Tour des barrages de Soulages et de la Rive, St-Chamond et la Valla-en-Gier, Massif du Pilat

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
150m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Très belle balade au fil de l'eau, en boucle autour de ces deux retenues d'eau. Un des rares avantages d'un printemps pluvieux, les lacs de retenue sont pleins et les évacuateurs nous gratifient de belles et bruyantes cascades, certes artificielles, mais quand même fascinantes. Quant aux lacs, ils sont changeants à chaque courbe du sentier : un régal !

Accès

  • De Saint-Chamond, prendre la D2 en direction de La Valla-en-Gier et du Bessat. On passe devant un centre de la Croix Rouge. 400mètres plus loin, après une courbe, la digue du barrage de Soulage apparaît. Se garer avant la digue, sur le petit parking à gauche de la route.

Itinéraire

Le barrage de Soulages

C’est un barrage destiné à la production d’eau potable. Mis en eau de 1970 à 1972, il est constitué d’un mur à voûtes multiples de 40m de haut. Il est construit sur le Gier, en aval du barrage de la Rive.

Le barrage de la Rive

Destiné également à la production d’eau potable, il est plus ancien et a été aménagé entre 1966 et 1870. C’est un barrage poids avec un mur de 47m de haut. Il est construit sur le Ban, affluent du Gier. Le couronnement du barrage est traversé par la D2. Par mesure de sécurité, le niveau de la retenue à été abaissé de 5m. Le végétal a recolonisé cette délaissée.

Le barrage du Piney

C’est lui aussi un barrage destiné à la production d’eau potable. Il faut dire que le Pilat est un véritable château d’eau. Les nombreuses industries de la vallée du Gier étant très gourmandes, ce barrage a été mis en service en 1956. C’est un barrage voûte construit sur le Gier.

Suite à un déplacement du mur de 7mm, on décida d’abaisser la cote maximale de 4 mètres pour diminuer la pression de l’eau. Puis on découvrit que la capacité de vidange en cas de crue centennale était insuffisante. Lors des travaux pour réaliser un nouvel évacuateur, on découvrit des fissures dans le corps et les fondations de l’ouvrage. Pour éviter un "remake" de la catastrophe du barrage de Malpasset dans le Var, un ouvrage de même type dont la rupture le 2 décembre 1959 avait bouleversé la France entière, celui du Piney a été mis hors service.

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2933 ET
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 480m
  • Point Haut : 550m
  • Distance : 7,5km
  • Tour du barrage de Soulages : 3,7km
  • Tour du barrage de la Rive : 3,3km
  • Horaire : 3h00
  • Dénivelée : 150m environ

Période

Il est certain que cette randonnée n’a pas le même caractère selon le niveau des lacs de retenue.

La période idéale semble être le printemps après la fonte des neiges et les grosses pluies.

Balisage

  • À l’aller : blanc/jaune
  • Au retour : blanc/jaune et blanc/marron
  • Si ce balisage peut être utile par moments, il est aussi piégeux puisque les sentiers balisés divergent du tour des lacs. Il faut donc prendre les sentiers les plus proches des rives des lacs. Il y a un endroit, le long du barrage de Soulages où le sentier inférieur amène sur une petite plage. Ce sentier est balisé d’un croix blanc/jaune. (photo). La plage mérite le détour et le détour n’est pas très long.

Difficulté

Chemins et sentiers faciles, à l’exception de deux passages un peu plus étroits munis de main courantes.

De nombreuses sources ruissellent et humidifient le sentier. En hiver, ces passages peuvent être verglacés.

DESCRIPTIF

Du barrage de Soulages au barrage de la Rive

Du parking, prendre le petit sentier qui débute après la digue et qui va longer la rive gauche du plan d’eau. Plusieurs endroits permettent de descendre au bord de l’eau. Un escalier permet de rejoindre le hameau de la Rive.

Prendre un sentier à droite, panneau, pour arriver sur la D2. (photo)

Tour du barrage de la Rive

Traverser le couronnement du barrage, petit trottoir étroit, attention aux véhicules qui ont du mal à se croiser et prendre sur quelques mètres, pour contourner une habitation, la route de Laval, panneau.

Après l’habitation, un sentier descend à gauche pour parcourir le "chemin de ronde" du barrage de la Rive.

Au bout du plan d’eau, on franchit le Ban sur un passerelle, puis le Jarret sur une autre. On arrive vers une bifurcation. Prendre à gauche la branche inférieure, celle avec un balisage croix blanc/jaune. La branche supérieure, balisée d’un trait jaune, ramenant au village de la Valla-en-Gier. (photo)

Le chemin revient en rive droite jusqu’à la digue du barrage.

Du barrage de la Rive au barrage de Soulages

Prendre en sens inverse, le sentier qui ramène sur la petite route desservant le hameau de la Rive. (photo) Au hameau, prendre à gauche, puis à droite, panneau.

On arrive dans une clairière. Une sente longe la rive droite du Gier et aboutit à une petite cascade artificielle et un pont qui se fait absorber petit à petit par la végétation. C’est en fait un ancien canal, sans doute abandonné après la construction du barrage de Soulages, la prise d’eau étant déplacée vers l’aval.

Revenir à la clairière et suivre la rive droite du plan d’eau par un sentier qui remonte. A cet endroit, un sentier avec un balisage croix blanc/jaune part à gauche et descend vers une petite plage. (photo)

Deux passages plus étroits sont équipés de mains courantes.

Le sentier va ensuite redescendre pour franchir un ruisseau affluent. La fin du parcours se fait en longeant au plus près le plan d’eau.

On traverse les cinq voûtes du barrage pour regagner le parking.

D’autres itinéraires dans le Pilat

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Pilat

La carte du topo « Tour des barrages de Soulages et de la Rive, St-Chamond et la Valla-en-Gier, Massif du Pilat »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Tour des barrages de Soulages et de la Rive, St-Chamond et la Valla-en-Gier, Massif du Pilat »

Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. L’évacuateur du barrage de la Rive. Sentier de jonction entre les deux retenues. Digue du barrage de la Rive. De la digue, vue sur le lac de Soulages. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Ancolie. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Lac de retenue de la Rive. Retour vers la digue du barrage de la Rive. Ouvrage abandonné. C’était un petit canal. Cascade artificielle sur le Gier. Cascade artificielle sur le Gier. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Digitale pourpre. On ne trouve pas de jaunes dans le Pilat. Lac de retenue de Soulages. Petit affluent. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Lac de retenue de Soulages. Barrage de Soulages. Barrage de Soulages. Barrage de Soulages. Tracé Google Earth.