Vacheries du Cavalet (1813m) et des Erps (1750m), Vallée de la Vésubie

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
320m
Durée :
demi-journée

Jolie boucle entre alpages verdoyants et forêt débonnaire, haltes dans deux vallons aux torrents rafraîchissants dans la chaleur de l'été, voilà une idée de sortie familiale au grand air qui permet de profiter de tout ce que la Vallée du Boréon peut offrir d'agréable au promeneur... – Auteur :

Accès

Depuis Nice, remonter la Vallée du Var par la RD6202 puis prendre la RD2565 jusqu’à Saint-Martin-Vésubie. Direction le lac du Boréon par la RD89. Continuer environ 100 mètres après le Parc à Loups sur la route à gauche qui part vers le Vallon de Salèse et se garer sur un accotement près de la balise 370 à côté du gîte d’étape.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Caractéristiques de la randonnée :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3741 OT "Vallée de la Vésubie"
  • Distance : environ 6 kilomètres en boucle
  • Altitude de départ : balise n°370, 1497m
  • Point culminant : Vacheries du Cavalet, 1813m
  • Temps de marche  : moins de 3 heures
  • Balisage : Très bon sentier tout le long (PR), rectangles jaunes
  • Période recommandée : de mai à novembre. Sortie effectuée en juillet 2009
  • Matériel nécessaire : Appareil photo et paire de jumelles pour observer les chamois, qui manquent rarement de se montrer dans ces prairies qu’ils affectionnent !

Du parking aux Vacheries du Cavalet :

Départ de la balise n°370 et suivre la route montant au gîte d’étape. Peu après, on atteint la balise n°371 et la limite de la zone centrale du Parc du Mercantour matérialisée par des hexagones verts. C’est ici que commence le sentier.

Prendre vers la gauche à cette balise sur le sentier sous les mélèzes. D’abord en pente assez douce, celui-ci va devenir plus raide et décrire des lacets sur la croupe entre le Vallon du Cavalet et le vallon des Erps.

On rejoint ainsi la balise n°373, et l’on prend le sentier de gauche dont la pente est très raisonnable en direction des Vacheries du Cavalet, en passant par la balise n°374. On passe un petit pont qui enjambe le torrent du Cavalet, puis on atteint la balise n°375 au niveau des vacheries.

Ici s’étale entre les arbres une superbe prairie d’alpage dans laquelle les chamois ont pris l’habitude de venir se sustenter. Vous devriez avoir de bonnes chances de pouvoir approcher d’assez près ces animaux d’ordinaire assez farouches. En effet, les caprinés du lieu sont pour le moins habitués à la présence des hommes : de nombreux randonneurs viennent profiter de ce lieu très bucolique et facile d’accès, et il n’est pas rare que des groupes d’enfants (de l’école des Neiges de la Colmiane par exemple) viennent y faire une halte. Difficile donc de perturber ces ruminants dans leur repas !

Des Vacheries du Cavalet à la Vacherie des Erps :

Revenir par le même sentier jusqu’à la bifurcation de la balise n°373. Ici, suivre le chemin en légère pente descendante à flanc de montagne et toujours dans les arbres (mélèzes, pins sylvestres et cembro, sapins et épicéas) qui part vers l’Est. La vacherie des Erps se rejoint sans difficulté, nichée au creux du vallon du même nom, à la balise n°378.

Il semble que cette vacherie soit bien moins utilisée que ses consoeurs du Cavalet, ce joli chalet constituant plutôt un abri en cas de météo défavorable.

De la Vacherie des Erps au parking :

Il suffit d’emprunter le sentier ombragé descendant le long du vallon des Erps pour regagner par une pente descendante assez marquée la balise n°377, puis les balises n°371 et 370 du départ.

Dernière modification : 16 mai 2018
Caïre Archas (2632m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Rando Terres d’Azur

Bonjour, Je suis installé à Allos dans les Alpes de Haute Provence. Accompagnateur en montagne, je vous propose des randonnées dans le Haut-Verdon et dans tout le Mercantour. Rendez-vous sur le site "randoterresdazur.fr" ou la page facebook "Rando Terres d'Azur". A bientôt ! Marc

Topo publié le 2 janvier 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Bernard FLe 5 septembre 2013 à 21h12

    Nous venons de faire cette ’petite’ rando comme premier contact avec la montagne pour notre garçon de presque 5 ans. Il y est parvenu sans trop de mal certes, mais voici quelques remarques à noter pour les parents, qui, comme nous voudraient se lancer dans les randos avec petits enfants sans expérience et qui opteraient pour celle-ci :

    1) ascension raide, voire très raide dès le départ dès qu’on quitte le chemin bétonné, peu de replat jusqu’à Cavalet
    2) dès lors, avec les arrêts photo ou reprise de souffle, les 45’ sont à multiplier par 2 quasiment
    3) le site Cavalet est sympathique, particulièrement sous le soleil, nous avons poursuivi vers la route de Salèse un peu car l’environnement après la vacherie (au lieu de faire demi-tour) est très joli, voire plus joli que ce qui précédait
    4) montée pentue = descente rapide mais glissante (cailloux, racines) et accompagner l’enfant car risques de chute évidents

    En résumé rando d’initiation idéale, mais les temps d’acsension me semblent farfelus si l’on est accompagné d’enfants de 4-5 ans.

  • par Bernard FLe 5 septembre 2013 à 21h15

    NB hélas pour nous, aucun chamois repéré, pourtant nous étions seuls et silencieux
    NB2 avis aux amateurs de myrtilles, c’en est blindé tout le long..pour autant que ça soit la saison

  • par olivier pLe 5 juin 2015 à 19h09

    temps du parcours multiplié par 2 avec un enfant de 5 ans...

  • par Le 5 juin 2015 à 20h58

    Bonsoir,
    Au risque de répéter des explications maintes fois données, les temps de marche pour cette rando, comme pour toutes les autres sur ce site, sont données à titre indicatif, en tenant compte du dénivelé, de la distance, et du rythme moyen de marche d’un marcheur moyen.

    Alors donc je vais résumer pour cette sortie les temps moyens de marche effectifs :

    • Si vous êtes Kilian Jornet : moins d’une heure
    • Si vous faites de la marche active : deux heures
    • Marcheur moyen : environ 3 heures
    • Personne non habituée à la marche, première rando, adultes accompagnés d’enfants en bas âge et marchant sans être portés par leurs parents : 6 heures

    Donc non, pour répondre à Bernard, les temps indiqués ne sont pas "farfelus", et le temps que vous indiquez Olivier est parfaitement cohérent avec une sortie effectuée avec des enfants en bas âge (et je sais de quoi je parle...).

    Marc

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !