Tour et Pointe des Cerces (3097m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1650m
Durée :
1 jour

Un 3000 charismatique moins pratiqué que ses célèbres voisins. La pointe se cache un peu car bien protégée par de nombreuses aiguilles ou contreforts naturels, entourée par de jolis lacs et autres richesses. Rando automnale qui ne présente pas de difficultés techniques mais qui m'a sorti de ma zone de confort et demandé de prendre un peu sur moi. Panoramas grandioses tout du long, en bas comme en haut. – Auteur :

Accès

Se rendre à Névache (05) par Briançon ou, si vous venez d’Italie, par le tunnel du Fréjus, prendre le col de l’échelle (si ouvert) à Bardonecchia qui est un raccourci évitant le col de Montgenèvre.
Continuer vers la haute vallée de la Clarée et se garer au bout de la route au parking de Laval.
Route règlementée en été.

Précisions sur la difficulté

Parcours long qui demande une bonne condition.
Petit passage équipé d’un câble vers le col des Béraudes.
Des pentes vers 35° dans la combe nord menant au sommet avec quelques zones exposées aux chutes de pierres.
Un parcours peu exposé au vide dans sa globalité. Faire attention tout de même dans le sentier en balcon ( balisé par les randonneurs.. ) qui permet de rejoindre la grimpe finale ainsi que dans le passage permettant de franchir la zone la plus raide de celle-ci. Prudence évidement au sommet avec un gaz de près de 500m côté sud-est.

Les infos essentielles

-* Carte IGN : TOP 25 3533OT Névache Mont Thabor - cols du Galibier et Lautaret

  • Altitude minimum : 2030m
  • Altitude maximum : 3097m
  • Distance : environ 21km
  • Horaires : comptez entre 8 et 10h de marche
  • Balisage : jaune puis non balisé entre le col des cerces et la pointe (3073m)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Des chalets de Laval au col des Béraudes

Du parking de Laval (2030m), prendre à gauche et traverser la Clarée par le joli pont du Moutet.

Suivre sur le panneau la direction du lac des Béraudes. Le sentier monte raide en sous bois puis à découvert pour 500m de dénivelé et une rude mise en jambes.
Lac des Béraudes - 2504m
Des itinéraires grands formats sont proposés par d’autres auteurs, voir les topos en relation

On continue de grimper par un sentier bien visible malgré un peu de neige, au dessus, sur la gauche du lac pour se diriger vers le col des Béraudes. Un court passage équipé d’un câble ne présente pas de difficulté.
Col des Béraudes - 2770m

Du col des Béraudes au col des Cerces

Maintenant on va descendre au sud, face aux Ecrins, avec un tout petit passage à franchir où on met les mains. Descente un peu raide au début pour atteindre une altitude de 2500m environ.
On attaque alors un long parcours de contournement qui va nous permettre de monter en pentes douces vers le col de la Ponsonnière. On longe de multiples et très beaux lacs à explorer selon votre envie ainsi que le massif du Grand Galibier.
Col de la Ponsonnière - 2613m

On descend alors le col dans son versant nord-ouest toujours aussi peu pentu en direction du Lac des Cerces - 2410m
Monter vers le nord et atteindre par un sentier le col des Cerces - 2574m

Du col des Cerces à la Pointe des Cerces

Au col, un panneau indique le chemin non balisé à suivre sur la droite pour faire la Pointe des Cerces. Le sentier reste visible jusqu’à la combe finale et des randonneurs l’ont "auto-balisé". Rester vigilant même si on ne se trouve jamais vraiment au bord du vide sauf quelques rares points très fugaces. Un peu en contre-bas, traverser le balcon alpin et son petit lac pour rejoindre le versant nord.

Se dégager rapidement de la zone d’éboulis puis attaquer la raide pente dans la combe, un peu sur la gauche. En été, une sente est bien marquée. En automne, suivre les nombreuses traces de pas dans la neige !
On arrive sur un replat et le chemin le plus facile consiste à se diriger sur la droite. On peut passer par un couloir praticable raide à 40° ou alors suivre la sente à 35° qui permet de franchir les rochers à droite. Ce passage est plus délicat car exposé à du gaz sur une vingtaine de mètres.

Le reste est plus simple mais la pointe est encore relativement loin et la montée rude. On peut passer sur la gauche pour finir par l’arête ou prendre au centre où le névé des cerces n’existe plus.
Le sommet est accessible et le final agréable et large.
Pointe des Cerces - 3097m
Vue sur tout l’itinéraire de début du parking jusqu’au col des Béraudes en dessous. Profitez du panorama à 360°...

De la Pointe aux chalets de Laval en passant par le col des Rochilles

On redescend jusqu’au col des Cerces par le même trajet. Ne pas hésiter à poser les fesses par terre pour assurer le coup dans le court passage exposé surtout si il y a de la neige. Pas de soleil ici.

Il faut maintenant boucler le tour en allant vers les Lacs du Grand Ban et Rond - 2465m et suivre à droite, vers le nord, les sentiers qui bordent le lac rond, le seuil des Rochilles et le lac de la Clarée.
Il suffit de continuer à descendre depuis la source de la rivière jusqu’au refuge des Drayères - 2180m et encore 2km en ligne droite dans la vallée vers le parking de Laval.

Dernière modification : 16 mai 2018
Tour de la Pointe des Cerces

A propos

Auteur de ce topo :

Randonneur avec de l'alpinisme F à PD dans la tête. J'aime les grandes boucles et les sommets. J'essaye de progresser en géographie alpine.

Randonnée réalisée le 1er novembre 2017

Topo publié le 1er décembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Antares07Le 5 décembre 2017 à 10h37

    Bonjour,

    Merci pour ce récit et les photos qui l’accompagnent. Pour avoir gravi ce sommet fin août 2015 (en aller-retour depuis Laval par les Rochilles),j’ai retrouvé à vous lire les difficultés que j’avais moi-même éprouvées, notamment ce bref passage où l’on est un peu exposé, avant la montée finale. Néanmoins, sauf ce détail, cela reste un 3000 m relativement accessible.

    Antares07

  • par Le 5 décembre 2017 à 11h24

    Effectivement ça rappelle de bons souvenirs.
    Sur les cartes IGN on voit une amorce de pointillés rouges qui prend l’arête des rocher de la Sauma, et semble descendre dans la combe sud sur le Lac Sorcier et le Lac des Béraudes, pointillés qui s’arrêtent au changement de carte.

    Sur l’ancienne version de la carte Névache Mont Thabor, à moins que ce ne soit Meije-Pelvoux (je ne sais pas laquelle est prise sur le site geoportail), ces pointillés, à mon souvenir, continuaient dans la combe jusqu’au Lac. Quelqu’un du site a déjà gravi la Pointe par le versant Sud, je ne trouve de topo nulle part ? Ca serait top depuis le Lac des Béraudes, plutôt que de faire le tour pour accéder par le Nord. Bon vu d’en haut, cette combe sud avait l’air hyper raide dans la caillasse quand même.

    C’est vrai que la Tête de la Cassille est tentante ! Je l’avais approché depuis les Lacs de la Casse Blanche en remontant les gros blocs jusqu’à la Crête de la Casse Blanche mais le final m’avait semblé un peu scabreux. A ré-essayer !

  • par Le 2 octobre à 22h05

    Je ne sais pas si l’ascension de la Tête de la Cassille est possible par la casse Blanche. En revanche la pointe des Cerces par la face sud passe... https://www.altituderando.com/Pointe-des-Cerces-3098m-en-traversee-par-la-face-sud-et-le-col-des-Cerces

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !