Trois jours dans les Cerces

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
2850m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une boucle de 3 jours autour des Cerces et de la vallée de la Clarée au départ de Valloire.

Accès

Accès : Valloire-direction col du Galibier-PK de plan Lachat.

Itinéraire

Carte  : Névache 3535 OT au 1/25000.

-Jour 1 : Plan Lachat / Ref du Chardonnet

19.7 km/+800m/- 630m/ 6h15 (hors pause)

Départ plan lachat (1962m). Au hameau des Mottets (2137), prendre le sentier balcon qui surplombe le petit lac direction (sud) ; on rejoint le GR57 près du lac des Cerces. Prendre la direction du col de la Ponsonnière (2613m).

Attention aux névés tardifs juste après le col.

Prendre à gauche la crête, direction col des Béraudes (GR57). Au point 2592m laisser le chemin qui monte au col et continuer sur le long sentier balcon très minéral qui mène au col du Chardonnet (vue magnifique sur la Meije et les Ecrins) ; passage près d’une ancienne mine de graphite.

Cette partie du GR57 n’est plus entretenue (et n’est donc plus considérée comme GR). Un passage avant la mine mérite de l’attention et me semble risqué en cas d’enneigement tardif.
Après la mine le col est en vue à quelques minutes.
Une 2ème option est possible, moins aérienne mais moins sauvage : au col de la Ponsonnière prendre à gauche le sentier qui descend en direction du Grand Lac (marqué GR57 variante sur IGN) et au point 2209 en bas du vallon remonter EST par les lacets au col du Chardonnet.

Au col prendre plein Est le sentier qui mène au bucolique refuge du Chardonnet. Les moustiques locaux très agressifs ont abrégés la promenade digestive des pensionnaires.

Jour 2 : Ref du Chardonnet / Ref Ricou

28km+1400m/-1230m/ env 7h00 (hors pause)

Revenir sur les traces de la veille pendant 10 mn et au pont prendre col de roche noire (Sud). Suivre le ruisseau, déboucher sur le plateau du Raisin et suivre les nombreux cairns. Après une raide mais courte montée dans les blocs on arrive au col de Roche noire (2639m).

Au sommet prendre la crête à droite (balises GR) avant de basculer dans la pente qui mène au vallon de la Moulette.

En bas du vallon un gros rocher planté près du sentier abrite une famille d’hermines très curieuses qui nous changent un peu des marmottes et bêtes à cornes habituelles... Continuer la descente du vallon, et à la croisée des chemins (torrent, pont), prendre à gauche (Est marqué GR57) le chemin carrossable balcon qui domine le Monêtier-les-bains,(flore impressionnante). On arrive ensuite au col Buffère (2427m) ou la présence de voitures surprend dans un premier temps.

Au col prendre plein Nord le chemin carrossable pour jeter un coup d’œil au Blokhaus, puis rejoindre le sentier qui longe le ruisseau et descend dans le magnifique vallon de Buffère. Passer près du refuge très fréquenté du même nom (jetez un œil dans le potager, il n’y a pas que des légumes, mais beaucoup de plantes sauvages utilisées pour la fabrication d’un breuvage que j’apprécie particulièrement).

C’est dans la chapelle que mon Lumix TZ7 a rendu l’âme, ça fait mal.....

Continuer la descente sur la vallée de la Clarée et vers 1800m à la sortie de la forêt, prendre à gauche et longer la Clarée. On a là un aperçu de la beauté de cette vallée. On traverse plusieurs hameaux, des champs de lys martagon, cascades jusqu’au pont de Fontcouverte (auberge la fruitière) que l’on franchit. Tout de suite après prendre à gauche DIR refuge de Ricou que l’on atteint (ouf) après 1 h00 de montée.
Après une étape pareille la bière blanche locale s’impose sur la terrasse panoramique du refuge !

Jour 3 : Ref du Ricou / Valloire

17.3km/ +650m/ -650m/ 4h30 (hors pause)

Du refuge monter N/E pour rejoindre le GR tour du Thabor. A l’intersection prendre à gauche et suivre ce GR jusqu’au point 2396m,
puis descendre en lacets jusqu’au PK de la fin de la route de la vallée
(2030m) juste après le refuge de Laval.

-Variante empruntée  : du refuge après conseil du gardien on peut prendre directement le sentier qui part N/O (tracé pointillé sur carte IGN) parallèle au GR, il descend plus tôt sur la vallée (ref de Laval) mais ATTENTION ce sentier est très peu marqué sur la fin et si on le perd...on a de très fortes chances de tourner en rond entre barres et torrent !

Du PK suivre le chemin très fréquenté qui mène en ligne droite au refuge des Drayères, continuer en direction du col des Rochilles ; longer les 3 lacs du secteur et au col descendre sur la camp des Rochilles et rejoindre plan Lachat en coupant les lacets du chemin carrossable.

Si vous souhaitez réaliser ce tour dans les Cerces je vous conseille une nuit au refuge de Buffère le jour 2 afin de rendre les étapes plus homogènes en durée et distances. Dans mon cas c’était complet ! Mais pas de regret le refuge Ricou et ses propriétaires méritent vraiment une halte et une dernière journée courte c’est pas mal non plus.

Pas de difficultés particulières si ce n’est un passage (très court) près de la mine du Chardonnet et les précautions habituelles à prendre en cas d’enneigement tardif (pentes avant le col de la Ponsonnière, éviter la mine).

Dernière modification : 16 mai 2018
Lac de la Ponsonnière (2565m) par le Lac des Cerces

La carte du topo « Trois jours dans les Cerces »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Trois jours dans les Cerces »

ça commence plutôt bien Direction col de la ponsonnière Fenêtre sur les aiguilles d’Arve depuis le lac des Cerces Ruisseau des Cerces Col de la Ponsonnière en vue Au col coté Savoie Coté Hte-Alpes C’est marqué dessus ! Le grand lac, les Ecrins... Aiguillette du Lauzet, Arètes de la Bruyère, derrière les Ecrins... Retour sur le balcon Direction col du Chardonnet L’ancienne mine de Graphite La Mine Col du Chardonnet Lac de la mine L’inévitable bouquet de rhodo Refuge du Chardonnet en vue ! Joli coin