Tour de la Barre des Écrins - Col de La Temple (3321m) - Col des Écrins (3365m)

Difficulté :
Alpinisme
Dénivelé :
3143m
Durée :
2 jours
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Itinéraire de grande envergure, grandiose, jamais monotone, à la mesure de l'ampleur des sites visités. Une excellente alternative aux traditionnelles ascensions de sommets. Un parcours ou l'on "apprend" le massif des Ecrins...

Accès

Accès commun aux topos "Barre des Ecrins", "Dôme des Ecrins", glacier
Blanc, glacier Noir, c’est à dire départ du "Pré de Mme Carle" après le
village d’Ailefroide.
Départ possible de La Bérarde : Grenoble, Bourg d’Oisans, St Christophe
en Oisans, La Bérarde.

Itinéraire

L’itinéraire emprunte tout naturellement la haute route qui relie Ailefroide à La Bérarde en passant par le col de La Temple versant Est puis le col des Ecrins versant Ouest. On effectue ainsi le tour de la Barre des Ecrins, en appréciant ses différentes faces.

Bien sûr, on peut commencer au départ de La Bérarde, en inversant l’ordre des étapes. L’essentiel est d’aborder le passage du col des Ecrins par l’ouest, la descente de ce versant étant difficile.

Matériel : tout le "paquetage" d’alpinisme avec matériel d’encordement et casque, car les deux cols peuvent être "généreux" en chutes de pierres...

Carte  : 3436 ET

Premier jour : Pré de Mme Carle - La Bérarde.

Dénivelé : 1548m.

Horaire : 6h environ jusqu’au col. La Bérarde dans l’après-midi.

Partir aux premières lueurs du jour (en été) en se dirigeant vers le glacier Noir. Remonter la moraine, parfois vertigineuse, jusqu’à son terme. Traverser la "première partie" du glacier puis remonter le glacier "principal" par sa rive gauche. Ne pas sous estimer le danger potentiel de ce glacier.

On pourra, en marchant, "toucher du doigt" les sublimes faces nord du Pelvoux, du Pic sans Nom, de l’Ailefroide.

En haut du glacier, la pente se redresse. Prendre à droite plein nord et remonter par une escalade peu difficile, la barre rocheuse orientée sud. On atteint alors une sorte de plateau que l’on remonte en pente douce jusqu’au col de La Temple (3321m).

Admirer alors la partie Sud du massif et surtout la magnifique arête de Coste Rouge qui remonte jusqu’au sommet de l’Ailefroide Centrale (3928m).

Descendre ensuite le glacier de la Temple en rive droite, on finit par contourner vers le Nord l’épaule rocheuse qui descend du Pic Coolidge.

Après une succession de lacets on atteint le refuge Temple Ecrins d’où l’on voit bien la face Sud-Ouest des Ecrins.

Le sentier, en passant par une petite foret, ramène au fond du Vallon de la Pilatte. On pourra apprécier la vue sur la très belle Ailefroide Occidentale (3948m), toute proche.

Rejoindre La Bérarde par un sentier très agréable, en compagnie des (nombreux) randonneurs qui reviennent du Vallon de la Pilatte.

On pourra passer la nuit au "centre Alpin" du C.A.F., situé dans la rue principale du village.Se renseigner.

Compter arriver dans l’après-midi, au minimum. Ne pas hésiter à découvrir ce village pittoresque. ainsi que l’itinéraire du lendemain...

Deuxième jour : La Bérarde - Pré de Mme Carle.

Dénivelé :1635m

Horaire : 7h pour le col.Le "Près" en fin d’après-midi.

Partir à l’aube en prenant la direction plein nord vers le refuge du Chatelleret. On franchit le torrent qui descend du glacier de Bonnepierre. Prendre à droite pour pénétrer dans le Vallon de Bonnepierre.

Remonter la longue et difficile moraine par sa rive droite jusqu’à l’origine du glacier de Bonnepierre. On se retrouve alors au pied des extraordinaires piliers Ouest du Dôme de Neige des Ecrins. Il règne alors une ambiance très sauvage...

Le col des Ecrins est bien visible. C’est le seul passage "évident", coincé entre Roche Faurio et le Dôme...

Traverser le glacier plein Est et remonter au maximum les pentes de neige en direction du col...On fini par retrouver, tôt ou tard et suivant les conditions, un parcours rocheux que l’on escalade assez facilement.

Un "câblage" est installé pour faciliter la montée. Il devient même très utile dans les derniers mètres, quand l’escalade devient très difficile, pour se hisser jusqu’à la sortie...

Depuis le départ du village et pendant toute la montée au col, le parcours était à l’ombre...

On débouche alors dans le "blanc éclatant" de la face Nord de la Barre des Ecrins et du glacier Blanc, à peu près en début d’après-midi...Un inoubliable moment !

Attention à ne pas faire comme beaucoup et se reposer sous les séracs de la Barre.... danger mortel.

Il suffit alors de descendre en compagnie des cordées de retour de la Barre ou du Dôme...

On pourra bien sûr, si on veut "faire durer le plaisir", passer une nuit supplémentaire au refuge des Ecrins ou au refuge du glacier Blanc.

Dernière modification : 2 mai 2018
Glacier Blanc et Glacier Noir

La carte du topo « Tour de la Barre des Écrins - Col de La Temple (3321m) - Col des Écrins (3365m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tour de la Barre des Écrins - Col de La Temple (3321m) - Col des Écrins (3365m) »

L’alignement des faces nord : Pelvoux, Pic Sans Nom, Ailefroide. Sur le glacier Noir. La barre rocheuse du col de la Temple. L’arète de Coste Rouge et l’Ailefroide Centrale. Les Ecrins Sud. Glacier de la Temple. Les piliers du Dôme de Neige des Ecrins.  Le col des Ecrins à gauche. Le col des Ecrins. Sauvage glacier de Bonnepierre... «Blanc éclatant» !