Touriasse (2448m), Monte Chaz Dura (2578m) et Monte Belvedere (2641m) par le Colle del Piccolo San Bernardo

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
617m
Durée :
demi-journée

Trois petits sommets faciles sur le versant thuilein de l'espace San Bernardo, face au Monte Bianco.

Accès

Rejoindre le colle del Piccolo San Bernardo via Séez et la route D1090 (France), ou via La Thuile et la strada statale 26 (Italie). Se parquer sur le versant italien, en face de l’hôtel San Bernardo (2188m).

Précisions sur la difficulté

En descente sur l’arête sud-ouest du Monte Belvedere, le sentier militaire comporte quelques ressauts faciles.

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : L’Escursionista 1:25000 "La Thuile - Haute Tarentaise/1"
  • Tracé OSM : Touriasse - Monte Chaz Dura - Monte Belvedere
  • Altitude de départ : 2188m
  • Altitude du point haut : 2641m
  • Dénivelé cumulé : 617m
  • Distance : 11,7km
  • Balisage : aucun

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Cette randonnée débute sur le côté est de la route du col. Juste en face du TSD Piccolo San Bernardo Express, prendre le large chemin qui s’élève au nord-est, une stèle (troupes italiennes) permet de le repérer. Vers l’altitude 2270m, serrer à droite à un embranchement. Le chemin devient plus sinueux et passe à proximité d’un petit lac (lago di Touriasse) et de ruines de baraquements militaires. Le sommet de Touriasse, constitué d’une roche calcaire très claire, est facilement identifiable lors de la montée.

Lorsque le chemin marque un replat à l’altitude 2405m, juste avant la gare de départ du TSF Belvedere, virer au nord-nord-ouest afin de suivre la large arête (sente) qui mène au sommet de Touriasse (2448m). L’arête en faux-plat est très facile et se termine par un court raidillon caillouteux sous le sommet effilé et assez aérien.

Revenir ensuite sur le chemin principal, celui-ci se raidit un peu pour atteindre au sud-est et après 3 lacets, le colle di Fourclaz (2488m) où se trouve la gare d’arrivée du TSD Fourclaz Express. À partir du col, emprunter le chemin qui longe au nord-est une crête ascendante. Ce chemin évolue sur une pente régulière, à droite et en contrebas de la crête. À l’extrémité nord de cette crête, rejoindre alors le sommet du Monte Chaz Dura (2578m) et son point de vue sur La Thuile, le Monte Bianco et le ghiacciaio del Rutor, entre autres.

De retour au col, repérer une arête qui se dresse au sud-ouest, dans l’axe du Monte Belvedere (sommet encore caché). Sur la gauche de cette arête, arpenter le chemin qui descend légèrement avant de remonter en lacets jusqu’à un replat sur l’arête (2545m). Suivre ensuite le fil de l’arête, facile mais très raide, afin de rejoindre la gare d’arrivée du TSF Belvedere.

Il ne reste alors que quelques mètres sur cette arête, toujours très raides (câble), pour arriver au sommet du Monte Belvedere (2641m). Superbe vue sur le Monte Bianco, le sommet abrite par ailleurs plusieurs baraquements militaires qui sont tous dans un état de délabrement avancé. S’y trouve également l’une des anciennes bornes fixant la frontière ente l’Italie et la France en 1947 sur le secteur du Petit Saint-Bernard (ligne de partage des eaux), à l’issue de la Seconde Guerre Mondiale et du traité de Paris. Aujourd’hui, grâce à l’espace transfrontalier San Bernardo, La Thuile et la Valle d’Aosta sont facilement accessibles pendant la période hivernale de la fermeture saisonnière de la route du col.

Quittant le sommet, un sentier militaire longe la crête, dépasse les baraquements et rejoint une piste en contrebas. Rester sur cette piste jusqu’à la gare d’arrivée du TSD Piccolo San Bernardo Express et repérer alors une cabane (poste de secours). Derrière celle-ci, le sentier militaire reprend sur le fil de l’arête sud-ouest du Monte Belvedere. L’arête descendante comporte quelques ressauts faciles où l’usage des mains s’avère parfois nécessaire.

Au bout du sentier (2405m), prendre à gauche le chemin qui se dirige vers l’arrivée du téléski Bellecombe 1. Virer à nouveau au sud-ouest, un chemin descend sur la droite du téléski, parallèlement à son tracé. À une bifurcation située juste après un pylône, obliquer nord-nord-est sur un autre chemin qui remonte très légèrement vers le lac Longet.

Après avoir dépassé le lac, le chemin reprend la descente en effectuant une grande courbe à gauche. À hauteur d’une barrière (2235m) sur le chemin, prendre à droite un sentier (non indiqué) assez discret mais suffisamment marqué au sol et facile à suivre. Par une traversée descendante orientée nord-nord-est, ce sentier permet de rallier directement le point de départ de la randonnée.

Dernière modification : 24 octobre 2018
Lancebranlette (2936m)

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 17 octobre

Topo publié le 22 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 23 octobre à 01h30

    Très belles images, et la balade doit être superbe avec toutes ces belles couleurs, et un bon verre de Barolo au retour ...

  • par Le 24 octobre à 00h15

    Merci Jipé.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !