Tour des Aiguilles de l’Argentière (2641m)

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Superbe course dans le massif de Belledonne. Elle est très variée car on côtoie différentes combes, des aiguilles effilées, un lac. A noter en plus un beau passage sur glacier. – Auteur :

Accès

Le départ se situe au col du Glandon (1924m). On le rejoint soit depuis la vallée de la Maurienne, soit la vallée de l’Eau d’olle.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Présentation de la randonnée :

Véritable petit massif à l’intérieur de la chaîne de Belledonne, les Aiguilles de l’Argentière culminent à 2913m (Aiguille Michel). Les autres principales sont l’Aiguille de Marcieu (2906m), et l’Aiguille d’Olle. Leur ascension relève soit de l’escalade soit de l’alpinisme.

Trois glaciers se trouvent à proximité : le glacier du Rocher Blanc qui a quasiment intégralement disparu, le glacier de Combe Madame que nous allons emprunter, et le glacier de l’Argentière.

Si le col de la Croix est bien fréquenté, le tour de ces Aiguilles garantit la solitude sur la fin du parcours car il se passe hors sentier.

Il y a plusieurs points d’intérêt sur ce parcours : d’abord le lac de la Croix, puis la vue du col de la Croix. Ensuite l’univers minéral de la Combe Madame puis son Glacier. Enfin la vue du col de Combe Madame et le retour en balcon au dessus du lac de Grand Maison.

Le point culminant du tour est le col de la Combe Madame à 2641m

Renseignements pratiques :

  • Carte : 3335 ET le Bourg d’Oisans l’Alpe d’Huez.
  • Dénivelé : environ 1000m. Il se décompose de la façon suivante : 600m de montée jusqu’au col de la Croix. 250m de descente pour rejoindre la combe Madame. 380m pour remonter jusqu’au col de la Combe Madame. Enfin la descente jusqu’au col du Glandon avec quelques petites remontées.
  • Temps de parcours : environ 7h au total.
    Jusqu’au col de la Croix : environ 2h30
    . Pour rejoindre Combe Madame : environ 45mn
    . Pour rejoindre le col de Combe Madame : 1h45
    . Pour rejoindre le col du Glandon : environ 2h
  • Période : Cette randonnée est faisable en toute saison y compris l’hiver à skis de randonnée. A pied en préférence quand même en fin de printemps début d’été. Le glacier est encore enneigé. La présence d’un peu de neige peut rendre le retour un peu plus facile quand on descend dans des pierriers.
  • Difficultés : aucune jusqu’au col de la Croix. La descente sur la Combe Madame est assez raide. Le glacier n’est pas raide. Nous n’avons pas vu de crevasses ce qui ne veut dire qu’il n’y en a pas.
    La fin du parcours est plus délicate car hors sentier. La descente du col de la Combe Madame se passe d’abord dans des gros blocs. Ensuite il faut trouver la Brèche du Pin, la remonter puis la descendre dans du terrain raide et pourri. Enfin il faut revenir au col du Glandon en traversée dans des pentes herbeuses en dévers et sans trop perdre d’altitude.
    Il faut donc avoir le sens de l’itinéraire.
  • Matériel : crampons, piolet, casque. Baudrier et corde pour le glacier. La carte IGN est absolument indispensable.

Description de l’itinéraire :

  • Du col du Glandon au col de la croix :

Cette partie est assez évidente. Il faut remonter la combe de la Croix par le sentier bien tracé jusqu’au col de la Croix à 2529m. On peut admirer au passage le lac de la Croix à 2415m. Environ 2h pour cette partie.

  • Du col de la Croix au col de la Combe Madame :

Ce parcours est balisé jusqu’au pied du glacier. Par le sentier rejoindre la Combe Madame (vers 2280m). Puis la remonter toujours par le sentier. Vers 2500m on accède au glacier en quittant le sentier qui mène au Rocher Blanc. Le remonter jusqu’au col de la Combe Madame (2641m).

  • Du Col de la Combe Madame au col du Glandon :

Partie la plus fastidieuse et la plus délicate de l’itinéraire. Descendre d’abord dans un pierrier bien raide puis dans des gros blocs en longeant la crête du Pin. Vers 2400m viser une faiblesse dans cette crête, c’est la brèche du Pin (2422m). Elle n’est pas compliquée à atteindre mais est plus délicate à descendre. C’est très raide et glissant. Il faut parfois mettre les mains.

Pour revenir au col du Glandon, il faut ensuite traverser les pentes herbeuses à l’horizontal en suivant le tracé en pointillé noir sur la carte IGN et en passant par le chalet de la Combe.

Dernière modification : 16 mai 2018
Col de la Croix (2529m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 21 janvier 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par Le 21 janvier 2014 à 21h09

    De très belles photos, comme d’habitude !!!

  • par Le 22 janvier 2014 à 17h47

    Merci l’expatrié. Toi aussi visiblement tu es un grand amateur du massif de Belledonne !

  • par Le 22 janvier 2014 à 21h10

    Bonsoir,effectivement Belledonne est un "massif" où on trouve tout : des lacs, des combes sauvages, des glaciers (certes petits), de beaux sommets. Même si aucun sommet ne dépasse les 3000m, l’ambiance "haute montagne" peut se trouver rapidement.
    Et puis, je suis né à la clinique Belledonne, ça ne s’invente pas !!!

  • par SwallomenLe 10 février 2014 à 21h21

    Bravo pour ces belles photos et commentaires, je retiens l’idée pour les prochains beaux jours ... Merci

  • par Le 10 février 2014 à 21h23

    Magnifique !

  • par Le 10 février 2014 à 21h25

    Bravo David !
    Cela donne de sacrées idées pour cette été ! Très beaux clichés comme d’hab !

  • par Le 11 février 2014 à 15h20

    Merci à tous pour ces commentaires.

  • par Fab 43Le 9 septembre 2015 à 18h27

    boule effectuée le 08.09.2015.
    La montée au col de la Croix ne pose aucun problème (sentier balisée et montée facile). La descente du col est également aisée. Il faut quitter les épingles à la cote 2200 au pied de la branche nord ouest de la crête de la Marmottane. Premier passage dans des rochers instables pour rejoindre la Combe Madame. De là monter la moraine à droite. A gauche le glacier est "squelettique", il présente tout de même deux ou trois crevasses dans sa partie supérieure rive gauche.
    La suite est délicate dans la descente sud du col de la Combe Madame car les rochers sont très instables. La brèche du Pin est évidente à trouver mais scabreuse dans la descente.
    Bref une course à ne pas prendre à la légère.
    P°révoir plutôt 8hoo

  • par Le 9 septembre 2015 à 19h59

    Merci pour le retour d’informations. Je suis d’accord, ce n’est pas une course à prendre à la légère : progression sur terrains variés, neige/glace, pierrier, éboulis très instables. D’ou la cotation alpinisme F qui paraît presque exagéré mais qui au moins le mérite de mettre en garde sur les difficultés rencontrées. N’hésitez pas à rentrer votre sortie sur le site !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !