Tête des Fanêts (2568m) et la Rouchinière (2709m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1065m
Durée :
1 jour

Très belle course de montagne comprenant l'ascension de deux beaux sommets de la Vallée de l'Ubaye, et notamment, l'impressionnant cheminement de l'arrête Ouest des Fanêts. – Auteur :

Accès

De Barcelonnette, emprunter la D9 au sud, puis la D209 en direction de la Station du Super Sauze.

1,5km avant celle-ci, se garer dans un virage juste après le lieu dit "la Rente".

Précisions sur la difficulté

L’ impressionnant parcours de l’arête Ouest de la Tête des Fanêts nécessite l’absence totale de vertige et l’habitude d’escalader des escaliers rocheux (pas de II).

La descente du bastion sommital de la Rouchinière, très pentue dans un pierrier instable doit être effectuée prudemment par des personnes habituées à ce genre de terrain chaotique.

La traversée du chaos rocheux sous la Rouchinière nécessite une certaine habitude dans la recherche d’itinéraire en terrain "aventure", et le pied sûr.

Crampons et piolet nécessaire en début de saison et casque recommandé.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3540 OT "BARCELONNETTE"
  • Altitude minimum : 1678m
  • Altitude maximum : 2709m
  • Distance : environ 15km
  • Horaires : comptez entre 5h00 et 6h00 hors pause
  • Balisage : Jaune puis hors sentier et parcours en crête

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Depuis le parking de la Rente, traverser le pont de la route principale, et bifurquer à gauche sur le sentier balisé en direction de la Croix de l’Alp et du Col Bas (panneaux).

Suivre le sentier jusqu’à l’altitude 1840m (environ 30mn) et bifurquer franchement à droite (Ouest) sur un sentier verdoyant qui traverse une petite forêt de mélèzes.

Le sentier sort des bois vers l’altitude de 2000m, et passe à droite d’une cabane, qui marque l’arrivée d’un télésiège.

Le sentier se perd un peu dans les nombreuses bosses herbeuses qu’il faut gravir.

S’orienter vers le Sud-Ouest afin de rejoindre le haut du sentier en direction du Col de Fours.

Peu avant le col, emprunter l’arête à gauche (Est) pour gravir par une rude pente herbeuse, l’évident sommet sans nom, pointé à 2400m sur l’IGN.

Poursuivre alors l’arête vers l’Est qui dévoile un itinéraire minéral impressionnant en direction de la Tête des Fanêts.

Cette arête est vertigineuse, sinueuse et très étroite, et parait venir buter sur un bastion sommital infranchissable.

Le cheminement reste néanmoins facile, (quand on n’a pas le vertige), et l’accession au premier sommet des Fanêts nécessite l’escalade prudente d’escaliers rocheux avec parfois, l’utilisation des mains.

  • Quand on regarde en arrière, la vue est impressionnante.

La suite de l’itinéraire est bien plus débonnaire.

Rejoindre aisément le point culminant de la Tête des Fanêts orné d’un cairn, et poursuivre l’arête débonnaire vers l’Est.

Rejoindre le sommet de Tête Grosse, puis facilement les deux bosses de la Rouchinière (2709m).

La vue sur la pointe 2718 toute proche, est impressionnante, et on peut admirer le Ventebrun son petit vallon en contrebas, ainsi que les pointes Le Chevalier juste derrière.

Au Nord-Est, la Montagne de l’Alpe s’étend de la Tête de Terres Pleines jusqu’à la Croix de l’Alp.

A l’Ouest, se dévoile le long cheminement en crête depuis la Tête des Fanêts.

La vue est remarquable sur la Vallée du Bachelard au sud et celle de l’Ubaye au Nord.

Descente

Continuer vers l’Est l’arête de la Rouchinière, puis plonger avec prudence dans les pentes pierreuses sous celle-ci. (35° par endroit)

Rejoindre péniblement vers le Nord-Est un petit plateau herbeux (2580m).

Viser ensuite le chaos rocheux en dessous afin de trouver le cheminement le moins chaotique pour le traverser.

Effectuer pour cela, une traversée en dévers, au dessus de celui-ci afin d’entamer sa traversée le plus à droite possible.

Désescalader plusieurs petits couloirs rocheux, toujours en se dirigeant vers le Nord-Est, afin de rejoindre les grandes pleines herbeuses en contrebas (point coté 2204).

Repérer la ligne de téléski du Dôme et le rejoindre en cheminant sur plusieurs bosses herbeuses.

S’orienter ensuite vers le Nord-Ouest sous le téléski qui rejoint la piste balisée au niveau de la Bergerie de l’Alpe (2100m).

Emprunter alors cette piste qui rejoint tranquillement le route principale menant à la station du Super Sauze, puis le parking de la Rente.

Dernière modification : 23 juin 2018
Tête de Terres Pleines (2775m) en traversée par la Croix de l’Alpe (2591m) et la Tête Dure de l’Enchastraye (2653m)

A propos

Auteur de ce topo :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Randonnée réalisée le 20 juin

Topo publié le 23 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !