Trois jours en Vanoise : Col de Chavière (2796m), Dôme et Aiguille de Polset (3521m), Brèche de la Croix de la Rue (2885m)

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
2550m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Trois jours en montagne, en Vanoise, au gré de notre inspiration, de cols en vallées, des pics et des glaciers, un peu d'escalade dans le plus "grand jardin des Français" !

Accès

Départ : Refuge de l’Orgère depuis La Maurienne.

D1006 jusqu’à Saint-André en aval de Modane, puis D106 (route du Col) qui se termine au refuge de l’Orgère (porte du PNV).

Arrivée : Barrage du Plan d’Amont (route des lacs au dessus d’Aussois).

D1006 jusqu’à Modane puis D215 jusqu’à Aussois, et route des lacs jusqu’au terminus au barrage du Plan d’Amont.

Cette traversée nécessite une "manip" de voiture puisque le départ et l’arrivée se font dans deux vallons différents.

Itinéraire

Voyage au gré de mes envies dans le plus grand jardin des Français, cols, brèches, pics et glaciers au départ du refuge de Polset.

  • Jour 1 : Traversée du col de Chavière 2796m depuis le refuge de l’Orgère 1930m par la variante du GR55 jusqu’au refuge de Polset 2460m.
  • Jour 2 : Aiguille et Dôme de Polset (3521m-3497m) par le glacier de Gébroulaz (voie normale depuis le refuge de Polset).
  • Jour 3 : Traversée W-E de la brèche de la Croix de la Rue (couloir W) 2885m depuis le refuge de Polset 2460m, et descente sur le Fond d’Aussois et le barrage de Plan d d’Amont 2000m.

FICHE TECHNIQUE

Carte : IGN TOP25 3534 OT Les Trois Vallées - Modane

Dénivelée : 2550m pour les 3 étapes (J1 +850m/-340m, J2 +1100/-1100m, J3 +650m/-900m)

Difficulté : PD max, long passage glaciaire sur Gébroulaz, courte escalade en 2-3c avec un pas athlétique à la brèche de la Croix de la Rue (J1 rando T3, J2 alpinisme PD inf, J3 alpinisme PD)

Horaire :

  • J1 Traversée du col de Chavière au refuge de Polset 4h30 -5h
  • J2 Aller-Retour Aiguille et Dôme de Polset depuis le refuge de Polset 4h à 5h pour la montée + 2h à 3h pour la descente.
  • J3 Traversée de la Brèche de la Croix de la Rue 2h30 + 3h

Matériel : Matériel d’alpinisme pour les courses F à PD et de sécurité sur glacier (corde 30m, piolet-crampons, deux broches à glace, trois sangles)

Jour 1 : Refuge de l’Orgère 1931m >> Refuge de Polset 2460m par le col de Chavière 2796m

Depuis le refuge de l’Orgère suivre la variante du GR55 qui traverse le col de Chavière en passant au lac de la Partie.

Du col, descendre versant tarin par le GR55 que l’on "rattrape" au lac de la Partie, jusqu’à la cote 2490 ou un sentier à gauche (variante) amène au refuge en 10mn (indication à l’intersection)

Jour 2 : Aiguille et Dôme de Polset en aller-retour depuis le refuge de Polset

Du refuge, suivre le sentier du lac Blanc/Col du Souffre. Vers 2650m environ, dans une raide pente, une sente à gauche part en ascendance SW pour arriver aux lacs glaciaires à 2735m sous le col du Souffre (sente bien marquée).

Cette sente continue sur la crête de raides escarpements E jusqu’au pied de la langue du glacier de Gébroulaz à 2850/2900m où l’on s’équipe.

Remonter le glacier (pente un peu raide) jusqu’au plateau à2950- 3000m puis SE en pence douce mais régulière jusqu’à 3300m.

Appuyer à droite dans une pente plus raide qui sort vers 3400m au pied du Dôme de Polset.

Monter soit droit dans la pente du Dôme (100m à 35°), soit le contourner par l’W par des pentes douces qui amènent à une selle entre le Dôme et l’aiguille.

Pour l’aiguille, remonter la crête rocailleuse E (80m caillasse, bloc, un pas d’escalade facile versant S amène au sommet).

Pour le Dôme, remonter 50m W une pente douce en neige ou caillasse jusqu’au sommet.

Descente par le même itinéraire.

Jour 3 : Traversée W-E de la brèche de la Croix de la Rue depuis le refuge de Polset à Plan d’Amont par le refuge du Fond d’Aussois

Du refuge de Polset, redescendre la piste carrossable jusqu’à l’intersection du GR55 (col de Chavière), au niveau d’un gros bloc rocheux et d’un panneau indicateur.

Un sentier part à droite dans le vallon et descend au pied de la moraine du glacier de la Masse. Traverser le torrent et prendre pied sur la moraine jusqu’au terme de la sente (énorme éboulis au pied d’un couloir encaissé évident, couloir W de la Brèche)

Traverser cet éboulis et s’engager dans le couloir. Grimper des gradins faciles en bon rocher rive droite (à gauche en montant), du 2/3a, jusqu’au pied d’un ressaut caractéristique (corde fixe).

Passer ce ressaut athlétique (pas de 4) en s’aidant de la corde au besoin, puis une longueur de 20m en 3 sur du bon rocher amène dans l’étroiture de la brèche de la Croix de la Rue.

Descente de la Brèche vers le Fond d’Aussois :

De la brèche, descendre plein E au milieu de petites barres rocheuses faciles et rejoindre l’énorme éboulis qui tombe de la pointe de l’Echelle (à droite en descendant). Descendre cet éboulis (ne pas aller chercher à gauche dans les plaques herbeuses raides entrecoupées de barres qui ne passent pas).

On récupère le sentier du col d’Aussois au pied de l’éboulis à la cote IGN 2530m.

Suivre le sentier qui descend au refuge du Fond d’Aussois puis le vallon du Fond d’Aussois jusqu’au pont de la Sétériaz (2207m) puis la piste carrossable qui descend au barrage de Plan d’Amont (2010m) et les parkings.

Col de Chavière, Dôme et Aiguille de Polset, Brèche de la Croix de la Rue, les 11-12-13 Août 2016

Instantanés...

La pente est raide, les petits cailloux roulent sous les chaussures. Mélange de poussières de schiste, graviers de cargneule, le sentier monte droit dans la pente. Le souffle est court, le rythme rapide.

Atteindre au plus vite les gros rochers sous le col et sortir pour voir derrière.

La claque du vent nous accueille, froid, parfois en rafale. Mais enfin nous débouchons au col, entre le Dôme de Polset et les pointes de la Partie, gigantesques au-dessus de nous.

La vue est immense des deux côtés, dans l’enfilade des aiguilles des Corneillets et de Chanrouge, le regard porte loin de l’autre versant, en Tarentaise.

Rencontre avec les choucas qui volent et virevoltent au gré des rafales du vent froid, puis juste en dessous le bruit caractéristique des cailloux qui roulent sur le sentier... Deux randonneurs débouchent, le souffle fort, un grand sourire qui leur barre le visage.

Ravi de la rencontre, quelques mots simples, banaux même, partage d’un moment de bien être avant que chacun, sur son versant ne s’en aille dans son aventure, vers son but secret.

Pour nous se sera le refuge de Polset, juste avant que l’ombre envahisse le vallon.

...

9h30, dans l’air limpide et cristallin, la blancheur de la neige nous aveugle. Le vent fort et continu rempli l’espace. Au rythme régulier et lent de nos pas, nous traversons la pente raide sous les enfetchores.
Dans quelques minutes nous seront sur le plateau sommital sous le Dôme face à l’Aiguille de Polset.

La neige est souple, ce flanc Est au soleil se ramollit vite, les traces sont confortables, la montée rapide, jamais nous ne voudrions que ça s’arrête.

Alors que nous sortons, nous croisons les gardiens du refuge, venus "faire" un Polset avant de retrouver le travail.

  • Salut, superbe aujourd’hui, vous n’avez pas traîné !
  • Oui supers conditions, vous y êtes, une demie heure à peine.
  • On passe la pente ou on contourne ? C’est vos traces ?

Quelques paroles simples, une ou deux indications de nos devanciers...On n’imagine pas à quel point c’est réconfortant dans cette immensité glacée.

Juste un "À tout’ et bonne montée", chacun repart vers son but, poursuivre le cours de sa journée.

Dans quelques instants, nous nous délecterons d’un panorama grandiose à donner le tournis.

Le vent cinglant fait claqué la corde, les mains collent sur les rochers givrés, l’onglée fait mal, mais l’envie de prolonger ce moment unique et magique est bien plus forte.

Seuls en haut de notre monde nous regardons passer le temps...

...

  • A mon avis on passe à gauche, regarde ça fait des gradins, ça doit bien grimper !

Dans le sombre et profond couloir, deux ombres s’élèvent, cachées, secrètes.

  • Tu veux la corde ? Tu vois la sortie ?

Les pas d’escalade faciles s’enchaînent au-dessus du monstrueux éboulis qu’ils viennent de remonter. Malgré les sacs lourds, ils s’élèvent régulièrement, et prennent le temps de savourer l’instant.

  • c’est bon j’arrive à la corde fixe, y a de la place, on peut s’équiper !

Juste au-dessus d’eux, un pas raide, une corde qui pend, et au-dessus le soleil qui ne va pas tarder à passer dans l’étroite entaille de la brèche.

Le pas est court mais raide, s’en suit toujours sur rive droite, une courte mais récréative escalade ...Un spit, et juste dans l’échancrure de la brèche, le relai.

  • Relai-vaché, ça passe tranquille, faut tirer à la corde au pas, et après ça roule !

Le dos au vide, comme pour laisser le froid et l’ombre loin derrière eux ils se prélassent face au soleil généreux.

La question se pose alors de savoir s’ils enchaînent l’arête "du Vieux Guide".
Sans même se parler ils savent que s’en est assez pour aujourd’hui. Certes par un si beau temps, une arête facile sur un excellent rocher...

  • Bah ! écoute, on reviendra, avec les gros sacs j’ai pas envie, et puis y en a encore pour au moins deux heures...Et il y a encore toute la descente, c’est caillouteux !
Dernière modification : 16 mai 2018
Mont de Gébroulaz (3509m) et Dôme de Polset (3497m)

La carte du topo « Trois jours en Vanoise : Col de Chavière (2796m), Dôme et Aiguille de Polset (3521m), Brèche de la Croix de la Rue (2885m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Trois jours en Vanoise : Col de Chavière (2796m), Dôme et Aiguille de Polset (3521m), Brèche de la Croix de la Rue (2885m) »

Sentier de l’Orgère. L’Aiguille Doran. Dôme de Polset et col de Chavière. Versant Tarin du col de Chavière. La Barre des Ecrins vue depuis le col de Cahvière. Champs de cairns ! Panorama depuis le refuge de Polset. Attaque du glacier de Gébroulaz. Les enfetchores de Gébroulaz. Sur le glacier, immense... Col du Souffre vu d’en haut ! Sortie sur le plateau sommital. Derrière, l’Aiguille de Polset. Panorama depuis le Dôme de Polset. Etrange gendarme sur fond de Mont Blanc. Montagne infinie. Le front du glacier de Gébroulaz et les lacs glaciaires. Les grands Couloirs de la Grande Casse. Les Dômes de la Vanoise. Pointe de l’Echelle, glacier de la Masse et le lac Blanc. Lever du jour dans le vallon de Chavière. Couloir W de la brèche de la Croix de la Rue. Derrière, le Dôme de Polset. Glacier de la Masse et lapointe de la Partie. Dans le couloir W Sortie à la Brèche de la Croix de La rue. Sous la cîme des Planettes. Les éboulis... En face, la glacier de Labby. Gueteuses ! Vallon du Fond d’Aussois. Face E de la Pointe de l’Echelle, vue du refuge du Fond d’Aussois. La Dent Parrachée et le lac du Plan d’Amont.