Abonnez-vous à notre newsletter !

Traversée de la Cumbre Vieja : petites variantes de la Route des Volcans / La Palma

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1100m
Durée :
7h

La route des volcans ! C'est LA randonnée de l'île de La Palma, qui parcourt la dorsale de la Cumbre Vieja, la zone volcanique où ont eu lieu toutes les éruptions historiques sur l'île. Les variantes décrites ici permettent de plus de parcourir la quasi totalité des sommets de la Cumbre Vieja. Tout simplement exceptionnel ! – Auteur :

Accès

Le départ se fait du refuge de El Pilar au km 6,8 de la LP-301, petite route qui se sépare de la LP1 (route principale de l’île entre Santa Cruz et Los Llanos) peu après le tunnel de la Cumbre côté Los Llanos.

La randonnée décrite est un aller simple se terminant à Los Canarios au sud de l’Île. Une certaine logistique est donc nécessaire.

Si Los Canarios est bien desservi par les bus ("guaguas" en canarien), depuis Santa Cruz de la Palma (lignes 200 et 201) et depuis Los LLanos de Aridane (ligne 210), El Pilar en revanche n’est pas desservi par les bus. La plupart des randonneurs faisant la route de des volcans se font ainsi conduire au refuge en taxi ou se font déposer.

Sinon, on peut accéder au refuge à pied depuis les arrêts de bus sur la LP-1 (ligne 300 entre Santa Cruz et Los Llanos) : depuis l’arrêt "Fuente Montaña Colorado" à El Paso en 2h ou depuis l’arrêt "antes del tunel grande", côté Santa Cruz en 1h30.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

Aucune difficulté technique. C’est en revanche une randonnée soutenue et assez longue, surtout si l’on fait les variantes décrites.

Attention si les nuages montent ! Attention aussi aux vents qui peuvent être violents.

Prévoir aussi de l’eau en quantité. Pas d’eau et peu d’ombre sur le parcours.

Les infos essentielles

  • Carte : Editorial Alpina 25 "Caldera de Taburiente, La Palma", lot de deux cartes au 1/25000 couvrant toute l’île.
  • Guide : Rother La Palma (en anglais seulement)
  • Altitude minimale : 710 m (Los Canarios)
  • Altitude maximale : 1931 m (La Deseada II) ou 1945 m (Volcán de la Deseada)
  • Distances et dénivelé
    • pour le GR131 : 17,7 km, D+ 770 m, D- 1500 m
    • pour les variantes décrites : 19,5 km, D+ 1100 m, D- 1830 m
  • Horaires : comptez entre 5 h 30 et 6 h 00 pour le GR131, ajoutez 1 à 2 h pour les variantes
  • Balisage : rouge et blanc sur le GR131 avec nombreux panneaux indicateurs / rien ou presque dans les variantes

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

De El Pilar à la Deseada

Du parking du refuge, traverser l’aire de détente et prendre tout au bout le GR131 (panneaux, marques rouge et blanche), qui part sur la droite. Il monte gentiment dans la forêt de pins. Dans un lacet, ignorer un chemin à main gauche.

Peu après, le GR131 parvient à un belvédère, puis contourne à flanc le Volcán de San Juan, par un large mouvement sur la gauche (ignorer un petit chemin barré, panneau "sendero peligroso"). Le sentier atteint un point haut, puis descend pour rejoindre la piste PR-LP14, qui arrive de la droite (en provenance du belvédère de Llano del Jable sur la LP-301, autre départ possible).

Prendre la piste à gauche, qui monte en forêt, et ignorer plusieurs sentiers à main gauche (première variante). Après un petit pont, le GR131 s’élève, puis gagne la crête à un croisement de chemins (panneau). En face se sépare le sentier PR-LP125, qui redescend sur l’autre versant vers Llano de las Moscas et Mazo . Sur notre gauche arrive une sente (voir première variante).

Première variante par le Pico Birigoyo, la Montaña la Barquita et la Montaña de los Charcos

  • Après avoir rejoint la piste, au niveau du premier virage, laisser de côté un premier sentier peu marqué (cairn). Un peu plus loin prendre un second sentier mieux marqué (cairn), qui va monter dans un petit vallon en direction de la Montaña la Barquita. Il va ensuite tourner à gauche pour rejoindre le bord du cratère du Volcán de San Juan, où il rejoint le premier sentier ignoré (ce dernier est peu agréable à monter). Prendre alors sur la droite le long de la ligne du cratère pour rejoindre le sommet du Pico Birigoyo (alt. 1907m), point culminant du Volcán de San Juan. Vue extraordinaire à 360° sur la caldeira de Taburiente en particulier.
  • Revenir sur ses pas jusqu’à une intersection au moment où la crête commence à descendre. Prendre le sentier à gauche qui descend à la selle entre le Birigoyo (Volcán de San Juan) et la Montaña la Barquita. Ne pas perdre la trace dans la végétation ! Garder la même direction vers le sommet de la Barquita et surtout ne pas partir sur la droite ni la gauche. Remonter au mieux vers le sommet de la Montaña la Barquita (alt. 1809m). On y retrouve un sentier bien marqué. De là, suivre le bord du cratère (cairns) par un bon sentier. Il tourne ensuite à gauche et par une série de grands lacets descend raide jusqu’à un col (Petit panneau indiquant que le sentier est "dangereux", sendero peligroso).

Le GR131, quant à lui, oblique à droite pour rester sur le faîte et atteint un point haut. Il redescend ensuite sur le bord de l’impressionnant cratère du Hoyo Negro, qui s’ouvre sur la droite. Le GR131 contourne le cratère et continue à monter en direction du Pico Nambroque. Sur la croupe suivante, se trouve un nouveau panneau et le départ du sentier du Pico Nambroque (deuxième variante).

Deuxième variante : Pico Nambroque

  • Au panneau indiquant Pico Nambroque 0,5km (SL-VM 125), suivre le sentier qui part à plat vers le sommet. Il redescend, passe devant un évent volcanique, puis remonte par le bord du petit cratère du Nambroque, qui se trouve sur la gauche. Il arrive ainsi au sommet du Pico Nambroque (alt. 1922m). Vue magnifique. Remarquer plusieurs dykes.
  • Continuer le tour du cratère par une sente mal tracée qui descend raide et rejoint le chemin de montée au niveau de l’évent. Regagner la ligne de crête et le panneau pour reprendre le GR131.

Le GR131 redescend ensuite légèrement et arrive rapidement en vue du grand champ de lave noire de La Malaforada, qu’il longe d’en haut (impressionnant). Il arrive ensuite à un point bas, d’où se sépare un sentier bien visible au pied de la Montaña del Fraile (troisième variante).

Le GR131 part sur la droite, contourne par le bas, en descendant, le cratère du Duraznero (non visible si l’on reste sur le GR), puis remonte sec en petits lacets à l’assaut de la Deseada II (alt. 1933m), qu’il rejoint. Point le plus haut de la route.

Troisième variante : Duraznero et Deseada

  • Au pied de la Montaña del Fraile, au lieu de suivre le GR131 qui descend sur la droite, prendre le sentier qui monte tout droit en direction de la croupe et de grandes fissures dans la lave. Il gagne le bord du gigantesque cratère du Duraznero (impressionnant !) et le longe. Il quitte ensuite le bord pour remonter dans le flanc du cône. Le sentier arrive alors à un col en vue du sommet principal de la Deseada. Le GR131 est bien visible en contrebas à droite qu’une sente rejoint. L’ignorer. Ignorer également un autre sentier moins marqué qui part à gauche et continue le tour du cratère du Duraznero. Au lieu, prendre plutôt en face le sentier un peu érodé, qui monte raide en petits lacets sur la croupe et conduit au sommet de la Deseada (alt. 1947 m, point culminant de la Cumbre Vieja).
  • Après le point culminant, continuer le tour du cratère et descendre au petit col entre le sommet principal et la Deseada II (un sentier y conduit qui remonte raide). Au col, guetter une petite trace qui plonge à droite vers les arbres. La suivre. Elle serpente entre les arbres et rejoint le GR131, peu avant le croisement avec la piste PR-LP15.

De la Deseada à Los Canarios

Du sommet de la Deseada II, le GR131 part vers le sud sur la ligne de crête et descend jusqu’à un vaste col de lave noire, où il croise une piste (PR-LP15 qui va de Jedey à Tigalate).. Bien continuer tout droit en suivant les marques du GR. S’ensuit une légère remontée jusqu’à un point haut sur la ligne de crête peu marquée du sommet écrasé de la Montaña los Bermejales. De là c’est une grande descente dans les scories du cratère de la Montaña los Bermejales, puis dans une sorte de vallée et ensuite sur le flanc du Volcán Cabrito.

Puis le GR131 arrive en vue du beau cône noir de la Caldera de Bucaro, qu’il va finalement laisser à droite pour déboucher sur un large col en vue du Volcán de Martin. Le GR131 descend sur la gauche puis oblique en direction du pied du Volcán de Martin (quatrième variante).

De là, le GR131 contourne le Volcán de Martin par la droite, où le sentier SL-LP111 se sépare sur la droite, puis, au pied de la Montaña Pelada, il tourne brusquement à gauche puis à droite en descendant dans les scories, pour rentrer dans la forêt de pins (il y avait bien quelques arbres jusqu’à présent, mais la forêt commence véritablement ici). Très belles vues sur les cratères secondaires du Volcán de Martin en se retournant.

Quatrième variante : Volcán de Martin

  • Au niveau du panneau, prendre en face le petit sentier qui grimpe sur la croupe du volcan. Elle devient de plus en plus étroite à l’approche du sommet. Volcán de Martin (alt. 1591m) : belle vue sur l’impressionnant cratère, sur les îles de La Gomera et Tenerife avec le Teide.
  • Redescendre du sommet en prenant une vague trace dans la croupe sud. Elle descend pleine pente, scories, belle ramasse ! On rejoint le GR131, bien visible qui arrive de notre droite.

Le GR131 va désormais descendre quasi continuellement (légères remontées de temps en temps) en croisant plusieurs chemins, dont le GR130. À chaque intersection se trouve un panneau indicateur et il n’y a aucune ambigüité sur le cheminement.

Il croise tout d’abord un premier chemin (piste SL-LP110), que l’on traverse, puis descend en direction de la Montaña la Semilla. Deuxième chemin, venant de l’aire de pique-nique de la Fuente de los Roques. Le prendre un instant sur la droite, puis, peu après, l’abandonner en tournant à gauche. Le GR131, pavé par endroit de grosses pierres, descend franchement, traverse deux sentiers, contourne la Montaña del Pino, et croise un troisième, puis un quatrième sentier. En se rapprochant de Los Canarios, des plans de vignes et quelques carrés cultivés apparaissent.

Le GR131 finit par rejoindre une petite route goudronnée. La prendre sur la gauche pendant environ 450m, puis lorsqu’elle tourne à droite, suivre le sentier dans la continuité. On voit désormais les habitations de Los Canarios. Le sentier retrouve la route, la traverse et par des escaliers rejoint les habitations puis la Calle José Pons et enfin la LP-2.

Les arrêts de bus sont à 700m sur la gauche au niveau de l’office de tourisme.

Note

L’intégrale de la Route des Volcans impliquerait de continuer jusqu’au Phare de Fuencaliente, en suivant le GR131, et en passant par le Volcan San Antonio et le Volcan de Teneguia. Ce qui rajoute encore 6 km et pas loin de 700 m de D- supplémentaires (Voir le topo du circuit Volcan San Antonio, Volcan de Teneguia pour avoir une idée approximative de l’itinéraire). Le retour du phare à Los Canarios peut se faire en bus.

Dernière modification : 25 août 2019
Pico Birigoyo (1807m) / La Palma

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 8 août

Topo publié le 25 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !