Tête de la Perrière (2355m) par Val Pelouse

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
930m
Durée :
1 jour

Alternative aux Grands Moulins, vue sur le massif de la Vanoise et du Mont Blanc, La Lauzière, le Cheval Noir, le Grand Miceau le Pic du Frêne, la Chartreuse. – Auteur :

Accès

De Pontcharra se rendre à La Rochette puis se diriger sur Arvillard, dans le village suivre sur la gauche la route de la station de Val Pelouse, se garer au parking terminal (1700m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Départ du parking en rejoignant l’ancienne piste de skis et en suivant la sente qui grimpe vers la manche à air.

Prendre sur la droite (panneau) le sentier qui s’engage dans la forêt et conduit au-dessus du refuge de la Perrière.

Poursuivre en traversée entre blocs et végétation plus ou moins à plat puis à la montée, laisser sur la gauche le sentier qui monte aux Grands Moulins.

Peu après à un deuxième embranchement laisser sur la gauche le sentier qui mène au col de la Frèche pour grimper en direction du refuge des Félices par les crêtes (inscriptions jaunes sur la roche).

Le sentier monte raide pour arriver sous la Pointe de la Frèche.

Il la contourne, descend pour remonter sous la Tête de la Perrière, descend à nouveau avant de regrimper au col d’Arpingon (2276m).

Au col abandonner l’itinéraire balisé pour se diriger sur la gauche en direction de la Tête de la Perrière par la crête, puis à vue dans la pente (vague sente).

Le retour s’effectue par le même itinéraire.

  • Variante signalée par un randonneur croisé au sommet et qui avait l’air de surgir de nulle part :

Lorsque l’on arrive sous la Tête de la Perrière, plutôt que de rejoindre le col d’Arpingon, rejoindre le sommet en tirant sur la gauche par la crête nord/ouest.

Dernière modification : 16 mai 2018
Les Grands Moulins (2495m) par la voie normale

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 12 octobre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !