à droite ouest, et débouche dans le vallon herbeux nous conduisant au Col du Rougnou.

LA TÊTE DE L’AUPET

Remonter à gauche sud, la raide pente nord. On vient buter alors, sur une barre horizontale. Laisser l’accès à droite au versant ouest. Longer la barre vers la gauche est, on découvre alors au terme de celle-ci, la longue et raide pente pierreuse orientée nord de la Tête de L’Aupet.

Se diriger à droite dans la pente vers le haut, vers une arête rocheuse qui se trouve à l’altitude de 2580m environ. L’arête devient alors aérienne, remonter les escaliers caractéristiques au Dévoluy, pour atteindre ainsi un petit et court couloir, qui donne accès au sommet cairné de la Tête de L’ Aupet à gauche.

DESCENTE

LA CRÊTE DE LA CLAPE

Descendre son arête est, rocheuse et peu large, elle ne pose pas de difficulté. L’arête s’élargie, au-delà d’un cairn imposant et devient herbeuse.

  • Pour la vue sur le Vallon du Mas, rester sur le rebord nord.

Se trouvant alors au nord du vaste col coté 2246 m, effectuer une traversée sur le rebord ouest de la dépression.

Se diriger au sud, vers la sortie donnant accès au Vallon des Narrites. Remonter de suite à gauche, l’arête issue de la cote 2284m.

Suivre la crête vers l’est évidemment, effilée, elle demande de l’attention. La crête s’élargie, pour la Crête de la Clape.

  • Comme pour l’arête est de la Tête de L’Aupet, rester sur le rebord nord au maximum.

Effectuer alors, à l’altitude de 1800m, une traversée vers le sud, pour ne pas oublier la sortie au dessus de la cote 1719m dans le Vallon des Narrites.

On trouve alors dans le bas du vallon, sur la courbe de niveau 1600m, un sentier balisé de traits jaune que l’on va suivre vers le nord.

Il remonte légèrement, traverse une zone de roches éparses, et domine ainsi la Pierre Baudinard et sa cabane.

La suite devient alors évidente, pour descendre vers le hameau du Mas.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Nid (2509m) par le Vallon du Mas et le Col de Lapras

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 12 août 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 12 août 2013 à 00h33

    Salut Patrice,
    Au cœur du Dévoluy sauvage, voilà un sommet idéalement placé entre l’Obiou et le Grand Ferrand.
    Belles photos des environs, qui me rappellent quelques bons souvenirs !
    J’aime beaucoup les photos du sommet, celle sur la Tête de Lapras et la suivante, centrée sur la Barre des Ecrins. A bientôt

  • par Le 27 mars 2014 à 22h03

    Somptueuses photos effectivement, il me tarde d’y retourner. Bravo pour ce chouette topo !

  • par Le 28 mars 2014 à 07h18

    Merci SyyMont et bonne rando en Dévoluy.

  • par Le 15 juin 2015 à 13h19

    Bonjour ! Quelqu’un connait-il les conditions de déneigement actuelles sur cette rando, notamment pour l’ascension de la Tête de l’Aupet par son versant nord ?

  • par Le 15 juin 2015 à 13h38

    Salut Pascal.
    Regarde la 20è photo on distingue la face nord de la Tête de l’Aupet. Il restait pas mal de neige ce 28 05 2015. Il restait un gros bouchon au bout de l’Arête de Fluchaire ce 09 juin 2015 à altitude équivalente mais en face ouest. A toi de juger.

  • par Le 15 juin 2015 à 13h39
  • par Le 15 juin 2015 à 22h23

    Merci pour l’info ! La partie supérieure, la plus technique, est dégagée, mais de grosses plaques plus bas... C’était il y a 2-3 semaines, ça aura peut-être fondu d’ici, ou alors suffisament pour que les plaques soient contournables ? J’avais prévu d’y aller ce mercredi, profitant d’être dans le coin...

  • par Le 16 juin 2015 à 11h59

    Bonne rando alors, mercredi je suis au boulot.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !