Traversée de la Grande Sure par les Grollets, le Portail de Chorolant, la Cheminée ouest et le Cul de Lampe

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1650m
Durée :
1 jour

Longue traversée qui demande une courte navette de véhicule, ou bien comme moi aujourd’hui, rentrer par le hameau de Sirandière. Ne pas oublier de rendre une petite visite à la Cascade de la Pisserotte avant d’entamer cette longue traversée. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau des Grollets. Parking de la Cascade de la Pisserotte.
  • De Grenoble, prendre l’A 48 en direction de Lyon. Sortir à Voreppe, et prendre la D.520a en direction de St-Laurent-du-Pont par le Col de la Placette. Peu avant d’atteindre le carrefour au Pont de Demay, et la D.520, venant de St-Etienne-de-Crossey et St-Joseph-de-Rivière, prendre à droite pour pénétrer dans le hameau des Grollets. Un poteau directionnel au centre du village nous indique le parking de la Cascade de la Pisserotte.

Précisions sur la difficulté

  • Le Portail de Chorolant
  • Bien que pas, ou plus entretenu, le sentier menant au Portail de Cholorant, reste bel et bien visible, et très bien balisé de traits bleus, et présence de nombreux cairns, aux points stratégiques.
  • En revanche, le parcours en forêt, pour atteindre ce fameux portail, paraîtra long à certaines personnes.
  • La cheminée ouest
  • Elle demande de l’attention, et de la vigilance.
  • Raide et en lacets sur la majeure partie de la montée, le sentier bute sur un mur de 4/5 mètres, avec de bonnes prises.
  • J’ai aperçu en haut à gauche du mur, une sangle et un mousqueton, certainement pour assurer les personnes n’étant pas ou peu à l’aise dans ce genre d’itinéraire.
  • Le Cul de Lampe
  • Le sentier dévale une pente raide, où les petits cailloux roulent sous les semelles.
  • Longue descente par le lieu-dit « le Fournel » pour rejoindre les Nesmes au-dessus de St-Joseph-de-Rivière.
  • 2km sur la D.520 en direction de St-Etienne-de-Crossey.

PRÉCAUTIONS

  • Il est impératif de n’entreprendre cette traversée que par temps sec et avec un ciel dégagé.
  • La pluie et le brouillard sont à proscrire.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 09/07/2015.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3334 OT Chartreuse Sud
  • Altitude de départ : 515m
  • Altitude atteinte : 1920m
  • Horaire : à peu près 8/9h 00
  • Distance : environ 20km
  • Dénivelé : environ 1650m
  • Positions GPS : du Portail de Cholorant
    • Longitude : 5.703°
    • Latitude : 45.351°
  • Balisage :
    • jaune pour la Cascade de la Pisserotte.
    • Traits bleus et nombreux cairns, pour le Portail de Chorolant et ce jusqu’au Chalet de Jusson.
    • Flèche jaune dans la cheminée de Jusson. Jaune pour le retour par le Cul de Lampe.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LA CASCADE DE LA PISSEROTTE

En bout de parking, un poteau directionnel nous indique la marche à suivre, et les temps de parcours pour atteindre la Cascade de la Pisserotte. 0,4km et 20 minutes.

LE PORTAIL DE CHOROLANT

Être attentif, bien repérer à droite, sur le chemin menant à la Cascade de la Pisserotte, le sentier de départ pour le Portail de Chorolant..

Effectivement, vers 530/540m, un petit sentier part sur la droite, et suit à distance la rive gauche du Ruisseau du Grand Moulin. Doté d’un petit cairn confectionné par mes soins, et d’une croix jaune sur un arbre.

Ce sentier bien marqué, remonte le talweg d’un petit ruisseau, passe par-dessus la Cascade de la Pisserotte, et passe sur sa rive droite. Il parvient ainsi, sur une vieille piste abandonnée envahie par de hautes herbes cairn.

Le sentier se poursuit juste un peu plus haut sur la droite, où il coupe d’ailleurs à plusieurs reprises une piste, et effectue de nombreux lacets en forêt.

Bien suivre les traits bleus et les cairns, qui nous accompagnent dans ce lugubre sous-bois.

Il passe bientôt sous une première barre, qu’il longe vers le nord sans la franchir. Puis finalement vers le sud, il arrive par un dernier lacet au point de faiblesse dans la falaise au fameux « Portail de Chorolant »…

Le franchir sans difficulté, il débouche dans une petite prairie, où sur la gauche, ne pas manquer de se rendre vers un beau belvédère sur le Voironnais.

Repérer vers le sud, la trace qui fuit dans l’herbage, peu visible, elle s’introduit en sous-bois un instant. Elle passe à proximité d’un second belvédère, offrant la même vision du paysage.

Notre trace traverse un bosquet d’arbustes, et remonte sur l’alpage, sur une petite arête herbeuse qu’elle va longer vers sud-est. Elle franchit un goulet au sud, puis une longue traversée en balcon sur les Rochers de Chorolant.

Elle se perd dans l’alpage de Jusson, sans difficulté, en perdant une petite centaine de mètres en dénivelé, on gagne à vue le Chalet de Jusson si vous êtes désireux d’y casser la croûte.

LA CHEMINÉE OUEST ET GRANDE SURE

  • Si vous n’êtes pas désireux d’un arrêt au Chalet de Jusson, continuer en restant à niveau, jusqu’à surplomber le chalet.

La cheminée ouest de Jusson, se trouve à l’aplomb du chalet, monter alors à vue, pour gagner sa base, devant une stèle à la mémoire d’ Irma Moirant, décédée à l’age de 17 ans en 1926 dans cette cheminée.

Munie au départ d’une flèche vieillie jaune avec sa pointe rouge, flèche jaune par la suite, elle ne pose pas bien de difficulté au début. Quoique très raide tout de même.

À mi-parcours environ, la trace bute contre un mur de 4/5m, muni de bonnes prises. Le reste se poursuit en lacets devenant aérien, notre trace finalement sort au sud de la grande croix du sommet de la Grande Sure.

MÉMOIRE

  • Attention à la montée dangereuse au-dessus de la stèle.
  • Lu dans la feuille d’avis de Neuchâtel du 30/06/1926 :

Une chute mortelle en montagne... La société des Excursionnistes voironnais effectuait une excursion à la Grande Sure, dans le massif
de la Chartreuse (1924 mètres d’altitude), au-dessus du col de la Placette.

Mlle Irma Moirant, âgée de 17 ans, se trouva être la dernière de la
caravane, qui venait de gravir le couloir central ouest, n’avait plus que quelques mètres à franchir pour atteindre le sommet où se trouve la table d’orientation, quand un bloc de rocher s’éboula sous ses pieds. La jeune fille, perdant l’équilibre, roula sur une déclivité presque abrupte, sur un parcours de 120 mètres. Tous les membres de la caravane, dès l’alerte donnée, se précipitèrent au secours de la jeune fille, mais celle-ci avait été tuée sur le coup.

Le cadavre de la malheureuse excursionniste, a été
ramené dans la soirée à Voiron par les soins de sa famille.

DESCENTE

LE COL DE LA SURE - LE CUL DE LAMPE

Descendre au nord-est, en suivant la bonne trace balisée de traits jaunes. Elle s’oriente désormais vers l’est, et aboutit au Col de la Sure à vue 1675m.

  • Prendre vers le nord, la direction du Cul de Lampe.

La trace traverse l’alpage, puis arrive sur un replat avec un enclos à bestiaux. Elle le traverse alors sur la gauche ouest, et poursuit sa descente vers le nord.

Elle arrive au lieu-dit « La Prairie », et continue sa descente pour rejoindre le lieu-dit « Le Cul de Lampe » sous un énorme rocher.

LE FOURNEL

Plonger à gauche, en direction du Fournel et St-Laurent-du-Pont. Sur un sentier caillouteux, prudence la pente est relativement raide.

Le sentier dévale la forêt, et arrive dans une gorge sous la roche. Poursuivre en forêt, en se rapprochant du Ruisseau de Chorolant dévalant la montagne en cascades.

Il franchit un goulot sur une passerelle dominant un profond ravin.

  • La passerelle est humide, mais couverte d’un tapis en feutrine.

Arriver sur une piste, prendre à droite dans la descente pour trouver un poteau directionnel au lieu-dit « Le Fournel » 760m sur IGN.

ST-JOSEPH-DE-RIVIERE

  • Prendre la direction de Le Morard St-Joseph-de-Rivière.

Plonger à gauche en négligeant la piste, le sentier rejoint en 10 minutes, la rive gauche du Ruisseau de Chorolant qu’il franchit, sur un ponton pour poursuivre sur sa rive droite.

On trouve alors des travaux forestiers, et une piste terreuse, ne pas oublier de descendre à gauche, vers l’altitude de 550m, pour rejoindre la Maison forestière et la Grotte au-dessus de St-Joseph-de-Rivière.

SIRANDIERE LES GROLLETS

Suivre la route D.520, sur environ 2km.

Au point 428m sur IGN, pénétrer dans le hameau Sirandière. Prendre le chemin qui monte droit dans la pente vers l’est, et rentre en forêt.

Vers l’altitude de 500m, le chemin vire au sud, balisé de traits jaunes. Il redescend légèrement sur la droite, pour entrer dans le hameau Les Demay. Il trouve à l’angle d’une maison, point 460m le balisage.

Il continue sa traversée, et arrive au lieu-dit « Ruisseau de Forent ». Le parking de la Cascade de la Pisserotte se trouve à 400 mètres.

Dernière modification : 26 mai 2018
Grande Sure (1920m) par la Chartreuse de Curière et le Cul-de-Lampe

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 28 juillet 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 29 juillet 2015 à 13h42

    Petite erreur orthographique : il s’agit de orobanche et non orobRanche.
    Nom d’origine grecque (et non latine) signifiant à peu près "étouffe/étrangle légumineuse/lentille", la légumineuse originale étant la gesse dont les tubercules étaient consommés. L’orobe est également une légumineuse.

  • par Le 29 juillet 2015 à 15h01

    Merci les spécialistes c’est corrigé.

  • par Le 30 octobre 2016 à 09h48

    Ah oui j’ai oublié de te dire, chamois au portail ;)
    Après aussi (mais au portail ça fait plaisir parceque les jambes picotent), et un mouflons tout seul ??? et un petite bête type rongeur, ça ressemblait à un écureuil mais sans la queue qui a passé la pause déjà avec nous :) en dessous de la Grande Sure.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !