Traversée intégrale des 4 Cimes du Gélas : Cime Nord (3143m) ; Cime Sud (3138m) ; Balcon du Gélas (3085m) et Cime Chafrion (3073m)

Difficulté
Alpinisme PD
Dénivelé
1400m
Durée
1 jour
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

La traversée des Cimes du Gélas par les arêtes ! Une course complète et aérienne !

Accès

De Saint-Martin-Vésubie prendre à droite la route de la Madone de Fenestre.
Avant de traverser une dernière fois le torrent prendre à droite une piste courte et cabossée menant au parking de la Vacherie (1850m).

Précisions sur la difficulté

  • Cotation : PD (3b pour l’arête vers la Cime Nord, 2c pour la Cime Sud, 3b pour la descente par l’arête Est de la Cime Nord et 3b pour la traversée vers Chafrion).
  • Engagement : II (longue course avec longue approche mais pas difficile).

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN TOP 25 - 3741 - Vallée de la Vésubie
  • Altitude minimum : 1905m
  • Altitude maximum : 3143m
  • Période : l’été.

Itinéraire

Approche

De la Madone de Fenestre (1908m) prendre le GR52, remontant vers le Pas des Ladres (2448m).

Au bout de 20 minutes, le sentier part à gauche, le laisser pour un autre sentier allant vers le Col de Fenestre (2474m) que l’on remonte jusqu’au point 2171m. Prendre pied sur se petit sentier (indiqué par un gros cairn) s’élevant vers le Gélas.

Cette sente est très raide au début puis la pente se radoucit au niveau d’une brèche. Continuer vers le Lac Mort (2527m) que l’on atteint assez rapidement. On atterrit sur une zone de gros blocs que l’on contourne par la droite.

Le sentier menant au Gélas se perd un peu dans les pentes maintenant très escarpées. Suivre attentivement les cairns menant vers une rampe dalleuse permettant d’atteindre le magnifique Lac Blanc (2665m).

Du Lac Blanc, prendre à main gauche sur des dalles en visant le Collet Saint-Robert (2832m). Il faut suivre le relief pour arriver à l’aplomb de cette brèche que l’on atteint par une cheminée sur la gauche (2a) puis par un couloir terreux de 10 mètres.
On arrive donc au Collet Saint-Robert à 2832 mètres d’altitude.

Déjà 950 mètres de dénivelé, on peut s’accorder une bonne pause pour la suite. Le panorama est déjà saisissant du Col : on voit le Mont Viso (3841m) et même le Mont Rose (4634m) au lointain.

Arête Ouest de la Cime Nord (3143m, PD)

Itinéraire par les éboulis en face nord (F+) : https://www.altituderando.com/ecrir...

Itinéraire par le fil (PD) :

Du Collet Saint-Robert négocier directement le fil par un passage en 3a dans la partie raide.

Plus haut, l’arête se couche et devient subitement facile et peu gazeuse (enfin si l’on ne regardes pas en versant sud !)

Rester un maximum sur le fil et contourner les étroites brèches par le versant nord.

À un moment elle devient franchement effilée (partie en dalle exposée), négocier une traversée d’abord en versant nord puis en versant sud (3b max.).

C’est véritablement le seul passage délicat de l’arête où la corde est conseillée mais bien sur pas obligatoire.

L’arête se redresse ensuite légèrement alors qu’elle devient plus large et facile.

On rejoint quelques dizaines de mètres plus loin la voie italienne (par les éboulis).

Grimper dans la grande face ouest au mieux jusqu’à atteindre la fameuse dalle (2b, très prisu et rocher abrasif...) et l’arête nord-ouest (Cresta della Maura).

Une arête qui d’ailleurs commence côté italien vers 2500m d’altitude et est une voie de grande ampleur très accessible (AD-) ce qui en fait une incroyable variante d’ascension.

De la brèche :

  • Soit Monter en versant nord (rando mais pourri) : par une trace de passage et des vires gagner directement le sommet nord (3143m).
  • Soit Rester sur le fil intégral : 3a max, un peu gazeux mais plus esthétique...

On atteint le sommet nord (3143m)

Panorama de la Cime Nord

Vue sur tout le Mercantour, l’Ubaye, le Queyras, les Écrins, le Viso, la Plaine du Pô, la Vanoise, les Alpes Grées, le Grand Paradis, le Cervin (4478m), le Mont Rose (4634m), la Corse et même le massif de la Bernina où il y a le Piz Bernina (4049m) qui est le 4000 le plus septentrional des Alpes.

Ascension de la Cime Sud (3138m)

Du sommet nord descendre à la brèche entre les 2 sommets par une désescalade facile (2b) et faire attention à ne pas faire chuter de pierres dans le couloir est au cas où il y aurait du monde !

De la brèche prendre le fil de l’arête nord et par des étroites vires gagner le sommet sud (2a/2b).

Panorama de la Cime Sud

Semblable au sommet nord

Arête Est du Sommet Nord

Du sommet sud retourner au sommet nord et commencer à descendre facilement l’arête

Mais celle-ci devient rapidement accidentée et effilée.

Négocier par des vires en versant nord une désescalade peu difficile mais exposée (3a) puis regagner le fil.

Suivre maintenant le fil ou le versant sud jusqu’à l’approche du Balcon du Gélas (3085m).

Ensemble de 2c sur une arête effilée avec quelques passages en 3.

On atteint donc le Balcon du Gélas (3085m) d’où la traversée du Gélas se termine.

Panorama du Balcon du Gélas

Semblable aux Cimes Nord et Sud sauf que l’on ne voit pas le versant Madone et la vue sur l’Italie et les Glaciers du Gélas est vertigineuse !

Arête Sud-Ouest de la Cime Chafrion (3073m)

Du Balcon du Gélas, descendre quelques mètres versant sud puis revenir sur le fil au niveau d’une brèche (fin du couloir des Italiens en face nord).

Prendre le fil un petit moment puis passer une brèche étroite et un gendarme (2c+) avant de s’engager en versant sud.

Une petite barre de 5m doit se désescalader par la droite (3a+, exposé).

Ensuite suivre les vires du versant sud (F) jusqu’à atteindre un couloir à l’aplomb du sommet qui remonte jusqu’à ce dernier.

On peut également prendre l’arête mais elle est très effilée et demande une vigilance particulière ainsi qu’un minimum d’assurage.

La traversée est maintenant finie !

Panorama de Chafrion

Semblable au Balcon du Gélas.

Le retour

Jusqu’au Balcon revenir sur ses pas par la même voie qu’à la montée puis descendre par la voie normale du balcon en versant sud, rejoindre par une bonne trace de sente l’itinéraire de montée au niveau du Lac Blanc et la Madone de Fenestre.

Variantes

  • Traversée de Chafrion : PD, depuis le Pas de la Malédie (2927m) suivre l’arête de gauche, monter à la Cime Borello (2973m) et descendre au Pas Borello (PD- pour la traversée de la cime) et prendre l’arête est de Chafrion par le fil au début puis contourner un ressaut jaunâtre par le versant nord et revenir sur le fil jusqu’au sommet. Arête Est cotée PD.
  • Couloir des Italiens : PD+, grande classique printanière en Italie pour rejoindre la Balcon du Gélas.
  • Arête Nord du Chafrion : AD, arête très esthétique et peu connue et courue.
  • Face Sud de Chafrion : PD+/AD-, belle face bien visible depuis le Lac Long et assez raide (45-50°) avec un ressaut en bas (60° contournable par des vire à droite).
    Cotation AD+ en conditions hivernales.
Dernière modification : 10 octobre 2017

Photos « Traversée intégrale des 4 Cimes du Gélas : Cime Nord (3143m) ; Cime Sud (3138m) ; Balcon du Gélas (3085m) et Cime Chafrion (3073m) »