Tête des Ombres (2226m) par la crête

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
850m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La Tête des Ombres : un petit sommet dévoluard au bout d'une crête sauvage. C'est un lieu de prédilection pour observer des chamois !

Accès

Entre Saint-Disdier et Pellafol, au lieu-dit "la Taissonière" (1km au sud de la Posterle), à l’intersection cotée 980m, prendre la route forestière du Sapey, passer la maison forestière de Peisseirou, puis à gauche à l’intersection qui suit. Continuer jusqu’au bout et se garer en sortie de forêt, au pied du vallon de la combe du Loup (1370m).

Précisions sur la difficulté

Terrain d’aventure sauvage, raide et parfois escarpé.

  • Itinéraire alpin non balisé et hors sentier.
  • À ne pratiquer qu’en condition estivale sur terrain sec et par bonne météo.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure

Altitudes :

  • Départ : 1370m
  • Bas de la crête : 1700m
  • Tête des Ombres : 2226m

Dénivelé total : 850m

Itinéraire

Approche au pied de la crête

Suivre le chemin balisé après le parking. Plus loin, il se réduit à un sentier bien raide dans les bois. Il finit par arriver au Pré Rond. Traverser tout droit pour retrouver le sentier qui débouche au pied de la crête. Continuer jusqu’à une sorte de petit col.

La crête jusqu’au sommet de la Tête des Ombres

Attaquer la crête par les raides pentes herbeuses. Rejoindre sans difficultés majeures l’antécime après une courte traversée d’un pierrier.

Descendre et rejoindre le col avec le sommet. Remonter les pentes finales redressées, en gradins mi-herbeux mi-rocheux. C’est le passage le plus raide de l’ascension. Rejoindre par une pelouse moins pentue, aux bords des falaises, le sommet.

Retour

Par le même itinéraire.

Le Tunnel du Pivallon

J’ai découvert ce fameux tunnel après être tombé sur le recensement de 80 arches et autres curiosités géologiques de Pascal Sombardier et la fine équipe des "dévoluards".
(Document PDF à télécharger sur ce lien : http://www.pascal-sombardier.com/2018/01/les-arches-du-devoluy.html).

Comme le dit Sombardier : "la liste complète donne des indications sur la situation de chaque arche, sans toutefois trop de précisions pour préserver le plaisir de la découverte", je n’en ferais donc pas de topo plus précis. De plus, le tunnel est assez facile à trouver.
Pour ma part, j’avais repéré l’entrée du tunnel la veille de l’ascension. Mais le jour de cette dernière, elle se dissimulait dans le brouillard. C’est au retour, lorsque la brume s’est levée, que j’ai exploré les environs pour trouver directement la sortie...

Dernière modification : 20 juin 2018
Tête des Ombres - Face Nord

La carte du topo « Tête des Ombres (2226m) par la crête »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tête des Ombres (2226m) par la crête »

La veille, coucher de soleil de la combe du Loup. Le matin, au Pré Rond dans le brouillard. Sortie de la brouillasse sur la crête. Montagne de Faraut. L’île de Bure ! L’Obiou. À crête. L’antécime. Le sommet, vu de l’antécime. L’Obiou, vu du sommet. Tête de Lapras, vue du sommet. Le sommet. Crête de Samaroux, Pivallon, Tête de Lapras. Vers le Taillefer, Belledonne et les Écrins. L’Obiou... Descente. Retour à l’antécime. Descente. Dans le rétro. Hors itinéraire. À la recherche du tunnel du Pivallon. Hors itinéraire. La sortie du tunnel qui a été pour moi l’entrée ! Hors itinéraire. Le tunnel du Pivallon. Hors itinéraire. Descente du tunnel. Dans le rétro. Hors itinéraire. L’entrée normale du tunnel. Sommets des Têtes des Ombres et de Lapras, vus de Pré Rond. Retour à la combe du Loup avec les Agards. Quelques chamois parmi la centaine vue ce jour-là... Les cabris faisaient des glissades sur le névé !